Jardinage : quand la courgette avance masquée

0
1381
Courgettes, tomates : récolte au potager

Bénédiction du jardinier, amie du cuisinier, la courgette peut aussi être l’alliée du croque-mort. C’est l’amère expérience vécue récemment par un couple d’Allemands qui, jusque là, entretenait une saine relation avec son voisinage et la production légumière locale.

A-priori, ce dîner était ordinaire. L’homme, 79 ans, et son épouse dégustaient l’âme en paix un gratin de courgette maison des plus raffinés. Mais le repas achevé, le couple de retraités s’est senti mal. Direction la clinique d’Heidenheim (état du Wurtemberg, au sud du pays).

A l’heure de rechercher une explication, le corps médical s’est penché de suite sur le contenu du repas. « Les courgettes avaient un goût amer », ont convenus tous deux les retraités gastronomes. Mais là où la femme n’en a pas mangé beaucoup, son mari ne s’est pas arrêté à ce goût désagréable. Il a poursuivi, dégustant bouchée après bouchée son assiette jusqu’au bout. La semaine dernière, il en est mort.

Empoisonnement, ont conclu les médecins, nourris par les analyses toxicologiques. Le couple s’était vu offrir ces courgettes par un voisin jardinier qui cultivait son potager et aimait à en partager les fruits.

A Stuttgart, l’Office des affaires chimiques et vétérinaires en a profité pour mettre en garde les consommateurs et jardiniers amateurs. Lorsqu’on constate un goût amer à la dégustation de courgettes, concombres et courges, gare à l’intoxication. Ces légumes pourraient contenir un taux trop élevé de cucurbitaces, une substance potentiellement toxique.

Une mise en garde utile, même si le décès de cet Allemand est un cas rarissime. Les courgettes vendues dans le commerce ne contiennent d’ailleurs plus cette substance. Mais les jardiniers professionnels savent que des mutations peuvent apparaître lorsque que les amateurs de potagers recueillent les graines au terme de la saison, et replantent ainsi année après année.

Lire aussi :  Accident de corbillard, D-Day, centre funéraire de Sète...L’actualité du 7 juin 2018

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here