Revue de presse du funéraire du 25 novembre 2014

0
528
presse papier
Presse papier en France

Décès

Ils étaient inséparables. Les Marseillais ne croiseront plus dans les rues de la ville, Serge Scotto et son petit chien Saucisse. Ce Teckel, à l’âge bien avancé est mort la semaine dernière, relate le journal La Provence. Fidèle compagnon de l’écrivain, qui l’avait adopté à la SPA, Saucisse avait été rendu célèbre dans les années 2000 grâce à ses chroniques publiées dans Metro, puis Direct Matin. Une série de livres – Saucisse ouvre sa gueule ou Saucisse face à la crise – donnaient aussi au public sa vision canine décalée du monde qui l’entourait. Saucisse se fera véritablement connaître lors des élections municipales de 2001. Candidat sur une liste alternative pour la mairie du 1er secteur, il obtiendra tout de même 4,5 % des suffrages. Son slogan : « Pour une société plus humaine, contre une vie de chien ! » De salons du livre en plateaux de télévision, Serge Scotto continuera à surfer sur la notoriété de son fidèle compagnon. En 2009, il le fera même participer pendant une semaine à l’émission de téléréalité « Secret Story ». Une belle action puisque la participation du petit Teckel permettra à la SPA de Marseille de récolter 20 000 euros de dons. Saucisse en était d’ailleurs la mascotte.

Nouvelles des amis

Le numéro 105 de Résonance est dans vos boites à lettres. Ce numéro a été abondamment distribué pendant Funexpo. Nous vous conseillons l’article sur  le « Traité des nouveaux droits de la Mort« . Vous pouvez télécharger ce numéro en suivant ce lien (et avec Internet Explorer, ça marche sans problème)

Drame

Le suicide d’un octogénaire qui a tué son épouse atteinte d’un cancer incurable relance le débat sur l’euthanasie. Pour Damien Le Guay, auteur du Fin mot de la vie, contre le mal mourir en France, l’urgence n’est pas de légiférer sur la mort mais de remettre le malade au cœur de l’hôpital. Un entretien à lire dans Le Figaro.

Prévention

Alors que 48 policiers se sont donné la mort depuis le début de l’année, le ministère de l’intérieur prépare des mesures pour lutter contre les suicides dans leurs rangs. Un article à lire dans La Croix.

Dégradations

Quelque 150 plaques funéraires ont été dégradées au cimetière de Lesquin dans la nuit de samedi à dimanche. Apparemment pour voler le cuivre et le bronze de vases funéraires ornant les plaques. La police invite les victimes à déposer plainte.  Selon le journal, la semaine dernière, le même scénario s’est déjà produit à Oignies. Dans le secteur, les cimetières de Lezennes, Mons-en-Baroeul et Lille-sud avaient subi ce genre de méfait.

Voyance

Il s’appelle Jucelino Nobrega da Luz, et a déjà annoncé dans le passé les tragiques destins de feu la princesse Diana et du regretté pilote de F1 Ayrton Senna. Il a également scellé d’avance le sort d’un candidat à l’élection présidentielle, finalement emporté dans un accident aérien en août dernier à quelques semaines du scrutin. Alors, quand il a affirmé que le vol JJ3720 reliant mercredi matin prochain São Paulo à Brasilia allait s’écraser au décollage, heurtant un bâtiment, victime d’un défaut de turbines, ses déclarations ont été prises très au sérieux chez TAM. Ne prenant aucun risque, la compagnie aérienne a décidé de changer le numéro de vol. On ne sait jamais. Serait-ce suffisant pour contrer la fatalité ? Cette prédiction, en tous cas, fait causer au Brésil. Des pilotes ont fait remarquer que le lieu supposé du crash n’est pas dans la trajectoire de vol. Des médias ont signalé pour leur part que le voyant s’était parfois trompé lors d’autres prophéties. Il avait ainsi notamment prévu la découverte d’un vaccin contre le sida pour 2008. Prédiction fantaisiste ou pas, le crash annoncé de mercredi tient déjà en haleine tout un pays.

Surprise

Lorsque William Wilson a acheté une propriété aux enchères dans la ville de Cape Coral, il croyait avoir enfin trouvé un nouvel endroit qu’il pourrait appeler « chez soi ». Par contre, dès qu’il a mis les pieds dans sa nouvelle demeure, l’homme s’est aussitôt rendu compte que quelque chose clochait, il y avait des boîtes partout, des papiers qui trainait, de la nourriture sur le comptoir… mais surtout une odeur nauséabonde qui donnerait envie à n’importe qui de vomir. Toutefois, ce n’était que le début d’un véritable cauchemar pour lui, lorsqu’il est entré dans la chambre des maîtres il a trouvé un cadavre au sol. Il était sous un véritable état de choc. Tout porte à croire qu’il s’agissait de l’ancienne propriétaire, Carmen Garcia-Viso. Elle n’arrivait plus à payer ses taxes et les voisins disent qu’elle a disparu depuis des années. Son corps devait être là depuis au moins trois ou quatre ans, il sentait terriblement mauvais. Les autorités affirment avoir fait le tour de la maison pour s’assurer que rien n’était suspect avant de mettre de grosses barres en métal sur les fenêtres et la porte principale. William doit maintenant décider s’il reste dans cette maison avec ces images qui resteront à tout jamais gravé dans sa mémoire, ou bien il se cherche une nouvelle demeure.

Nouvelles d’ailleurs

Chaque année, des centaines de personnes meurent dans l’indifférence la plus totale au Québec. Leur corps n’est jamais réclamé et c’est l’État qui doit en disposer aux frais des contribuables. Un article à lire ici.

C’est ballot

La mort n’épargne personne. Mais pour certains grands noms de l’Histoire, la sortie de scène n’a pas été d’une grande réussite. Dans 40 morts à la con de l’Histoire, (Editions de l’Opportun), Dimitri Casali et Céline Bathias présentent les fins «grotesques, ridicules, malchanceuses ou simplement honteuses» de ces rois, hommes politiques, et écrivains. 20 Minutes vous présente son top 5 à lire ici.

pressenationale2-300x287 Revue de presse du funéraire du 25 novembre 2014

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.