Revue de presse du funéraire du 22 septembre 2014

0
506
presse papier
Presse papier en France

Décès

Nous avons appris le décès d’André Bergeron, ancien secrétaire général du syndicat Force Ouvrière de 1963 à 1989. Né le 1er janvier 1922, André Bergeron avait commencé sa vie professionnelle comme apprenti typographe à 14 ans, dans le Territoire de Belfort, et avait noué ses premiers contacts avec le syndicalisme militant lors des grèves de 1936. Après la guerre et des années de travail forcé en Autriche, il avait participé en 1948 à la création de FO, dont les militants venaient pour la plupart des rangs de la CGT. Il en deviendra la Secrétaire Général en 1963. Très sollicité, pour des postes ministériels notamment, il a toujours décliné au nom de son indépendance. Pendant les événements de mai 68, il obtient du patronat que le SMIC soit porté à 3 francs face à Jacques Chirac, à la demande de Georges Pompidou, qui avait négocié 2,70 francs avec la CGT. André Bergeron s’est retiré en 1989, laissant l’image d’un homme de dialogue et de compromis, un grand négociateur à l’intégrité exemplaire.

L’actrice et chanteuse américaine Polly Bergen, qui avait notamment joué avec Gregory Peck et Robert Mitchum dans Les Nerfs à vif est morte samedi à l’âge de 84 ans, a annoncé son attachée de presse. On l’avait vue récemment dans le rôle de la mère de Lynette Scavo dans Desperate Housewives. Elle avait également joué la maîtresse de Tony Soprano dans Les Soprano. L’actrice avait joué dans plusieurs comédies avec Dean Martin et Jerry Lewis dans les années 1950. Elle avait aussi joué la mère de la présidente des Etats-Unis dans Commander in Chief, avec Geena Davis, en 2006.

Nouvelles des pros

Le crématorium intercommunal situé à Caudry, sur la D115 en direction de Bertry, est entré en fonction début avril. C’est un équipement qui manquait sur le territoire du Caudrésis et du Catésis alors que les demandes de crémations lors de funérailles sont grandissantes. En 2013 en France, 33% des familles ont choisi la crémation comme mode de funérailles pour leur défunt. Toutefois, de nombreuses familles s’interrogent encore sur ce mode de funérailles :  » Comment cela fonctionne-t-il ? Que deviennent les cendres des défunts ? Quelle genre de cérémonie est possibile au crématorium ? …  » C’est pour y répondre que le crématorium du Caudrésis Catésis ont organisé deux journées d’information sur la crémation ces samedi et dimanche de 14h à 17h. Aspects techniques, déroulement du service funèbre, visites et explications ont été assurés par le personnel du crématorium.

Lire aussi :  Cimetière, pompier, Mouss Diouf...L’actualité du lundi 11 juin 2018

Nouvelles des pros public

L’an prochain, PFI, l’opérateur public qui gère déjà le crématorium de Saint-Martin-Boulogne, lancera ses propres services de pompes funèbres dans les locaux occupés auparavant par la maison Sotty. Avec deux promesses à la clé : proposer des prix compétitifs et plus de transparence. En devenant un acteur global des pompes funèbres, PFI dit vouloir « créer une offre où la dimension humaine du service public, sa transparence et son éthique prennent tout leur sens et offrir des prestations dont les tarifs sont encadrés et modérés ». Patrick Gomel, le directeur de PFI, ne le cache pas : « nos prix seront très compétitifs » même si pour l’instant, ces derniers n’ont pas encore été arrêtés. Cinq personnes seront recrutées.

Profanation

La vidéo postée sur YouTube est sans équivoque. Crânes rasés, une dizaine de militants d’extrême droite égrène, le week-end dernier à Marseille, leur discours contre « les terroristes bolcheviques » et profane la stèle érigée au Pharo en hommage à Missak Manouchian et son groupe. Les membres de l’Affiche rouge, étrangers venus d’Europe de l’Est défendre les valeurs républicaines de la France contre l’occupant nazi, avaient, en 1944, été fusillés par les Allemands au Mont-Valérien. Ce qui les avait élevé au rang de martyrs et de symboles de la Résistance. Au moment où l’idée de faire entrer Manouchian et les siens au Panthéon fait son chemin à l’Assemblée nationale, cette profanation a créé un choc naturel à Marseille.

