Netcropole : le deuil numérique a un nouveau poids lourd

0
979

Crise, éclatement des familles, baisse des prestations : financer des obsèques est, pour les familles, de plus en plus une gageure. Aux professionnels de proposer une méthode alternative… C’est ce que propose Netcropole.

netcropole-300x199 Netcropole : le deuil numérique a un nouveau poids lourdLe coût des obsèques

Les obsèques en France sont onéreuses, ce n’est pas un mystère, principalement parce que les taxes sont élevées et la prise en charge faible. Au prix moyen qui oscille entre 2800 et 3200 euros, il faut ajouter les petits à-côtés, fleurs, articles, plaques, qui font vite grimper la note.

Il existe bien entendu des aides pour les familles. Le capital sécurité sociale, pour certains, quoique son montant ait été très sérieusement revu à la baisse, le capital éventuellement versé par certaines mutuelles, d’autres apports, en dehors des contrats obsèques… Aident les familles à faire face.

Puis il y a les facilités de paiement accordées par les pompes funèbres. Paiement en plusieurs fois sans frais, chèques à encaisser sur plusieurs mois d’intervalle..

Gestion du souvenir

La période n’est pas non plus propice au religieux. Même si les religions font aujourd’hui l’actualité, une bonne part des convois se font aujourd’hui loin de toute forme de religiosité, ce qui appelle à la création et la mise en place de nouveaux symboles.

Cette renonciation à la religion fait que les familles se coupent de tout ce que l’église, par exemple, avait mis en place sur le recueillement. Messes de huitaines, messes anniversaires, par exemple, étaient très prisées pour l’évocation du souvenir sur le long terme. Il faut reconnaître que si les cérémonies civiles ont nettement progressé, grâce aux contributions et travaux d’associations laïques, La Fédération Française de Crématistes par exemple, la mise en place mémorialiste sur le long terme est plus tangente.

Lire aussi :  FÉDÉRATION FRANÇAISE DE CRÉMATION, communiqué Toussaint 2018

La proposition de Netcropole

Le site Netcropole, en phase de finalisation, propose des solutions à ces différentes problématiques. La création d’espaces mémoriaux destinés à entretenir le souvenir du défunt, et à organiser périodiquement des événements mémoriaux.

Certes, des offres existent déjà, mais Netcropole a poussé plus loin le concept. L’idée tourne sur trois axes. Le premier axe consiste à intégrer une offre globale. Par l’intermédiaire de partenariat, l’utilisateur aura accès à des offres de partenaires en ligne, avec des offres dédiées. Le second axe, pour financer ces accessoires mémoriaux, voire financer les obsèques, une cagnotte est mise en place. Plutôt que d’offrir des fleurs, les proches peuvent faire un don que la famille utilisera en ce sens. Enfin, le problème de sites mémoriels étant leur aspect dispersé et trop multiple, Netcropole a signé des partenariats avec des grandes entreprises du secteur, afin de bénéficier dès son lancement d’une visibilité forte.

Il y a une demande forte, en tout cas, de deuil numérique, aujourd’hui : preuve en est des solutions cherchées par Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux pour pallier au manque en la matière, solutions généralement considérées comme insatisfaisantes. Créé par des professionnels du funéraire et du numérique, avec une mise en place importante, Netcropole est peut être la solution que les professionnels attendaient. Funéraire Info vous tiendra informés de la mise en ligne du site, désormais imminente.

Créez gratuitement un mémorial personnalisé dédié à un proche disparu, cliquez ici !

 

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.