Revue de presse du funéraire du 2 juin 2014

0
598
presse papier
Presse papier en France
pressenationale-300x287 Revue de presse du funéraire du 2 juin 2014
Revue de presse

Nouvelles de la crémation

Vendredi 30 et samedi 31 mai, les délégués de quelques 97 associations de crématistes sur 130 avaient rendez-vous à Tours au centre des congrès Vinci pour la 48ème fois. Cette manifestation à l’initiative de Jo Le Lamer, de la FFC, et Claude Tavares, de l’Association crématiste de Touraine, réunissait plus de 150 personnes. La matinée, plutôt technique était réservée aux membres, suivait un déjeuner, puis l’ouverture de l’assemblée générale avec les allocutions de bienvenue. Se sont succédé au pupitre, Jo Le Lamer, Claude Tavares, Frédéric Thomas président du Conseil général de l’Indre-et-Loire, Marie-Claude Chéramy, directrice générale des Pompes Funèbres Intercommunales de Tours pour L’UPFP, Éric Dreneau, directeur adjoint des PFI et Bernard Saguy, le directeur Général de Mutac. Des commissions se sont réunies ensuite pour travailler autour de trois sujets, dont les conclusions seront rendues samedi : Les comités d’éthique, instances consultatives permettant de dialoguer avec les gestionnaires de crématorium ; les rites et cérémonies civiles, encore très peu développé dans les crématoriums ; le problème des devis, aujourd’hui difficiles à comprendre et que la FFC veut rendre plus accessibles pour les familles.

Nouveau crématorium

La livraison du futur crématorium à Orchies est prévue début 2015. La création d’un crématorium sur le territoire orchésien permettra de répondre à un besoin croissant des opérateurs funéraires et des habitants résidant sur un secteur géographique qui dépasse nettement les frontières de l’Orchésis. La parcelle située à côté du cimetière, achetée par la commune, accueillera la nouvelle installation. Le financement ne pouvant être pris en compte par la commune, la gestion serait confiée au secteur privé. L’entreprise retenue (Société orchésienne de crémation Ets Plaisant) réalisera l’équipement et le gérera en suivant le cahier des charges de la commune. En février 2014, la première pierre a été posée lors d’une petite cérémonie sur le site et, depuis, les travaux avancent normalement. La dalle de béton a été coulée et l’entreprise somainoise de construction s’apprête à poser les piliers du soutènement de la charpente. Pour mémoire, le coût des travaux s’élève à 1 800 000 € HT et leur durée, quinze mois, permet d’envisager une ouverture, sous réserve que rien ne vienne perturber le chantier, début 2015.

Corbillard électriques ?

De la papamobile au fourgon frigorifique, le groupe transforme à la demande les véhicules utilitaires. Il vient de livrer un premier fourgon électrique aux équipes lyonnaises d’ERDF. Sur cette base, Gruau peur proposer divers véhicules, dont le corbillard. C’est à lire ici.

Ouvertures de magasins

Carole Bécart a été professeur de lettres modernes pendant vingt-quatre ans dans les collèges de Solesmes, Denain et Orchies. Désormais à la retraite, elle aidait son mari, propriétaire du Jardin des Lys, et voilà qu’au décès de la mère d’une amie, voyant celle-ci désemparée, un déclic se produit : elle va ouvrir une agence de pompes funèbres et donner aux familles touchées par un deuil la même sollicitude que celle qu’elle avait pour ses élèves. Son diplôme obtenu, elle s’est installée début mai au 41 de la rue Lazare-Bernard à Denain. Elle est accompagnée d’un assistant funéraire, Nicolas Blomme, et d’une équipe de six porteurs. Carole Bécart n’a pas choisi le nom de son entreprise par hasard : Au Dernier Hommage. Elle veut être à l’écoute des familles. En dehors des prestations habituelles, elle va offrir un discours personnalisé qui sera lu lors de la cérémonie. Elle souhaite également proposer en mairie un devis pour les personnes indigentes : « Je veux que chacun puisse avoir des obsèques de qualité. Il faut respecter le défunt et sa famille. »

Laëtitia et Marina Orêve viennent de créer, au 2, rue du Clos-de-la-Fonchais, à Redon, un service et un magasin de pompes funèbres. Les deux jeunes femmes ont suivi une formation de conseillères funéraires et reçu leur habilitation préfectorale début avril. Elles assurent, pour les familles, l’accompagnement de A à Z des obsèques, de l’accueil jusqu’à l’inhumation ou la crémation. Une prise en charge complète des démarches administratives peut être effectuée. L’entreprise garantit le transport des défunts sur toutes distances, ainsi que tout rapatriement en région d’origine. Elle a un accès dans toutes les chambres funéraires du territoire : Redon, La Gacilly, Allaire, Sixt-sur-Aff, Séverac… « Nous privilégierons aussi, dans la mesure du possible, la parité hommes-femmes chez nos porteurs. » Les pompes funèbres Nor & Via disposent d’un bureau d’accueil des familles.

Héritage pratique

Succession : qui hérite si vous n’avez pas d’enfants ? En France, le Code civil réserve une part de patrimoine minimale à chaque enfant. Il est donc impossible de déshériter l’un de vos héritiers direct. En revanche, si vous n’avez jamais été parent, les règles de succession ne sont pas les mêmes. Les détails à lire ici.

presse-papier-300x224 Revue de presse du funéraire du 2 juin 2014
Presse papier en France

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.