Rendez-vous avec Dieu

0
418

Il arrive parfois que les membres du clergé manifestent leur impatience devant un convoi funéraire en retard. Il arrive aussi que les curés aient du retard, eux-même. le jeune prêtre de cette histoire en avait, mais il avait aussi une excellente raison.

organisersontemps-300x225 Rendez-vous avec DieuFranchement, ça faisait beaucoup. On conçoit un peu de retard, parfois, certes, des occupations qui auraient pu le retenir, mais Monsieur le Curé exagérait : trois quart d’heure de retard à une messe d’obsèques, ce n’était plus de la négligence, c’était de l’irrespect. Et ainsi convergeaient sans même le savoir les pensées des familles, de l’assistance et de l’équipe des pompes funèbres qui attendaient. Heureusement, il faisait beau.

Les fleurs étaient dans l’église, au pied de l’autel, les tréteaux installés, prêts à accueillir le cercueil, et le défunt attendait, tranquillement, que l’homme de Dieu vienne l’accueillir, conformément à la tradition, à la porte de l’église. Mais pas de curé.

La veuve pestait comme ce jeune homme si gentil, à l’air un peu fatigué. Certes, il l’avait bien reçue, certes, il l’avait attentivement écoutée, certes, la cérémonie correspondrait en tout points à ce que son mari aurait souhaité, mais n’empêche : cela devait commencer à deux heures et demi, et la, à trois heures et quart, toujours pas de curé.

La laïque et le bedeau, les assistants, couraient à droite, à gauche, se tordant les mains, se confondant en excuses, et gonflant de manière spectaculaire la facture téléphonique de la paroisse. Rien n’y faisait : il n’y avait toujours pas de curé.

Le maître de cérémonies, à bout de patience, se dirigea vers le corbillard. Il fallait qu’il appelle le bureau, pour prévenir qu’il serait en retard, les marbriers, qui devaient l’attendre au cimetière, et l’évêché, pour leur dire sa façon de penser sur ces jeunes prêtres. Il sortit son téléphone portable de la boîte à gants. Il avait l’habitude de l’y ranger, afin de ne pas être perturbé par une sonnerie ou des vibrations en plein convoi, et parce qu’il déformait ses poches.

La première chose qu’il constata, c’est qu’il avait sept appels en absence, tous provenant du même portable, celui de son collègue. Ce dernier avait horreur des messageries de toutes sortes, des boîtes vocales, de tous ces gadgets téléphoniques, et il racontait volontiers que lorsque son épouse l’avait trompé, il lui avait pardonné, mais lorsqu’elle avait acheté un répondeur pour leur téléphone, il avait demandé le divorce. Sa façon à lui de faire comprendre que c’était important, c‘était de rappeler, encore et encore, jusqu’à ce que son interlocuteur cède.

Et le téléphone était précisément en train de vibrer, pour son huitième appel.

Le maître de cérémonies répondit « salut ! j’espère que c’est important, parce que la, je suis…

– Dans la merde

– Comment t’es au courant ?

– Tu as bien une cérémonie à l’église de … avec le père …

– Ben ouais, il n’est pas la, je sais pas ce que…

– Je sais, il est avec moi.

– !!! Mais qu’est-ce qu’il fout ? Bordel, passe-le-moi !

– M’étonnerais qu’il ait quelque chose à te dire.

– Comment ça ? désolé, pour commencer, ce serait bien, j’arrive, ensuite, ce serait mieux ! Il est ou exactement ?

– Dans sa voiture. Je t’arrête de suite, sa voiture est dans un arbre. J’attends que les gendarmes aient fini leurs constatations, et je l’embarque.

– …

– Ouais. Bon, comme j’avais un peu de temps, j’ai prévenu l’évêché, un autre curé est en route. »

Le jeune prêtre donnait beaucoup de sa personne. D’une paroisse à l’autre, d’une église à l’autre, d’une confession à une extrême onction, jamais il ne laissait tomber ses ouailles. Il s’était, épuisé, endormi au volant.

La cérémonie commença avec une heure et demie de retard. Le curé de secours, qui avait beaucoup d’expérience, improvisa une cérémonie tout à fait satisfaisante. La famille fut simplement informée que leur prêtre avait eu un ‘’grave souci de santé’’. Ils ne surent la vérité que le lendemain.

Le jeune ecclésiastique avait la meilleure excuse du monde, après tout : quel prêtre serait en retard à un rendez-vous avec Dieu ?

 

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here