Revue de presse du funéraire du 11 juillet 2014

0
412
presse papier
Presse papier en France
presse-papier-300x224 Revue de presse du funéraire du 11 juillet 2014
Presse papier en France

Décès

Yann Andréa, écrivain et dernier compagnon de Marguerite Duras, est mort. Son corps sans vie a été retrouvé ce jeudi 10 juillet dans son appartement parisien du VIe arrondissement. Les raisons de son décès n’ont pas été précisées mais ne sont a priori pas suspectes. Yann Andréa, de son vrai nom Yann Lemée, était âgé de 63 ans. Il fut le dernier compagnon de Marguerite Duras, pendant une quinzaine d’années jusqu’au décès de celle-ci, en 1996. Lui était né fin 1952, elle en 1914. Il est lui-même l’auteur de plusieurs ouvrages : M.D. (Editions de Minuit, 1983), Cet amour-là (Ed. Pauvert, 1999), Ainsi (Pauvert, 2000), Dieu commence chaque matin, (Bayard, 2001).

Hommage

La famille et les proches de Benoît Duquesne, décédé la semaine dernière des suites d’une crise cardiaque, se sont retrouvés ce jeudi matin à Versailles pour rendre un dernier hommage au journaliste disparu à l’âge de 56 ans.Parmi les personnalités venues rendre un dernier hommage au présentateur de Complément d’enquête se trouvaient notamment David Pujadas et Laurent Delahousse, les présentateurs du 20 heures de France 2, Gilles Bouleau aux commandes du 20 heures de TF1, Françoise Laborde membre du CSA, Jean-Pierre Elkabach ou encore Olivier Delacroix (qui présente Dans les yeux d’Olivier). Une partie de la direction de France Télévisions et d’Europe 1 a également tenu à accompagner la famille de Benoît Duquesne lors de ces obsèques. Rémy Pflimlin, le président de France Télévision, Fabien Namias, le directeur général d’Europe 1 et Catherine Nay, journaliste de la station ont également assisté à la cérémonie qui a débuté à 10 heures du matin.

Commémoration

Un hommage au Maréchal Leclerc a été rendu ce jeudi matin à Cerbère. Une plaque-souvenir a été dévoilée près de la mairie. Car il y a 74 ans, le 12 juillet 1940, le militaire, qui s’appelait alors Philippe de Hautecloque, a fui la France occupée pour rallier l’Angleterre et le Général de Gaulle. Passer en Esagne était la première étape, et Cerbère était un des seuls itinéraires possibles. Après avoir échoué à Bayonne, Leclerc avait retenté sa chance dans les Pyrénées-Orientales. C’est d’ailleurs en passant en pays catalan que le futur commandant de la deuxième division blindée a pris le nom sous lequel il a marqué les esprits.

Lire aussi :  Crimes contre l’Humanité, Cercueil en carton... L’actualité du 8 juin 2018

Record

Marie Brudieux (épouse Liguinen), 113 ans, est la nouvelle doyenne « connue » des Français et détrône du titre Olympe Amaury, sa cadette de près de 3 mois, selon la liste connue des personnes les plus âgées.

