Créer un funérarium : législation, rappels, conseil

3
10806

Construire un funérarium, ou ouvrir des chambres funéraires, est une étape importante de l’entreprise de pompes funèbres. Bien entendu, un « funé » ne se construit pas n’importe ou, n’importe comment…

funerarium-chantier-300x224 Créer un funérarium : législation, rappels, conseilC’est un atout certain : le funérarium est indispensable pour la croissance d’une entreprise de pompes funèbres pour plusieurs raisons.

La première, c’est que le dépôt de corps avant mise en bière dans un lieu équipé pour le recevoir et permettre aux proches de se recueillir est majoritairement passé dans les mœurs, du moins dans les grands pôles urbains et périurbains. Une société de pompes funèbres doit donc proposer cette offre, sous peine de se voir privée d’une frange importante de clientèle, qui ne souhaite pas voir le défunt reposer au domicile, ni à l’hôpital, ou la maison de retraite.

Le seconde, c’est que déposer un corps dans le funérarium d’un confrère a plusieurs inconvénients :

  • Logistique : vous devez respecter le règlement intérieur et les horaires, vous êtes dépendant d’un tiers, et c’est un élément supplémentaire dont il faut tenir compte lors de l’organisation d’un convoi.
  • Le chiffre d’affaire généré passe en tiers plutôt que de bénéficier à votre entreprise.
  • Le confrère chez qui le défunt repose peut faire forte impression sur la famille, qui fera appel à ses services plutôt qu’aux vôtres lors de convois ultérieurs.

Tout ceci, et d’autres encore, pousse à une conclusion : la construction d’une maison funéraire est une étape juste indispensable arrivé à un stade certain de croissance de l’entreprise. Bien pensé, il en est l’assise et le moteur.

Législation

La loi pour la création d’un funérarium a été simplifiée, par suppression de l’enquête commodo/incommodo. D’une partie, en tout cas : le voisinage ne peut plus s’opposer à l’implantation de l’équipement, si les règlements d’urbanisme et sanitaires sont respectés.

La demande doit être faite par un professionnel dûment agréé auprès du préfet. Cette demande doit contenir les éléments précis, lieu d’implantation, capacité, plans et équipements. Le préfet se met alors en rapport avec les autorités de la ville concernée, qui vérifie que les critères sanitaires sont respectés.

Une fois ceci posé, le préfet donne son aval pour la construction de la chambre funéraire. Aucun autre élément ne doit être pris en compte que les normes objectives définies par la loi. Muni de l’autorisation préfectorale, il reste à déposer un permis de construire. La municipalité a six mois pour l’examiner, et le refus doit être justifié sur des critères objectifs et vérifiables.

Rappels…

Un certain nombre d’éléments sont à respecter dans la création d’un funérarium. Ainsi, toute surface de vente, ou toute surface dédiée à une autre activité de l’entreprise, comme la marbrerie, doit être distincte. En substance, si vous ouvrez une maison funéraire qui a vocation a accueillir des défunts provenant d’autres sociétés, il ne doit pas exister de porte de communication entre la surface de vente et la partie publique du funérarium. Une porte de communication est toutefois tolérée.

La maison funéraire doit également être pourvue de place de stationnement, au nombre de une minimum par salon, plus une. Si votre funérarium comporte trois salons, il faut donc quatre places de parking.

Attention, si votre parking est grand, une place de stationnement sur 50 doit obligatoirement être une place pour personnes handicapées, répondant aux normes spécifiques. Dans le cas ou votre parking est immense, la proportion de places à stationnement pour handicapés est de 2 % arrondi au chiffre supérieur. Pour 110 places de parking, vous devrez avoir 3 emplacements spécifiques.

Conseil

Le listing des normes et obligations pour la construction de funérariums est assez imposant. Cet équipement étant crucial pour votre entreprise et son développement futur, nous ne saurions trop vous conseiller de vous tourner vers un bureau d’étude ou une société spécialisée.

Le dernière chose à faire serait en effet de se tromper sur l’emplacement et la conception de cet équipement stratégiques, en voulant faire des économies de bouts de chandelles.

3 COMMENTAIRES

  1. Bonjour, je suis actuellement conseiller funéraire pour un gros groupe de pompes funèbres dans le Nord, j’ai effectué mes différents stages de formation.
    Mon agence est déjà dotée d’un funérarium, puis-je créer un salon funéraire, à mon nom ou ceux de mes enfants, qui n’ont rien à voir avec ma profession actuelle.
    A savoir que je resterai conseiller, dans mon agence, cette création serait une activité supplémentaire
    Dans l’attente de votre réponse, je reste à votre disposition pour toutes informations complémentaires
    Cordialement, Monsieur VIVIER, Tel: 06/71/61/18/41

  2. bonjour , j’envisage d’investir pour une chambre funeraire (village 1100 habitants) exploitant une jeune entreprise ma question PEUT ON DONNER UN NOM A LA CHAMBRE ?? CELUI DE MON MON LOINTAIN COUSIN JACQUES DESIRE LAVAL FAIT SAINT PAR NOTRE PAPE JEAN 23 ILES MAURICE merci et salutations

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here