Etre croque mort dans un jeu vidéo, bientôt possible !

0
632
jeu video croque mort

Loin d’être une lubie destinée à faire le buzz, une créatrice de jeu vidéo souhaite apporter une vraie réflexion sur la mort.

 

Gabby DaRienzo, développeur de jeu vidéo basé à Toronto, est fan de ces jeux dans lesquels on trouve une mécanique de la mort. Comme dans beaucoup, le personnage ou l’un de ses proches meurt, incitant le joueur à continuer, à recommencer, le mettant toujours au défi. Pour Gabbi cependant, cette mort reste superficielle.

Bien que certains jeux comme La Légende de Zelda, l’ai aidée à vaincre ses propres anxiétés à propos de la mort, c’est une croque-mort belle et bien réelle qui lui procure son inspiration la plus poussée. Caitlin Doughty, est à l’origine d’un mouvement appelé  » The Order of the Good Death » (« l’ordre de la bonne mort ») ayant pour principal but de réconcilier les gens avec la mort. La croque-mort américaine qui s’est notamment fait connaître grâce à son livre « Chroniques de mon crématorium » et ses vidéos sans langue de bois (Ask a Mortician), a créé ce groupe en 2011. Unissant les travailleurs du funéraire, les chercheurs et les artistes, l’ordre promeut des discussions visant à lever le voile sur la mort et à faire comprendre son industrie.

Screen-Shot-Gabby-Darienzo Etre croque mort dans un jeu vidéo, bientôt possible !
Gabby DaRienzo – Morticians Tale

Cette initiative a poussé Gabby DaRienzo à créer un jeu vidéo qui mettrait en scène un entrepreneur de pompes funèbres débutant. Sa mission, entre autre de développer l’entreprise, consistera à effectuer toutes les tâches inhérentes à la profession : s’occuper des corps, scalpel en main ; recevoir les familles ; allant même jusqu’à vendre la société à un conglomérat (franchise).

Déterminée, Gabby a commencé à interviewer plusieurs confrères sur leur façon de voir la mort dans les jeux vidéos, à travers des podcasts qui ont vite connu le succès. De jeux ironiques où le but est de mourir le plus rapidement possible, à des jeux basés sur d’autres cultures, dont la culture mexicaine où la mort est beaucoup moins taboue, toutes ces rencontres l’ont confortée et aidée a développer ce futur jeu appelé « Conte d’un entrepreneur de pompes funèbres » (A mortician’s tale).

Le lancement du jeu vidéo qui se déroulera dans l’entreprise « Pompes funèbres Rose et filles » (Rose and daugthers funeral home) est prévu pour début 2017. La créatrice espère qu’elle amènera les gens à réfléchir sur leur inévitable fin de vie autant qu’aux conditions d’exercice du métier des entrepreneurs de pompes funèbres occidentaux.

Article de vocativ.com (anglais) : http://www.vocativ.com/368110/death-video-games/

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.