Décès un 25 août, éphéméride

0
907
Aujourd’hui :

Pas de journée internationale répertoriée.

Défunts du jour :

640px-Neil_Armstrong_pose-235x300 Décès un 25 août, éphéméride2012 : Neil Armstrong, astronaute américain, pilote d’essai, aviateur de l’United States Navy et professeur. Il est le premier homme à avoir posé le pied sur la Lune le 21 juillet 1969 UTC, durant la mission Apollo 11. Armstrong obtient une licence en aéronautique à l’Université Purdue. Ses études sont momentanément interrompues en 1950 par son service militaire dans la marine de guerre des États-Unis. Il y suit une formation de pilote d’avion à réaction. Basé sur le porte-avions USS Essex, il participe à la guerre de Corée et réalise 78 missions sur des chasseurs F9F Panther. Après avoir obtenu son diplôme, il intègre, en 1955, le NACA, organisme de recherche aéronautique ancêtre de la NASA. Devenu pilote d’essai, il effectue plus de 900 vols pour mettre au point des bombardiers et des chasseurs ; il pilote également les avions-fusées expérimentaux Bell X-1B, Bell X-5 et North American X-15 (7 vols). En 1962, il rentre dans le corps des astronautes de l’agence spatiale américaine, la NASA. En 1966, Armstrong effectue son premier vol spatial à bord de Gemini 8 et réalise le premier amarrage de deux engins spatiaux. Il est sélectionné comme commandant d’Apollo 11, la première mission à se poser sur la Lune. Le 20 juillet 1969, il pilote le module lunaire Apollo qui alunit. Avec son copilote Buzz Aldrin, Armstrong réalise une sortie extravéhiculaire d’une durée de deux heures vingt qui constitue les premiers pas de l’homme sur un autre corps que la Terre. Immédiatement après sa mission, Armstrong quitte le corps des astronautes. Il occupe un temps un poste d’enseignant dans le domaine aérospatial et sert de porte-parole pour le compte de plusieurs sociétés américaines. Il est membre des commissions d’enquête formées après l’interruption de la mission Apollo 13 (1970) et l’accident de la navette spatiale Challenger (1986).

Raymond_Barre-226x300 Décès un 25 août, éphéméride2007 : Raymond Barre, économiste et homme politique français. Professeur d’université, il est vice-président de la Commission européenne, chargé de l’Économie et des Finances, de 1967 à 1973. Raymond Barre occupe les fonctions de ministre du Commerce extérieur du gouvernement Jacques Chirac I du 12 janvier au 25 août 1976, date à laquelle il est nommé Premier ministre par le président de la République, Valéry Giscard d’Estaing. Il met en œuvre une politique monétaire visant à réduire la pression de la monnaie sur les prix et une politique budgétaire stricte du fait de la hausse de la dette. Il démissionne après la victoire du candidat socialiste, François Mitterrand, à l’élection présidentielle de 1981. Candidat soutenu par l’UDF à l’élection présidentielle de 1988, il arrive en troisième position avec 16,54 % des suffrages. Il est par ailleurs député du Rhône de 1978 à 2002 et maire de Lyon de 1995 à 2001.

Philippe_Léotard Décès un 25 août, éphéméride2001 : Philippe Léotard, acteur, poète et chanteur français. Il a tourné dans plus de 70 films. Son premier grand succès est Le Chat et la Souris de Claude Lelouch en 1975. Cette même année, il apparaît dans la distribution américaine de French Connection 2 de John Frankenheimer. En 1977, il obtient une nomination au César du Meilleur second rôle pour Le Juge Fayard dit Le Shériff d’Yves Boisset. Il reçoit le César du meilleur acteur en 1983 pour son rôle dans La Balance de Bob Swaim. La même année, il interprète le commissaire qui enquête sur plusieurs assassinats sur fond de trafic de drogue et, dans Tchao Pantin de Claude Berri, donne la réplique à Coluche, qui interprète un autre blessé de la vie. Cette période correspond à l’apogée de sa carrière. Par la suite, il se dirige vers un cinéma plus intimiste avec des films comme Adieu Blaireau, Rouge-gorge , Le Paltoquet, Jane B. par Agnès V. et Le Sud . Tardivement, dans les années 1990, il se lance dans une carrière de chanteur. Ses deux premiers albums à l’amour comme à la guerre et Philippe Léotard chante Léo Ferré, un an après la mort de Ferré, sont récompensés par le prix Charles-Cros. Il reçoit le Grand prix des poètes de la SACEM en 1997. Cette même année, il interprète son dernier rôle dans un court-métrage La Momie à mi-mots de Laury Granier.

Portrait_of_Friedrich_Nietzsche-258x300 Décès un 25 août, éphéméride1900 : Friedrich Nietzsche, philologue, philosophe et poète allemand né le 15 octobre 1844 à Röcken, en Saxe-Anhalt, et mort le 25 août 1900 à Weimar, en Allemagne. L’œuvre de Nietzsche est essentiellement une critique de la culture occidentale moderne et de l’ensemble de ses valeurs morales (issues de la dévaluation chrétienne du monde), politiques (la démocratie, l’égalitarisme), philosophiques (le platonisme et toutes les formes de dualisme métaphysique) et religieuses (le christianisme). Cette critique procède d’un projet de dévaluer ces valeurs et d’en instituer de nouvelles dépassant le ressentiment et la volonté de néant qui ont dominé l’histoire de l’Europe sous l’influence du christianisme ; ceci notamment par l’affirmation d’un Éternel Retour de la vie et par le dépassement de l’humanité et l’avènement du surhomme. L’exposé de ses idées prend dans l’ensemble une forme aphoristique ou poétique. Peu reconnu de son vivant, son influence a été et demeure importante sur la philosophie contemporaine de tendance continentale, notamment l’existentialisme et la philosophie postmoderne ; mais Nietzsche a également suscité ces dernières années l’intérêt de philosophes analytiques, ou de langue anglaise, qui en soutiennent une lecture naturaliste remettant en cause une appropriation par la philosophie continentale jugée problématique.

Painting_of_David_Hume-243x300 Décès un 25 août, éphéméride1776 : David Hume, philosophe, économiste et historien britannique, l’un des plus importants penseurs des Lumières écossaises (avec Adam Smith et Thomas Reid) et est considéré comme l’un des plus grands philosophes et écrivains de langue anglaise. Fondateur de l’empirisme moderne (avec Locke et Berkeley), l’un des plus radicaux par son scepticisme, il s’opposa tout particulièrement à Descartes et aux philosophies considérant l’esprit humain d’un point de vue théologico-métaphysique : il ouvrit ainsi la voie à l’application de la méthode expérimentale aux phénomènes mentaux. Son importance dans le développement de la pensée contemporaine est considérable : Hume eut une influence profonde sur Kant, sur la philosophie analytique du début du XXe siècle et sur la phénoménologie. On ne retint pourtant longtemps de sa pensée que le scepticisme destructeur ; mais les commentateurs de la fin du XXe siècle se sont attachés à montrer le caractère positif et constructif de son projet philosophique.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.