Revue de presse du funéraire du 9 octobre 2014

0
630
presse papier
Presse papier en France

Décès

Sarah Goldberg, 40 ans, qui jouait la femme de Matt Camden, l’aîné de la famille Camden de « 7 à la maison », est décédée le 27 septembre dernier, 40 ans, dans la maison familiale du Wisconsin.
La mère de la comédienne, Judy Goldberg, a déclaré au Chicago Sun Times « Elle est allée se reposer et ne s’est pas réveillée ». Dernièrement, Sarah avait joué le rôle de la mère de Liam, dans 90210 Beverly Hills : nouvelle génération.

Nouvelles des pros

Derniers stands disponibles pour participer à Funexpo 2014 à Lyon en novembre, en effet 97% des stands sont déjà réservés… Ne laissez pas vos concurrents vous prendre vos parts de marché en participant à l’évènement du funéraire en 2014.

Nouvelles des pros, coup de pouce

Delphine nous a contactés, pour un petit coup de pouce concernant le lancement de sa société. Nous le faisons avec plaisir car elle a besoin de se faire connaitre par les pompes funèbres de l’Hérault. Tout ce que vous avez besoin de savoir est ici.

Pôle funéraire de l’albigeois, suite

La situation continue d’être tendue autour du Pôle funéraire public de l’Albigeois. Hier, le maire Stéphanie Guiraud-Chaumeil est sortie de son silence. L’élue a souhaité s’exprimer sur cette affaire en appelant les protagonistes à «éviter la surenchère et les excès sur un sujet aussi sensible». De son côté, la CFDT et une partie du personnel restent mobilisées et dénoncent des dysfonctionnements au sein de la SPL (société publique locale dont la ville d’Albi est actionnaire majoritaire). Le syndicat proteste aussi contre la procédure de licenciement engagée contre quatre salariés. Le maire d’Albi tente donc de calmer le jeu et rappelle qu’un audit sera lancé vendredi avec pour objectifs «de connaître la pertinence des fonctionnements, analyser les relations sociales et proposer des mesures pour apporter des améliorations.» Le maire indique aussi avoir reçu les salariés jeudi dernier. Elle annonce avoir demandé «de manière forte» au président de la SPL Frédéric Esquevin «que les quatre agents qui font l’objet d’une procédure soient auditionnés dans le cadre de cet audit.» Cette mission pourrait durer un mois selon la municipalité. «La ville d’Albi prendra toutes ses responsabilités quand nous aurons les conclusions» insiste Stéphanie Guiraud-Chaumeil qui prévient : «L’audit est en péril si nous avons des déclarations dans tous les sens. Il faut respecter les Albigeois et les deuils des familles.»

Profanations en série

Des actes de vandalisme ont été commis dans le cimetière de Pecq, en Belgique, mardi. Selon le bourgmestre, Marc D’Haene, ce sont huit cellules du columbarium qui ont été profanées. Une enquête est menée par la zone de police du Val de l’Escaut. Il semblerait que le cimetière soit régulièrement squatté ces dernières semaines. «Quatre cellules du columbarium sont bien abimées», regrette le bourgmestre qui, à l’instar d’autres élus, a qualifié les faits de «honteux ».

Lire aussi :  Lion Cecil, Funérarium Gramat, ..au menu du réveil funéraire du vendredi 9 mars 2018

Vingt-quatre sépultures du cimetière de Charleroi-Nord ont été vandalisées durant le week-end dernier, indique la police locale de Charleroi. Des voleurs de métaux ont en effet décroché les crucifix pour les emporter. Le fossoyeur a constaté les faits lundi, vers 6 heures du matin. Le 15 septembre dernier, des faits identiques avaient déjà été commis au même endroit. Plusieurs autres cimetières de la région de Charleroi ont également été pris pour cible par les voleurs de métaux au cours de ces derniers mois.

Ebola, nouvelles du front

« Les hôpitaux des Etats-Unis ne sont pas prêts pour faire face au virus Ebola », a jugé la présidente du Syndicat national des infirmiers, RoseAnn DeMoro sur Fox News, mercredi 8 octobre, après l’annonce de la mort d’un Libérien contaminé. Thomas Eric Duncan est le premier patient à avoir été diagnostiqué hors d’Afrique. Dans les médias américains, au lendemain de son décès à Dallas, des voix s’élèvent pour souligner les dysfonctionnements dans sa prise en charge. L’homme de 42 ans avait séjourné dans son pays d’origine avant d’atterrir sur le sol américain, le 20 septembre, sans présenter de symptômes de la maladie. Ce n’est que quatre jours plus tard que les premiers signes ont commencé à apparaître. Après une détérioration de son état, il avait finalement été hospitalisé et placé en isolement le 28 septembre. Dès le 25 septembre, M. Duncan s’était pourtant rendu aux urgences du Texas Health Presbyterian Hospital. Les équipes médicales l’avaient renvoyé chez lui avec des antibiotiques.

