Funéraire-Magazine de Mars, la lecture du WE

1
785

Beaucoup de gros mots dans l’éditorial d’Olivier Gehin, ce mois-ci, «Ah le con !», il m’a bien fait rire!

«Cons-somateurs» ou familles ?

En tant qu’opérateurs funéraires, vous appelez vos clients des «familles» et non des consommateurs. La nuance est essentielle. Elle dépasse le niveau d’une différence de langage c…

Lire l’article

Chez Roc-Eclerc tout Eclerc…
En ce début 2015, Roc-Eclerc a ouvert son premier magasin pilote témoignant de la nouvelle identité de marque. Parallèlement l’école interne, rebaptisée Roc-Eclerc Académie depuis septembre 2014, profite du même élan innovateur pour se dimensionner à une échelle supérieure tandis que la direction du développement poursuit avec succès son ouverture aux nouveaux entrants dans le métier.

Devis réglementaire et affichage obligatoire en mairie
Défini et d’emploi imposé depuis l’arrêté du 23 Août 2010, le modèle réglementaire de devis-type de pompes funèbres est désormais soumis au régime de dépôt obligatoire dans les mairies. Néanmoins, nous fournissons ici la preuve que tout cela n’apporte rien au bénéfice des familles. L’illustration de cette défaillance en est concrètement donnée avec le devis que nous reproduisons dans cet article.

réquisition/marché public : faudra-t-il cirer le Parquet (de justice) ?
C’est-à-dire porter plainte contre le Procureur, conformément aux règles de recours applicables aux contrats de commande publique !
Une dizaine d’opérateurs funéraires du Lot et Garonne ont décidé de contester l’attribution de marchés de service concernant les réquisitions pour cause de consultations préalables insuffisantes.
Ils demandent aux autorités publiques sur quels critères ont été choisis les opérateurs bénéficiaires de la convention exclusive d’intervention ?

Services funéraires : entrepreneurs et non pas banquiers…
Serenium communique pour la première fois dans le métier avec des cofondateurs qui acceptent de se découvrir, de dire ici ce qu’ils sont, ce qu’ils respectent, ce qu’ils recherchent et ce qu’ils font. Une réalité parfois très éloignée de ce qui se dit dans la filière.
A découvrir donc grâce à l’interview qui a préparé cet article.

Lire aussi :  FÉDÉRATION FRANÇAISE DE CRÉMATION, communiqué Toussaint 2018

Salon Funeral@work : la bière belge
Le salon de Louvain, en Belgique, est différent de ses voisins européens car il accueille principalement des professionnels favorisés par la proximité géographique.
C’est pourquoi on y vient volontiers chaque année, en famille, selon des horaires qui ne dérangent pas les activités de la semaine.

législation/réglementation : deux pour tous
– Le maire de notre commune limite l’achat des concessions en fonction d’une limite d’âge fixée à 65 ans, est-ce légal ?
– Peut-on vider un ossuaire ?
– Un véhicule funéraire agréé est-il obligatoire pour le transport de reliquaire contenant des restes exhumés ?
– Notre commune a fait poser un nouveau site cinéraire sans que les entreprises locales aient eu connaissance d’un quelconque appel d’offre, est-ce normal ?
– Lorsqu’un défunt est porteur d’un pacemaker et qu’il décède dans un établissement de santé, n’est-ce pas à l’établissement de soin de prendre en charge le retrait ?
– Notre mairie souhaite relever les emplacements du terrain commun (indigents), y a-t-il une procédure particulière à suivre ?

Monuments funéraires : modus operandi pour le marbrier
Le commerce et la pose de monuments évoluent avec originalité. La filière est sortie du stade artisanal pour rejoindre le domaine commercial et le cimetière échappe de moins en moins aux contraintes environnementales. Après avoir décrit en 2013 et 2014 la démarche zéro biocide dans les cimetières, voici une nouvelle exigence à prendre en compte : la lutte contre le moustique tigre dans les cimetières (c’est sérieux !).
De manière plus parlante encore pour nos lecteurs, voici les préconisations fraîchement définies par le CTMNC en ce qui concerne la pose des monuments. Ce sont des règles et conseils qui n’ont pas valeur officielle mais qui détermineront pour les experts une base de référence en cas de litige avec un client. A prendre en compte donc…

Lire aussi :  Bernier Probis vient d’acquérir F.A.M.A. en région parisienne

Cimetière : les courts-circuits de la contre-culture
André Chabot nous promène dans les cinq cimetières de la ville de Cologne en Allemagne.

Législation
Terrain commun : reprise/crémation/monument
Personnel de cimetière : prévarication
Violation de sépulture : risques professionnels

Nouvelles brèves
– Monuments : révolution sous deux ans ?
– Pays Bas : En odor mortis
– Mortalité 2015 : + 16 000 décès sur deux mois
– Funéraire Paris 2015 : démarrage rapide
– Hit parade funéraire : le gagnant du mois
– Pratiques financières : plus de paiements en liquide ?
– Loir-et-Cher : un second crématorium
– Département du Nord : hold-up à Pecquencourt
– Scheffield, en Angleterre : un cercueil pour deux
– Funérailles royales : cinq siècles après !
– Los Angeles : la famille contre-attaque
– Agenda 2015

1 commentaire

  1. Bjr Mr GEHIN, juste un peu déçus que vous n’ayez pas pris un peu de temps à la vérifications des informations que vous avez eu concernant l’article sur les réquisitions en Lot et Garonne. Notamment pour les fausses informations sur les capacités matérielles et humaines des entreprises qui ont eu le marché. Moi je dit « que dans notre cas », nous sommes fiers et heureux d’avoir remporter ce marché et que nous sommes tout à fait capable de faire aussi bien que les autres ( malgré leurs dires ) et que pour une fois il y à une justice et aucune magouilles derrière tout cela. Ce qui est sur c’est que au vue de toutes les réquisitions que nous avons effectuées depuis l’attribution, je comprends maintenant pourquoi une telle réaction surtout envers le confrère à l’origine de cette pétition. Confrère qui pour info, sachant que nous avions pris attache avec la Police et la Gendarmerie ( il y à 6 ans ) pour proposez nos services, nous à simulé une fausse réquisition, et qui plus est à une vrai adresse. Bien heureusement il n’y avait personne à ce moment la. Nous avons porter plainte et cela fut prouver par l’enquête.
    Bien à vous
    Hervé HOSTER

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.