Revue de presse du funéraire du 23 juillet 2013

0
358
pressenationale Revue de presse du funéraire du 23 juillet 2013
Revue de presse

Formation

Depuis cette année, les métiers de la mort et du funéraire exigent que les personnels qui les exercent soient qualifiées. Le centre national des métiers du funéraire vient de remettre des diplômes. Et c’est la dépêche.fr qui profite de l’occasion pour en faire un petit article, interrogeant Eric Novarini, dirigeant d’une école à Agen.

Cimetières

Il n’y aura ni caveaux en béton, ni pierres tombales en granit et encore moins de fleurs artificielles en plastique. Vous n’y verrez pas les agents d’entretien éradiquer les mauvaises herbes à grand renfort de produits phytosanitaires, ni tondre les pelouses au millimètre. Le nouveau cimetière de Souché sera entièrement naturel. Un modèle du genre. Jouxtant l’ancien, il s’étendra sur les 4 000 m2 de la parcelle voisine, une ancienne carrière d’où étaient extraites les pierres tombales calcaires avant qu’elles ne soient supplantées par le tout granit qui confère à nos cimetières cet aspect austère et minéral. La Ville a entamé une réflexion sur nos modes funéraires, concluant que les cimetières pouvaient et devaient se mettre au diapason de la politique municipale en matière de développement durable. C’est VivreaNiort.com qui nous l’explique, et c’est avec impatience que nous attendons le résultat.

Hier dans Funéraire Info

A quelle sauce seront mangées les PFG demain ? Vendues, recapitalisées, introduites en bourse ? Astorg envisage une recapitalisation, afin de se verser un dividende, si le processus de vente n’avance pas. Et bien sûr, ces infos et plus encore, c’est Funéraire Info qui vous les livre, avec un décryptage qui explique ces manœuvres relativement complexes.
A lire également, nos bons conseils pour ne pas mourir de chaud en convoi.

Et dans le vaste monde des vivants

Il est enfin né, ce royal baby que la presse du monde entier attendait autant que la mort de Mandela. Après trois semaines d’attente un peu ridicules, le bébé, qui pèse 3 kilos 8, est donc né, et c’est un garçon, dont on ignore encore le nom. Affaire à suivre, mais nul doute que vous en entendrez encore et longuement parler dans les prochaines années : première photo, première dent, premiers pas, premier scandale.

ephemeride-150x150 Revue de presse du funéraire du 23 juillet 2013

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.