Vieillissement

Il y a ceux qui veulent mourir sur scène, et ceux qui veulent décéder jeunes, ou du moins, qui ne souhaitent pas jouer les prolongations. Sur The Atlantic, Ezekiel Emanuel, célèbre spécialiste de la bioéthique américain et inspirateur de l’Obamacare, explique pourquoi il ne souhaite pas vivre au-delà de 75 ans. C’est à lire ici, sur Slate.fr.

Grand reportage

Comment les humanitaires se préparent à Bruxelles à combattre Ebola, c’est un grande reportage dans Le Monde. Signé Camille Bordenet, il est à lire ici.

Cimetière animalier

Garnat-sur-Engièvre est un petit village de l’Allier situé à quelques kilomètres de Bourbon-Lancy en direction de Moulins. Il est connu pour son cimetière animalier nommé La Colline des Souvenirs. Ce cimetière est unique en région Bourgogne et Auvergne, il n’en existe qu’une quinzaine en France. Les maîtres de lieux, Claude et Marie-Claire Coutan l’ont fait découvrir ce dimanche 28 septembre, à partir de 14 heures, et donneront tous les renseignements utiles aux visiteurs. Contact : 04.70.42.47.00 — email : lacollinedessouvenirs@orange.fr — site : www.lacollinedessouvenirs.org

Lire aussi :  Décès de Philip Roth, cleptomane au cimetière, les news du 23 mai

Découverte macabre

Pompiers et policiers du Creusot sont intervenus vers midi ce vendredi dans le quartier de la Charmille au Creusot, dans un immeuble de la rue des Capucines, pour procéder à une ouverture de porte. Dans cet appartement du 4e et dernier étage, ils retrouvaient le corps d’un homme de 56 ans visiblement décédé depuis plusieurs mois. Selon les premiers éléments de l’enquête, il s’agirait d’une mort naturelle.

Polémique

La contestation était prévisible. L’extension du carré confessionnel du cimetière Saint-Pierre d’Amiens, dévolu aux musulmans, a entraîné une réaction de Karim Sery, élu du Rassemblement Bleu Marine (RBM). Cet espace arrivera bientôt à saturation, le premier secteur n’ayant plus d’emplacements, alors que le second ne bénéficiant plus que de «  trente places  », sera complet «  courant 2015  », a indiqué Anne-Sophie Brunel, adjointe au maire chargée de l’État civil et de la population. C’est pourquoi, le cimetière communal Saint-Pierre sera agrandi sur une parcelle contiguë au cimetière existant. Le maire a retiré la parole à l’élu et voté l’extension communautariste pour un budget de 90 000 euros à charge des contribuables.

Albigeois, suite

Le Pôle funéraire public de l’Albigeois est sous tension depuis plusieurs semaines en raison d’un climat social dégradé. Le syndicat CFDT a même saisi Claude Dérens le procureur de la République d’Albi pour dénoncer des pratiques douteuses au sein de la SPL (société publique locale) et se plaindre de harcèlement moral à l’encontre d’employés. Claude Dérens a annoncé hier qu’il classait sans suite ce dossier après avoir diligenté une enquête des services de police. L’explication est à lire ici, dans LaDepeche.fr.

Nouvelles des pros

Alors que la place commence à manquer cruellement dans certains cimetières et qu’on se demande comment limiter l’impact écologique des funérailles traditionnelles, voici une innovation qui devrait faire parler d’elle. Après les cercueils biodégradables, voici les oeufs funéraires qui font pousser les arbres dans les cimetières. C’est à lire ici, dans ConsoGlobe.

Enterrement festif

L’enterrement de l’Arsouille, c’est ce soir dès 18 heures. Avec un nouveau corbillard à trois roues, grand luxe, full options. Y’aura de la vie à Namur. Toutes les explications à découvrir ici.

pressenationale4 Revue de presse du funéraire du 22 septembre 2014

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here