Mort de Serge Kampf : Le rugby français en deuil

1
669
Serge Kampf

Le rugby français est en deuil après la mort rapportée par la porte-parole de l’entreprise à l’AFP, ce mardi 15 mars 2016, de son mécène, ingénieur grenoblois et fondateur du Capgemini, groupe français de services informatiques, Serge Kampf, à Grenoble, à l’âge de 81 ans.

Connu pour sa générosité envers plusieurs clubs français et pour sa passion du ballon ovale, Serge Kampf s’est fait connaître comme grand argentier du rugby français qui aujourd’hui est en deuil suite à sa disparition.

En 1967, l’ingénieur et homme d’affaires français d’origine suisse, président et créateur de la SSII française Capgemini, Serge Kampf, qui est né à Grenoble le 13 octobre 1934, avait fondé la société d’informatique Sogeti, qui au terme d’un long processus et de restructurations, dont l’acquisition en 1975 de Cap et de Gemini Computer Systems, est par la suite devenu le groupe Capgemini. Dans un communiqué, le groupe, en louant unanimement sa générosité, mais qui n’a pas précisé la cause du décès de son fondateur, a rappelé que Serge Kampf a bâti et a fondé Capgemini aujourd’hui l’un des leaders mondiaux des services informatiques et du conseil, avec un chiffre d’affaires de près de 12 milliards d’euros en 2015.

En avril 2011, en laissant la double casquette de PDG au directeur général du groupe, le patron très discret et secret Serge Kampf a quitté la présidence du groupe au profit de Paul Hermelin, qui assure les mêmes fonctions et dans le maintien des bonnes affaires de Capgemini. La société est devenue en 2015 propriétaire de IGATE, la société américaine de services informatiques.

Lire aussi :  Cimetière, crématorium, cancer, héritage… L’actualité du 25 juin 2018

La mort de Serge Kampf, le 15 mars 2016, a suscité beaucoup de réactions.

Dans un communiqué, le président François Hollande a annoncé que c’était un grand entrepreneur. Serge Kampf, qui est le fondateur de Capgemini en a fait un des fleurons de l’économie française et une entreprise taille mondiale. Serge Kampf avait su anticiper, avant les autres, les révolutions industrielles à la fin du XXe siècle, a-t-il poursuivi.

Quant à Paul Hermelin, son successeur à la tête de Capgemini, il a déclaré dans un communiqué que Serge était un bâtisseur comme il en existe si peu, un homme exceptionnel. Dès l’origine de notre métier, il comprend que ce sont les hommes qui donnent de la valeur à la technologie disait-il.

L’ex-maire de Grenoble et député de l’Isère, Michel Destot a annoncé que Grenoble est en deuil, car la ville vient de perdre l’une de ses plus marquantes personnalités.

La date des obsèques et de l’inhumation de Serge Kampf n’est pas encore connu.

Marc Chérèque, le président du club de rugby de Grenoble en lui rendant hommage a annoncé que c’est une grande perte pour l’ensemble du rugby français et pour le FCG.

1 commentaire

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here