Obsèques d’Andrzej Zulawski : le dernier adieu de Sophie Marceau

0
382
Obsèques d’Andrzej Zulawski - Capture vidéo

Les obsèques du réalisateur polonais Andrzej Zulawski, décédé le 17 février des suites d’un cancer à l’âge de 75 ans, assistées par son ex-femme Sophie Marceau, selon un journaliste de l’AFP, se sont tenues au cours d’une cérémonie intime et laïque, près de Varsovie à Gora Kalwaria, en Pologne, le lundi 22 février 2016.

L’heure était au recueillement une semaine après le décès d’Andrzej Zulawski. C’est dans l’intimité, au cours d’une cérémonie civile, au cimetière catholique de Gora Kalwaria, en Pologne, à 30 km au sud de Varsovie, en présence de l’actrice française Sophie Marceau, son ex-épouse, qui a partagé durant dix-sept ans sa vie, de ses trois fils et de quelques dizaines de ses proches, que les obsèques du cinéaste polonais décédé le 17 février à l’âge de 75 ans des suites d’un cancer, ont eu lieu. Lundi, Xawery Zulawski a annoncé qu’il voudrait qu’on retienne de lui la bravoure de dire et de faire ce qu’on a envie de faire dans la vie, la liberté et la liberté d’expression et que pour exprimer le chagrin, le silence est le meilleur mot.

C’est dans la tombe familiale où repose Miroslaw Zulawski, son père, que l’urne où ses cendres ont été recueillies a été déposée.

Le réalisateur de cinéma, écrivain, scénariste polonais, controversé et novateur Andrzej Zulawski né à Lwów le 22 novembre 1940, qui a passé en France la grande partie de sa vie, a laissé derrière lui après sa mort à Varsovie le 17 février 2016, une quinzaine de films marquants qui ont vu la participation de Romy Schneider, Jacques Dutronc, Klaus Kinski…

Lire aussi :  Lyon, OGF et la FRAPNA signent une convention biodiversité sur les cimetières

À l’annonce de sa disparition, beaucoup d’artistes ont rendu hommage à Andrzej Zulawski, parmi lesquels l’ancien pensionnaire de la Comédie Française Francis Huster qui a salué la mémoire de l’artiste en confiant au micro de France Info que Zulawski qui avait 30 ans d’avance, a poussé les acteurs à une cruauté inégalable et une modernité dans le jeu.

Quant à Nathalie Kosciusko-Morizet, elle n’a pas non plus manqué d’exprimer sa tristesse sur le réseau social. Elle a annoncé qu’évidemment, l’important, c’est d’aimer… Merci et hommage à Andrzej Zulawski pour son travail et sa curiosité, a-t-elle continué.

« Andrzej était fasciné par l’aspect mystique et inique des relations intimes entre ses personnages », a déclaré l’actrice Isabelle Adjani. « Il cherchait à filmer ses acteurs, pris dans son vertige visionnaire », poursuivit-elle.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.