La solution EMC au recyclage des métaux pour les crématoriums

0
479
Louis Piazza de europe Metal Concept à côté du prototype du broyeur de calcius
Europe Metal concept, avant d’être le fabriquant d’un broyeur de calcius d’un nouveau genre, est avant tout une société spécialisée dans le recyclage de métaux précieux. Ce que nous explique Louis Piazza, son directeur.
Une société spécialisée

Europe Metal Concept a été créée en 1999, en choisissant dès le début de se spécialiser « Le recyclage de métaux précieux est un domaine très large » explique Louis Piazza « La bijouterie, l’industrie, la dentisterie, les particuliers, sont concernés. Nous nous sommes spécialisés dans le recyclage de la dentisterie. » C’est un domaine pointu, qu’est ce qui a motivé votre choix ? « C’est avant tout un domaine professionnel, nous n’avons pas d’expérience du contact avec le particulier. Les dentistes sont au courant de la nature et du cours des métaux, ce qui nous permettait de gagner du temps. »

C’est un client dentiste qui parle à Louis Piazza des crématoriums « Il m’a expliqué que la majorité des métaux dentaires finissaient au crématorium, et que je devrais me pencher sur la question. Ce que j’ai fait : j’ai appelé notre juriste, et ai pris connaissances de la directive européenne de 1977, qui a depuis été remplacée par la directive de 2008. »

Et Europe Metal Concept se lance donc dans le secteur des crématoriums.

Une mise en place technique

Louis Piazza a conquis son marché petit à petit « Nous avions, au début, un ou deux crématoriums. Aujourd’hui, nous en avons 35. » ce qui représente un tiers du marché français.

« Il est apparu assez rapidement qu’il serait plus simple de traiter tous les métaux issus de la crémation plutôt que de se focaliser uniquement sur les amalgames dentaires. Nous avions le savoir-faire, et nous avons adapté notre matériel. » Si les premiers tris se sont fait à la main, grâce à l’expertise de ses spécialistes, EMC s’est ensuite adapté à la demande « Au tout début, quand nous traitions trois crématoriums, ça allait, mais au fur et à mesure que nous obtenions de nouveaux marchés, le volume augmentait. Nous avons alors créé une machine qui automatisait le tri des métaux. » avec une fiabilité sans faille, chaque métal ayant ses caractéristiques propres.

Lire aussi :  Vivante à la morgue, cimetière, Pompes funèbres… L’actualité du 3 juillet 2018

EMC est fondeur, c’est à dire qu’il traite le métal de A à Z « Nous récupérons des métaux bruts, et nous les ressortons sous forme de lingot, ce que nous nous appelons des « masses ».

Chaque métal est analysé par un laboratoire spécialisé, et indépendant, qui fournit un rapport sur sa pureté. « C’est en fonction de ces informations que nous réglons les crématoriums, selon l’argus officiel des métaux. » Il existe en effet un cours officiel qui est consultable en temps réel.

Le traitement des calcius

EMC récupère une certaine quantité de calcius, ce qui a fait s’interroger Louis Piazza « Selon les endroits, les métaux étaient mêlés d’une certaine quantités de calcius, plus ou moins importante. Ce sont des matières issues de crémation humaine, qui doivent donc être respectées. Nous nous sommes mis en quête d’une solution qui soit à la fois respectueuse, efficace, et naturelle. Nous avons mis au point un procédé : après avoir broyé à nouveau très finement les calcius, nous les plongeons dans un bac contenant de la chaux et de l’eau. Ils se dégradent ainsi en plusieurs semaines. Nous n’utilisons que des produits naturels, non polluants, et surtout, nous ne jetons pas ces calcius, ce qui serait irrespectueux ».

Un métier extrêmement réglementé

le recyclage des métaux est soumis à plusieurs lois : « Nous nous soumettons à la législation européenne sur le recyclage, et la législation sur le funéraire ».

Le plus important, pour être dans la légalité, est la traçabilité « à chaque étape, nous remettons un document CERFA. Nous acquittons également, pour les crématoriums, la TVA. Toutes les transactions sont basées sur le cours des métaux : il ne pourrait en être autrement dans une opération de recyclage. » C’est d’ailleurs la base du système Italien, que Louis Piazza cite en exemple « Pour pouvoir faire des affaires avec l’Italie, vous devez remettre un document fiscal attestant que vous n’êtes pas de la mafia » sourit il « mais, mieux encore, pour les appels d’offre de recyclage, ils se basent sur les cours des métaux : trop haut ou trop bas, c’est que soit vous êtes louche, soit vous voulez gagner trop d’argent, et vous êtes éliminés. Alors qu’en France, les appels d’offre se traitent au mieux disant, sans se poser de questions. » Louis Piazza appelle toutefois à la vigilance « il existe une législation, qui s’appelle la  »responsabilité élargie du producteur » et que personne, dans les crématoriums, ne semble connaître » pour faire simple, cette législation stipule que les crématoriums peu regardants sur l’usage des métaux confiés ou les déclarations fiscale peuvent être tenus pour responsables par la justice. De quoi faire peur.

Lire aussi :  Alerte sécurité et réglementation sur le matériel de levage

« Il suffit, pour éviter tout ennui, de faire appel à une société qui a une Autorisation préfectorale de négoce, et de courtage de déchets, une Autorisation de transport par route de déchets, qui délivre un CERFA autorisant le transport des déchets et le suivi de traçabilité des produits à revaloriser ou à éliminer, pour les sociétés qui traitent les déchets dans un pays étranger faisant partie de la CEE : délivrance du CERFA transfrontalier, qui déclarent leurs exportations de métaux précieux et s’acquittent de la taxe de métaux précieux, et de la caution intra communautaire si les métaux sont traités à l’étranger ».

La société EMC se conforme scrupuleusement à toutes ces règles, en plus d »être professionnelle et sympathique.

Propos recueillis par téléphone par Guillaume Bailly

Europe Metal concept

www.europemetalconcept.com

Téléphone : 00 (33) 4 90 90 79 35
Fax : 00 (33) 4 90 90 79 35

23 rue Jean de Riouffe
06400 CANNES
France

info@europemetalconcept.com

louispiazza@europemetalconcept.com

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.