Décès un 19 août, éphéméride

0
644
Aujourd’hui :

C’est la journée mondiale de l’aide humanitaire.

Défunts du jour :

Tony-Scott-300x194 Décès un 19 août, éphéméride2012 : Tony Scott, réalisateur, producteur, producteur délégué, directeur de la photographie, monteur et acteur britannique. Il est surtout connu pour ses films d’action où la technologie joue un rôle important, dont le plus notable est Top Gun. Il était le frère cadet du réalisateur Ridley Scott avec qui il a créé la société de production cinématographique Scott Free Productions. Il était l’oncle des réalisateurs Jake Scott et Jordan Scott, qui est également romancière.

Groucho-Marx-239x300 Décès un 19 août, éphéméride1977 : Groucho Marx, comédien américain faisant partie des Marx Brothers. Comme ses frères, il débuta dans le métier enfant car petit, il démontrait déjà un talent inné pour le théâtre. Avec ses frères, il finit par triompher à Broadway et la suite fut faite de succès. Groucho Marx tourna dans 23 films dont 16 avec ses frères, principalement Chico et Harpo. En 1922, les Marx Brothers tournent leur premier film, Humor Risk mais une fois terminé, ils le trouvent mauvais et décident de ne pas le sortir. Ils en brûleront toutes les copies plus tard. Le premier film commercial qu’ils tournent est Noix de coco (Coconuts). Groucho avait développé une allure très typée, avec un look et un accent.

Facteur-Cheval-231x300 Décès un 19 août, éphéméride1924 : Ferdinand Cheval, dit « le facteur Cheval » facteur français, célèbre pour avoir passé 33 ans de sa vie à édifier un « Palais idéal » et huit années supplémentaires à bâtir son propre tombeau, tous deux considérés comme des chefs-d’œuvre d’architecture naïve. Après l’achèvement du Palais idéal, il manifeste son désir d’être plus tard enseveli dans l’enceinte même de son œuvre, ce que la loi française ne permet pas lorsque le corps n’est pas incinéré. L’usage de la crémation n’étant à l’époque pas du tout entré dans les mœurs en France, Ferdinand Cheval se résout alors à se conformer aux contraintes légales en se faisant inhumer, le moment venu, dans le cimetière communal, mais en choisissant lui-même la forme de son tombeau. À partir de 1914, il passe huit années supplémentaires à charrier des pierres jusqu’au cimetière d’Hauterives et à les assembler, pour former le Tombeau du silence et du repos sans fin, achevé en 1922.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.