Nouvelles des pros lointains

Les équipes chargées d’inhumer les victimes d’Ebola ont arrêté hier de travailler dans deux districts, dont celui de la capitale, Freetown. Elles protestent contre le retard de leurs salaires. Chaque croque-mort est censé recevoir 100 dollars par semaine pour enterrer jusqu‘à 35 corps par jour. Les grévistes exigent également une prime de risque que les autorités leur ont refusé jusqu‘à présent. Pourtant, le risque est réel. Les dépouilles restent contagieuses après le décès des patients. “Depuis le mois de mai, plus de 60 personnes chargées des malades ou de leurs dépouilles ont péri en Sierra Leone. C’est très sérieux, et vraiment décourageant. Il faut en faire plus pour réduire ce nombre. Mais je dois admettre qu‘à l’heure actuelle, ce chiffre est en augmentation”, se désole William Sao Lamin, responsable du programme d’urgence sanitaire. Les autorités assurent que les salaires seront payés cette semaine. Entre temps, les cadavres s’amoncèlent dans la localité de Waterloo et au sud de la capitale. La Sierra Leone est l’un des pays les plus touchés par l‘épidémie d’Ebola.

Lire aussi :  Tête d'enterrement, Kilimanjaro…l’actualité du mardi 10 avril 2018

Le saviez-vous ?

Aux lendemains du conflit, après plus de 50 mois de batailles, les autorités, tant belges que françaises, voulurent que les tombes et monuments soient abondamment fleuris pour célébrer le premier anniversaire de l’Armistice. Mais au mois de novembre, les fleurs susceptibles de résister aux frimas ne sont pas légions. Le choix du chrysanthème, prolifique et capable de résister au gel (modéré), s’est donc naturellement imposé. Au fil du temps, l’usage s’est généralisé et le chrysanthème est donc devenu également le symbole du jour des morts.

Culture

En partenariat avec les Artisans filmeurs, l’équipe de la médiathèque propose une soirée projection-débat sur le thème des rituels funéraires ce jeudi 9 octobre à Arradon. Soirée projection-débat, jeudi 9 octobre à 20 h, à la médiathèque. Tarif plein 3 €, réduit 2 €.

Une nouvelle version époustouflante du requiem de Mozart dirigée sur des instruments anciens par la chef française Laurence Equilbey sort aujourd’hui. Cette messe des morts a été écrite par Wolfgang Amadeus Mozart alors qu’il était sur son lit de mort.

Science

Être conscient après la mort, c’est désormais du domaine du possible selon une équipe de scientifiques de l’Université de Southampton, au Royaume-Uni. Durant quatre ans, ils ont mené une étude sur 2.060 patients ayant subi un arrêt cardiaque. Une étude dont les résultats surprenants révèlent que près de 40% des survivants ont décrit une sensation étrange de conscience alors qu’ils étaient en état de mort clinique, avant que leur cœur se remette à battre. Selon les experts, même quand le cerveau a cessé de fonctionner et que le corps est cliniquement mort, la conscience peut se poursuivre. 40% de ceux qui ont survécu à leur arrêt cardiaque évoquent d’ailleurs une sensation étrange de conscience.

Drame

Brittany Maynard, une nouvelle mariée mourante, a pris la décision déchirante de mettre fin à ses jours. Souffrante, la jeune femme de 29 ans a dû choisir la date de son décès. Son histoire est à lire ici.

Et dans le vaste monde des vivants

Combattre l’homophobie et les discriminations liées à l’orientation sexuelle. Voilà le message que voulaient faire passer les députés européens. Pour cela, il y a quelques semaines, ils avaient invité le travesti autrichien et barbu, Conchita Wurst à venir chanter au Parlement européen. Le vainqueur de l’Eurovision en mai 2014 a accepté l’invitation et s’est présenté devant son public ce mercredi. Sur une petite scène installée sur l’esplanade du Parlement européen à Bruxelles, la star à la barbe a repris une chanson de la chanteuse américaine Cher, « Believe ». En off, depuis plusieurs jours, certains députés, notamment écologistes, avaient trouvé l’idée idiote et annoncés qu’ils ne viendraient pas.

pressenationale1-300x287 Revue de presse du funéraire du 9 octobre 2014

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here