Décorations de Noël aux pompes funèbres : vaste débat…

0
599

Faut il ou non décorer les agences de pompes funèbres pour les fêtes de fin d’année ? La réponse n’est pas si simple…

Pour en finir avec ces histoires de laïcité

Évacuons d’emblée le sujet de la laïcité : les fêtes de fin d’années sont laïques, en plus d’être chrétiennes, et ces deux sont indissociables. Pour preuve, aucune association n’a jamais attaqué la « prime de Noël » versée par une officine étatique aux chômeurs.

D’autre part, pour celles et ceux qui voudraient éliminer toute référence à la chrétienté dans notre société, cela risque d’être difficile : le début de l’histoire de France en tant que telle est généralement situé autour du 25 décembre 498, lors du baptême de Clovis. Notre calendrier prend pour an zéro la naissance du Christ. La tâche s’annonce difficile pour ceux qui souhaitent la mener.

dv-224x300 Décorations de Noël aux pompes funèbres : vaste débat...
« Luke, je suis ton sapin »

Une boutique bien décorée

Décorer ou pas sa boutique à Noël ? Pourquoi pas, mais avec goût et componction.

En effet, surtout si votre officine est située au centre-ville, la présentation sobre qui prévaut habituellement dans nos échoppes tranchera, en période de Noël, dans la rue, parmi les guirlandes du marchand de chaussures, les boules multicolores du boulanger, le sapin gigantesque du banquier (ou vos agios brillent de mille feux).

Les pompes funèbres ont alors le choix entre assumer d’être l’océan de tristesse et de sinistrose que l’imagerie populaire voudraient qu’elles soient, et de se faire pointer du doigt comme rabats-joie de service, ou bien décorer leur boutique pour se mettre au diapason, et offusquer les bonnes âmes qui souhaiteraient un peu de sobriété dans la tanière du deuil.

Lire aussi :  Devenir franchisé Philae service funéraire !

La question semble presque plus simple dans les funérariums, ou les familles en deuil n’ont peut être pas envie d’être accueillies par des signes extérieurs de réjouissances. Quoique…

Alors, on fait quoi ?

Mettez-vous une bonne chose en tête : quoique vous fassiez, de toute façon, vous contrarierez quelqu’un. Et c’est une excellente nouvelle.

Oui, une excellente nouvelle, parce que, finalement, les gens se fichent que le sapin de votre banquier soit payé avec les intérêts du crédit de votre voiture que vous vous saignez aux quatre veines pour rembourser, ils se moquent complètement du fait que le chausseur trouve des guirlandes si originales alors qu’il est incapable de vous vendre une paire de godasses qui ne soit pas fabriqué par des enfants en Inde, ils trouvent normal que le boulanger accroche dans sa boutique des vraies boules alors que son pain est en fait du surgelé venu de l’usine la plus proche. Par contre, une décoration de Noël, ou son absence, aux pompes funèbres les fait réagir.

Vous comprenez ce que ça signifie ? Ca veut juste dire que vous êtes le commerce le plus important du quartier. Vous êtes scruté, observé, et la moindre de vos décisions ne laisse pas les gens indifférents.

Guillaume Bailly

 

[pull_quote_center]

Et vous, vous faites quoi, dans vos boutiques ? Envoyez-nous vos photos à funeraire.info[at]gmail.com
La meilleure photo gagnera un exemplaire dédicacé de « Mes Sincères Condoléances »

[/pull_quote_center]

 

 

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here