Décès de Patrick Macnee, coup de chapeau melon

1
1054
Nous apprenons avec une immense tristesse le décès de Patrick Macnee, qui restera pour beaucoup l’inoubliable John Steed dans la série « Chapeau melon et bottes de cuir »

En 1951, il tient son premier vrai rôle au cinéma dans un film adaptant les contes de Dickens. En 1956, il tient un rôle de soldat dans La Bataille du Rio de la Plata. Il divorce peu après. Il enchaîne les apparitions dans les séries télévisées, jouant un membre d’équipage dans La Quatrième Dimension, puis un policier et un scientifique dans Alfred Hitchcock présente.

En 1960, Patrick Macnee décide de s’installer au Canada et de mettre un terme à sa carrière d’acteur. Il choisit de produire un documentaire consacré à l’ancien premier ministre Winston Churchill. C’est alors qu’une de ses connaissances lui propose de jouer dans la série télévisée Chapeau melon et bottes de cuir.

La série débute en 1961 et Macnee n’interprète qu’un personnage secondaire. Ce dernier, John Steed, prend du galon au fur et à mesure de la série. En 1976, il reprend le rôle de John Steed pour une seconde version de Chapeau melon et bottes de cuir et revient habiter en Angleterre le temps du tournage.

En 1978, on le retrouve dans la série originelle Galactica où il incarne dans les épisodes 15 et 16 le redoutable comte Iblis. Il est également la voix off du générique du début de la série en VO.

Il tient plusieurs rôles dans les années 80 y compris dans Hurlements, de Joe Dante, qu’il considère comme le meilleur film de sa carrière. Il a également tourné aux côtés de Roger Moore dans un James Bond.

Lire aussi :  Le Groupe OGF va gérer le crématorium de Saint-Georges-de-Didonne

En 1986, il donne la réplique à Linda Hamilton dans Club Med. En 1988, lui et Tony Curtis jouent ensemble dans L’Homme homard venu de Mars bien qu’ils ne partagent aucune scène.

Sa dernière participation remonte à 2003. Patrick Macnee avait 93 ans.

1 commentaire

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.