Les croque-morts contre les vampires

0
1125

can-humans-sense-vampires-21511326-225x300 Les croque-morts contre les vampiresC’était l’aube, et la campagne blanchissait déjà sous les premiers assauts du froid. Les marbriers avaient atteint la cuve, après avoir exhumé trois autres corps, et entreprenaient désormais de briser les joints de ciment qui scellaient ce niveau de l’ancien caveau. Le gardien du cimetière discutait tranquillement avec l’employé des pompes funèbres, un peu à l’écart, des petites affaires du milieu de la mort.

On faisait les exhumations en dehors des heures d’ouverture du cimetière, déjà bien avant que ce devienne une obligation légale. L’opération de ce jour était simple, sortir quatre corps du caveau, qui étaient réduit depuis longtemps à l’état de squelette, placer les ossements dans un reliquaire, et ré inhumer celui-ci au dernier niveau, afin de libérer trois places, en vue de décès prochains.

C’était presque fini. Les plaques étaient descellées, un marbrier glissa sous l’une d’elle un pied de biche, dans un instant apparaîtraient les ossements de la grand-mère, qui reposait la depuis 64 ans. L’air retenu prisonnier depuis plus d’un demi siècle s’éleva, sec et inodore.

Dessous, du bois. Les deux hommes qui discutaient furent attirés vers le trou par les exclamations des marbriers. Tous s’extasiaient devant la qualité du cercueil, qui avait à peine terni. Pas une trace de moisissure, aucun signe de pourrissement, c’était de la belle ouvrage. Puis les mines se renfrognèrent : quel bouillon de culture allaient ils trouver dedans ?

Le plus délicatement possible, ils ouvrirent le cercueil. Encore une fois, un air confiné depuis soixante quatre ans s’échappa, et tous retinrent leur souffle en basculant le couvercle.

Gisant la, l’air serein, la dame était comme au jour de ses obsèques. La encore, nulle trace de décomposition, nulle moisissure, rien n’attestait du passage du temps.

« J’ai déjà vu ça » dit le gardien du cimetière, « pareil, un corps intact, à cause du confinement de l’air, tout ça. Quand on a ouvert la boîte et que le corps s’est retrouvé exposé aux courants d’air et au soleil, ça a eu un effet, je vous raconte pas. On l’a littéralement vu se décomposer sous nos yeux, l’air était irrespirable, épouvantable. » il jeta un œil « ça ne devrait plus tarder ».

Ils se regardèrent, tous, à tour de rôle, dans le blanc des yeux, alternativement avec la défunte, qui, à chaque fois, leur retournait un regard égal. Au bout d’un moment, tacitement, tous convinrent que rien n’avait l’air de se passer. Un des marbriers tâta doucement le corps d’une main gantée, et fit un signe de dénégation. Rien.

Tous secouèrent la tête. Le corps était intact, l’on ne pouvait rien faire.

Les marbriers transférèrent le corps dans un nouveau cercueil, leur enthousiasme ayant quelque peu rendu l’ancien inutilisable, et ré-inhumèrent. C’était fini, il faudrait attendre encore, combien ? Dix ans ? Un siècle ?

Chacun partit ensuite, reprenant le fil normal de sa journée. Un marbrier et le conseiller funéraire cheminaient de concert jusqu’à leurs voitures.

« Tu sais », dis l’un à l’autre, et peu importe qui, « Il serait facile d’imaginer, disons, un gars, il y a quelques siècles, qui ouvre une boite ou il trouve un corps intact. Et tu vois, le gars, avec un peu d’imagination, il pourrait s’imaginer des trucs. Style, la femme, elle sort de son trou la nuit pour aller boire du sang, tout ça… . C’est marrant, quand on y pense… Tu savais que les vampires étaient une invention des Grecs ? pas ceux en faillite, les autres, en toge. »

Il soupira. Son camarade s’enquit de ce qui semblait ainsi lui briser le cœur. « Ben je me dis que, si j’avais été fossoyeur deux siècles plus tôt, je faisais la nique à Stocker et Le Fanu, et je serai devenu riche, riche… Dire que l’idée des vampires vient sans doute d’une fosse commune, alors que les minets qui jouent dans Twilight s’évanouiraient à l’idée de toucher une motte de terre à mains nues. »

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.