Revue de presse de l’industrie funéraire du 28 mai 2015

0
351
Dans la presse et sur le web, la revue de presse du funéraire, des pompes funèbres, des crématoriums et des thanatopracteurs. Revivez l’actualité sur Funéraire-info.

Spécial Panthéon, dans toute la presse

Hier avait lieu la panthéonisation de quatre grands résistants, deux femmes et deux hommes. C’était la grande actualité du jour.

Quatre cercueils drapés en tricolore, alignés face au Panthéon : quatre personnages de la Résistance, « différents mais soulevés par le même idéal, le même amour de la patrie » ont été honorés ce vendredi à Paris : Geneviève de Gaulle-Anthonioz, Germaine Tillion, Jean Zay et Pierre Brossolette. Olivier Pelladeau, de Funéraire Info, commentait l’évènement.

L’histoire du Panthéon est remplie d’entrées plus symboliques qu’effectives.  Ainsi, des quatre Résistants honorés ce mercredi, deux ne verront pas leur corps transférés : Germaine Tillion et Geneviève de Gaulle-Anthonioz. Leur famille n’a pas voulu les voir exhumer. Funéraire Info vous explique tout cela.

Ce mercredi, François Hollande recevait dans le temple de la Nation 4 grands résistants et résistantes. Un acte personnel, régalien, que le chef de l’Etat a suivi jusque dans les moindres détails. Coulisses d’une cérémonie ô combien politique. Un point de vue à lire dans L’Express.

Enfin, pour Christian Combaz, le Président de la République a été en dessous de tout pour cette cérémonie. Une opinion à lire dans le Figaro, ici.

La revue de presse vous est offerte par Nova Formation
Nova Formation intervient sur toute la France, en centre de formation ou en Pompes Funèbres.
Vous êtes gérant ou salarié de Pompes Funèbres ? découvrez nos formations thématiques et les possibilités de financement (budget de formation Opcalia, CMA, DIF, Région…). Nous mettons également sur demande des modules sur-mesure, spécifiques à chaque enseigne pour ses propres salariés.

Dans La Voix du Nord, boulette

Sordide découverte que celle réalisée voici quelques jours dans les réserves des anciennes pompes funèbres municipales héninoises dont la liquidation avait été décidée par la municipalité en décembre 2009 : une urne conservant les cendres d’un Héninois décédé en février 2008… et oubliée depuis lors.

Dans Le Midi Libre, Jean Leonetti parle de sa loi

L »élu UMP, coauteur de la loi qui institue en particulier une sédation profonde et continue pour les malades en phase terminale, donne une conférence ce mercredi 27 mai à Nîmes. Entretien à lire ici.

Dans La Voix du Nord, métiers du funéraire

L’Espace info formation de Saint-Pol a organisé mardi au CSAS une réunion d’information pour faire découvrir les métiers du funéraire. Yves Messier, formateur dans le secteur, a détaillé les conditions d’accès pour devenir conseiller funéraire ou encore thanatopracteur. Discrétion et tact sont exigés. A lire ici.

Dans Ouest France, offre commerciale

Il fallait oser ! Dans le secteur très concurrentiel des pompes funèbres, l’entreprise « Au fil du temps » installée à Ploeren, près de Vannes, tente de se démarquer en lançant une offre inédite : pour tout décès, un week-end en thalasso à Carnac avec une nuit d’hôtel pour deux personnes. « Pour passer les différentes étapes du deuil, c’est idéal car il s’agit d’une parenthèse de bien-être pour recharger l’organisme en énergie », explique l’entreprise. Mouais…

Dans Normandie Actu, sinistre histoire

Un ex-gendarme était jugé, vendredi 22 mai 2015, par le tribunal correctionnel d’Évreux. Il avait volé une tablette tactile à un homme qui venait de décéder, aux Andelys. Toute l’histoire est à lire ici.

Dans Metronews, petite mort

Toutes les pistes étaient envisagées par les enquêteurs. L’homme de 50 ans retrouvé mort dimanche à la Ciotat dans un duvet les pieds ligotés et une corde autour du cou a été victime selon La Provence d’un jeu sexuel qui a mal tourné. En charge de l’enquête, les policiers de la Sûreté départementale avaient placé en garde à vue le compagnon de la victime avant de le laisser libre. Aucune charge n’a été retenue contre lui. Selon les premières constatations, aucune trace de violence n’a été retrouvée sur le corps de la victime.

Dans Zinfos, sinistre découverte

51 nouveaux-nés, morts avant leur naissance ou qui ont perdu la vie juste après être venus au monde, ont été conservés dans un simple congélateur du centre hospitalier de Mayotte (CHM). Certains cadavres seraient même là depuis plus d’un an et demi, sans que leurs parents ne soient venus réclamer leur dépouille aux autorités médicales pour que les bébés décédés soient inhumés en respectant scrupuleusement le rite musulman. Dans la pratique, le CHM devrait demander régulièrement aux services de pompes funèbres de prendre en charge les corps pour les enterrer ensuite dans une fosse commune.

pressenationale Revue de presse de l'industrie funéraire du 28 mai 2015
Revue de presse

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.