Commémoration de la bataille de la Somme.

0
189
Le mémorial de Thiepval dans la Somme

Jeudi en fin de matinée, le Premier ministre britannique David Cameron et le président français François Hollande sont venus au Nord de la France, au cimetière-mémorial britannique de Pozières pour la commémoration du centenaire de la Bataille de la Somme, en 1916, qui est un des tragiques épisodes coutant selon l’agence Reuters, la vie de 600 000 troupes alliées militaires françaises et britanniques pendant la Première Guerre mondiale.

La commémoration a eu lieu avant l’ouverture du 34e sommet franco-britannique dans le Nord de la France, dans la Somme, à la préfecture d’Amiens, qui est essentiellement consacré à la crise des migrants de Calais.

David Cameron est arrivé avec le ministre des Affaires étrangères Jean-Marc Ayrault, tandis que le président de la République a été accompagné des ministres de l’Intérieur Bernard Cazeneuve, de la Défense, Jean-Yves Le Drian et également de Barbara Pompili, secrétaire d’État à la Biodiversité et députée de la Somme.

Le président français et le premier ministre britannique se sont retrouvés sur le lieu emblématique de la Bataille de la Somme, le cimetière-mémorial britannique de Pozières, ou 400 000 personnes ont été tuées de juillet à novembre 2016. David Cameron a été accueilli par François Hollande à l’entrée du cimetièreles tombes de 2 756 soldats de la Première Guerre mondiale, dont un Allemand, 219 Canadiens, 708 Australiens, et 1 828 Britanniques, sont alignées. Les 1 374 soldats restants qui y sont également enterrés n’ont jamais été identifiés.

Une gerbe de fleurs est déposée au pied de la Croix du souvenir, cerné d’une colonnade en pierre blanche qui domine le vaste carré de tombes, par les deux dirigeants.

Lire aussi :  Lyon, OGF et la FRAPNA signent une convention biodiversité sur les cimetières

La première offensive de la Grande Guerre, conjointe franco-anglaise est la bataille de la Somme qui s’est déroulée de juillet 1916 à novembre 1918 et tuant 400 000 personnes parmi les belligérants. Un lourd tribut des soldats britanniques a péri pendant cette guerre. En une seule journée, le 1er juillet 1916, plus de 20 000 personnes ont été tuées.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.