Drame

Dans la nuit de mardi à mercredi 9 juillet, le journaliste argentin Jorge « Topo » Lopez (38 ans), proche de Lionel Messi, est mort à São Paulo dans un accident de la route. Une terrible nouvelle qui intervient quelques jours seulement après le décès de María Soledad Fernández (26 ans), autre journaliste argentine, également tuée dans des circonstances similaires.L’émotion est d’autant plus forte que l’épouse du « Topo », Veronica Brunati, également journaliste sportive, a visiblement appris la nouvelle… sur Twitter.Quelques heures après l’annonce de la mort de Jorge Topo Lopez par plusieurs médias, le coach de l’Atletico Madrid et ancienne star de l’équipe d’Argentine Diego Simeone a en effet rendu hommage au journaliste. « Ce n’est pas seulement un grand journaliste qui est parti, mais aussi un ami. Beaucoup de douleur. Mes condoléances à Veronica Brunati et à sa famille. Repose en paix Jorge Topo Lopez », a écrit l’ex-joueur. Ce à quoi la journaliste, apparemment pas encore au courant, a répondu un message terrible : « Non, Diego, ne me dis pas ça. »La journaliste argentine de Marca, autre grand quotidien sportif espagnol, a également posté plusieurs tweets qui font penser qu’elle n’avait pas été mise au courant. « S’il vous plaît, je suis la femme de Topo, que quelqu’un m’appelle, je suis à l’hôtel Quality Jardim », a-t-elle écrit avant de poster le numéro de sa chambre et son numéro de téléphone. Selon El Periodico, le défunt journaliste se trouvait au Brésil avec sa famille mais aussi sa femme et leurs deux enfants, Agusti et Lara.

Profanation

Macabre découverte hier matin au cimetière de Cayenne, une tombe a été profanée et le corps qu’elle contenait, retrouvé sans la tête. La profanation pourrait dater de plusieurs mois.C’est en ouvrant le caveau que les agents de l’entreprise de pompes funèbres chargé d’effectuer quelques travaux avant une nouvelle inhumation ont découvert un corps sans tête enterré ici depuis neuf ans. La tombe aurait été soigneusement ouverte, puis refermée après le vol. Yvon vertus est l’agent funéraire qui a fait la macabre découvert. Selon ce qu’il a vu, la tête aurait été soigneusement volée : « elle a été découpé avec un sabre, un couteau ou peut être une paire de ciseaux ». Alerté par le responsable du cimetière, la famille s’est rendue sur place pour constater les faits. Marie-Hélène Lohier (famille de la victime) se confie : « je ne peux pas trouver les mots pour ça, je ne comprends pas ». Une enquête de la police judiciaire est en cours pour déterminer les causes de cette profanation.

Lire aussi :  FFC, Crématiser dans le dictionnaire, cimetière …l’actualité du 18 mai

Epidémie

Le bilan de l’épidémie de fièvre hémorragique en grande partie due au virus Ebola s’est alourdi au début du mois. En trois jours, du 3 au 6 juillet, l’OMS a recencé pas moins de 25 décès et 50 nouveaux cas dans trois pays d’Afrique de l’Ouest: la Guinée, le Libéria et la Sierra Leone.Le nouveau bilan, depuis le début de l’épidémie en janvier 2014, fait désormais état de 518 morts et 844 cas recensés, indique mardi l’OMS dans un communiqué. Sur les 25 nouvelles victimes, deux sont mortes en Guinée, neuf au Libéria et 14 en Sierra Leone.L’épidémie, la plus grave jamais attribuée au virus Ebola, a été au centre d’un sommet sanitaire la semaine dernière à Accra, au Ghana. Keiji Fukuda, le sous-directeur général chargé de la sécurité sanitaire à l’OMS, avait déclaré à cette occasion que l’épidémie allait vraisemblablement encore durer « plusieurs mois ».Le virus Ebola provoque des « fièvres hémorragiques ». Il tire son nom d’une rivière du nord de l’actuelle République démocratique du Congo, où il a été repéré pour la première fois en 1976. Son taux de mortalité peut aller de 25 à 90% chez l’homme, et il n’existe pas de vaccin homologué.

Misérabilisme

Dans une interview accordée au magazine Paris Match de cette semaine, l’ancien mannequin Inès de La Fressange se confie et revient pour l’une des rares fois, sur le terrible deuil qu’elle a dû porter il y a quelques années. Pour amateurs d’exhibition misérabiliste, c’est ici.

Héritage

Bien préparer l’héritage pour préserver la paix de la famille, c’est le conseil que donne le Figaro dans cet article concis mais précis. Il est à lire ici.

pressenationale4-300x287 Revue de presse du funéraire du 11 juillet 2014

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here