« Entre 4 planches » : la mort en série

0
490

Bienvenue dans la « pire entreprise de pompes funèbres de France», baptisée « Entre 4 planches ». C’est aussi le nom de la web série que viennent de publier Alexis Rondeau et quatre amis, originaires de la région de Tours. Leur but : amuser en se riant de la mort.

Copains d’enfance, collègues, cousin, ils ont trouvé dans l’écriture de ce feuilleton une façon d’exprimer le plaisir de se retrouver, et partager un bon moment. Alexis Rondeau, qui a de la famille dans le métier et qui a lui-même postulé un temps comme porteur funéraire, leur a proposé ce thème et le format. Des épisodes d’une dizaine de minutes (le premier est en ligne depuis ce week-end), sur le ton de la comédie et de l’absurde. « La mort est un domaine souvent triste. Je me suis dit qu’il fallait plutôt en rire. Ce n’est pas un métier facile. Il donne de grandes responsabilités. On ne peut pas déraper. Là, nous avons créé quelque chose qui ne ressemble pas à la réalité. », raconte t-il.

Dans le groupe, personne n’a plus de compétences que cela dans ce domaine. Lui-même exerce comme cariste magasinier. Il avoue n’avoir jamais vu non plus de séries télévisées qui aurait pu l’influencer. Alors, quitte à s’inspirer, il irait plutôt chercher des exemples dans la série hospitalière et farfelue « H », sur Canal +. En faisant « au mieux avec de tout petits moyens ». Car les cinq amis réalisent tout, écriture, tournage, musique, montage.

« Cette entreprise de pompes funèbres, reprend Alexis Rondeau, on essaie de la rendre réelle. Ce que j’aimerai, c’est que les gens qui regardent puissent dire : cela pourrait arriver. » Pour autant, dans ce cadre-là, les comédiens amateurs jouent sur les mimiques plus que les gags à tout prix, sur les situations décalées, la malchance, la maladresse des employées de la société « Entre 4 planches ».

Les amis tournent depuis le 17 janvier. Le générique, le prologue et donc le premier épisode sont en ligne. Onze épisodes ont déjà été écrits. Il leur faut huit heures de tournage pour un opus, qu’ils publieront sur internet à raison d’un tous les quinze jours. De quoi vivre encore de nombreux bons moments. Ce projet les a rapproché, et passer ensemble un bon moment et le faire partager, c’est tout ce qui leur importe.

La série se trouve sur la page Facebook « Entre quatre planches ». Par ailleurs, ils lancent via Facebook un appel aux entreprises de pompes funèbres susceptibles de leur offrir des accessoires de décors servant aux tournages.

le premier épisode:

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.