Funéraire 2.0 : Mythe ou réalité ? Une conférence de la CPFM

0
576

Le salon funéraire du Bourget c’est des exposants, des visiteurs, des rencontres, mais aussi des conférences, comme celle du vendredi 22 novembre à 16 heures animé par Richard Feret, Directeur Général Délégué de la CPFM, intitulée « Funéraire 2.0 : Mythe ou réalité ?« . Malheureusement en RDV, je n’ai pu assister à cette conférence évoquant ce que va changer l’internet dans le funéraire, mais les 52 pages  du diaporama support de cette intervention, sont disponibles sur le site de la Confédération des Professionnels du Funéraire et de la Marbrerie. Voici les principaux items développés :  internet : déjà un peu d’histoire, le net et le commerce, le net et le funéraire, pourquoi faut-il un site, l’information du client, le parcours client, la cérémonie et le souvenir. Juste passionnant !

CPFM-conférence-internet-300x226 Funéraire 2.0 : Mythe ou réalité ? Une conférence de la CPFM
« Funéraire 2.0 : Mythe ou réalité ? » par la CPFM

 En conclusion

Pour avoir une vitrine, avoir pignon sur web.

Parce que ne pas en avoir, c’est risquer d’être uniquement référencé par défaut (ce qui se dit de vous !).

Le média internet prend sa place comme canal d’information, voire de décision, dans le funéraire. Cette montée en puissance, lente au départ, s’accélère et va rapidement se banaliser. La question reste entière sur une vraie émergence de réseaux sociaux dans le secteur.

VADE MECUM du site efficace

Réaliser ou faire réaliser un site Internet avec des photos ou vidéos de l’équipe, des locaux, des moyens = pignon sur web.

Donner des exemples de prix (mais éviter le catalogue exhaustif).

Présenter les savoir-faire, les spécificités de l’enseigne.

Rassurer et donner confiance à l’internaute. Se positionner comme prestataire de services, apporteur de solutions.

Lire aussi :  1er Salon du Funéraire Grand Sud, devenez exposant!

Mettre ou permettre le dépôt des avis de clients. Encourager les clients satisfaits à le faire savoir …

Proposer des liens (mail, call – back …).

Incarner la promesse Internet dans le point de vente (web to store). Il doit y avoir cohérence et convergence.

Former vos conseillers funéraires à la prise en charge de familles qui ont déjà « dégrossi » leur besoin, voire qui croient savoir. Etes-vous certain que vos conseillers connaissent le contenu de votre site ?

Un moteur de recherche sera toujours plus rapide que le meilleur des conseillers, il faut les encourager à se tenir informés du contenu du site et de l’actualité.

Tenir des fichiers clients à jour (en particulier pour la fin de vie). Un prospect qui vous a fait confiance se sentira trahi s’il n’est pas reconnu.

L’ensemble de l’étude est à lire en suivant ce lien

Pour aller plus loin:

Fédération professionnelle d’entreprises de pompes funèbres, de marbrerie et de thanatopraxie
14, rue des Fossés Saint-Marcel – 75005 PARIS, FRANCE
Tél. : 01 55 43 30 00 – Fax : 01 55 43 93 09

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here