L’AFIF est-ce facultatif ?

1
528

Le 8 décembre dernier sur le site de Paris-Match, un article, non signé, était publié avec un titre choc : « Attention aux contrats obsèques ». Claire Sarazin, thanatopractrice a souhaité apporter son point de vue.

Après une journée de dur labeur, je décide de prendre une pause bien méritée et de me détendre un peu en allumant mon ordinateur… Sauf que non, pour la détente il faudra repasser. Devant moi, une énième interview de Michel Kawnik, président de l’Afif, Association française d’information funéraire, dans laquelle il débite toujours consciencieusement les mêmes propos.
Bien-sûr, la tentation est grande de reprendre ses arguments un par un pour les démonter mais c’est déjà fait et refait. De toute façon, il ne répond jamais et ressert inlassablement sa soupe réchauffée partout où on le laisse s’exprimer.
Il m’apparaît donc plus productif de prendre le problème différemment en m’adressant plutôt aux journalistes.

Posons-nous LA bonne question :
Michel Kawnik est il obligatoire ?

Non, vous obtiendrez aisément une analyse aussi pointue et éclairée en faisant un simple micro-trottoir au hasard des rues. Sinon, s’il s’agit réellement de rechercher de VRAIES informations, il faut aller les prendre sur le terrain en interrogeant d’authentiques professionnels du secteur et pourquoi pas des familles touchées par un deuil ?
Michel Kawnik a visiblement des comptes à régler avec les pompes funèbres. Peut-être a-t-il mal vécu son passage « éclair » dans la profession ? Peut-être a-t-il été mordu par un Thanatopracteur durant cette période ? Je ne suis pas psy et je ne me permettrai pas d’aller « creuser » plus loin. Moi-même, je dois avouer que j’ai un gros contentieux avec une dentiste qui m’a traumatisée dans mon enfance. Mais je n’ai pas créé d’association française d’information sur les dentistes pour me venger.

Effectivement, la plupart des prestations proposées par les opérateurs funéraires sont facultatives. Lorsqu’un décès survient, la loi impose seulement de faire procéder à une inhumation ou une crémation dans un cercueil équipé d’une cuvette étanche, de quetre poignées et d’une plaque d’identification. Tout le reste est en option. Les obsèques sont un hommage et non une obligation légale.

Il en est de même pour toutes les autres cérémonies… Il n’est pas interdit par exemple de se marier en tenue de ville, sans alliance et sans invités, ni de remplacer les toasts au foie gras du réveillon par des tartines de pâté de campagne… Vous qui vous apprêtez à fêter Noël, savez-vous que le sapin est facultatif? Ne vous faites pas avoir !
Oui, les tarifs varient d’une entreprise à l’autre tout comme ils varient d’un restaurant à l’autre. Il existe une offre assez large et c’est une bonne chose pour les familles. Il n’est pas malhonnête de facturer très cher une prestation haut de gamme.
Bref, chacun est libre de choisir son entreprise selon ses propres critères et de décider du bien-fondé de chaque option proposée. Partant de ce constat, interviewer Michel Kawnik pour mettre en garde les familles n’est donc pas obligatoire.
Michel Kawnik est facultatif et si c’est juste pour se choper des aigreurs d’estomac quand on lit ses déclarations, on peut tout-à-fait le remplacer par une pincée de glutamate.

Claire Sarazin

Vous pouvez lire le papier de Paris-Match en suivant ce lien.

1 commentaire

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.