Revue de presse du funéraire du 17 octobre 2013

0
338
pressenationale-300x287 Revue de presse du funéraire du 17 octobre 2013
Revue de presse

L’actualité est marquée, aujourd’hui, par un drame. Certaines journées commencent moins bien que d’autres. Nombreuses nouvelles concernant la profession, également, ce qui est plutôt bien.

Accident

Un avion de la compagnie Lao Airlines s’est écrasé ce mercredi dans le fleuve Mékong, au Laos. Les 44 passagers et membres d’équipage qui se trouvaient à bord sont tous morts dans le crash. Sept Français font partie des victimes, a annoncé le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius mercredi après-midi. L’avion, qui transportait 39 passagers et les cinq membres de son équipage, effectuait la liaison entre la capitale Vientiane et la ville de Pakse, dans la province de Champasak, dans le sud du Laos, et s’est écrasé à environ huit kilomètres de son aéroport de destination. On ignore pour l’heure les causes du crash.

Profanation aggravée

Qui en veut au soldat Kovac ? La tombe de Clément Kovac, mort en Afghanistan en 2011, a été dégradée dans le cimetière de Villers-Carbonnel, sans doute dans la nuit de dimanche à lundi. Déjà en juillet, des pots avaient été volés et des fleurs sectionnées. Le sous-préfet de Péronne, Joël Dubreuil est indigné et annonce qu’une cérémonie en hommage au militaire sera organisée en début de semaine prochaine.

Nouvelles des pros (1)

Les Pompes Funèbres Civiles personnalisent les obsèques, ils sont les premiers spécialistes en cérémonie civile et en marbrerie cinéraire (relative à la crémation). Il était évident que cela devait s’étendre au cimetière. Alors que le tabou de la mort s’efface progressivement, les Pompes Funèbres Civiles ont choisi de rendre accessible à tous la possibilité de personnaliser totalement son monument funéraire. En effet, à l’inverse du marbre, dont la palette de couleurs et les altérations sont limitées, les fers tombaux proposés par peuvent être travaillés à l’infini. Entreprise à l’origine de la création des fers tombaux, Funeral Concept est né de la rencontre entre un professionnel de la métallurgie et un designer Vendéens. Ils ont su s’associer pour offrir au plus grand nombre une nouvelle gamme de choix, à la fois économique, robuste et esthétique. Leur partenariat avec les Pompes Funèbres Civiles était une évidences, dont les deux parties se réjouissent.

Nouvelles des pros (2)

Fort d’une expérience de plus de 160 ans, le groupe PFG-Services Funéraires est N°1 en France dans le domaine de la marbrerie avec plus de 15 000 monuments vendus chaque année. La société communique à ce sujet, à travers des communiqués, comme dans La Depêche.fr.

Nouvelles des thanatos

Les jury d’examen de thanatopraxie ont été publiés, au Journal Officiel n°0241 du 16 octobre 2013 page 17072, texte n° 54. La liste est à découvrir ici.

Nouvelles de la promession

un article bien fait sur la promession ? C’est ce que propose Presse Citron. Cette alternative future à la crémation est l’avenir pour certains, une hérésie pour d’autres, et une promesse de régal en attendant pour les journalistes spécialisés, parmi lesquels vos serviteurs. L’article de Presse Citron, très bon et bien expliqué, est à lire ici.

Arnaque

Voici une affaire dont se serait bien passée la mairie d’Avignon. Depuis quelques jours, elle est sur la piste des “pointeurs anonymes”.  C’est le nom de code d’employés municipaux qui pointeraient à la place de certains de leurs collègues absents. Et bien sûr absents le plus souvent pour de mauvaises raisons  : pour aller aux champignons, à la pêche, voire pour travailler ailleurs au noir…Le but de l’opération étant bien sûr qu’ils soient payés, sans être à leur poste de travail. Cette affaire a été révélée récemment dans des circonstances tragiques, lorsqu’un agent avait continué à pointer quelques jours après son décès.

Nouvelles de nos cousins

Plusieurs centres funéraires du Québec, membre de la Corporation des thanatologues du Québec (CTQ), invitent à venir visiter leurs installations, le dimanche 20 octobre. Plus de quinze centres funéraires de la CTQ participent à cette deuxième édition. «Peu de métiers sont plus mystérieux que ceux de thanatologues ou de directeurs de funérailles, explique Valérie Garneau, présidente de la Corporation des thanatologues du Québec. Notre but, en ouvrant nos portes au grand public, est d’amener les gens à mieux nous comprendre, à mieux comprendre ce que nous faisons. Les gens pensent souvent que notre métier est de composer avec la mort. Il y a certainement une partie de notre travail qui implique cette réalité, mais la plus grande partie de notre travail, c’est d’aider les familles, les proches à vivre leur deuil. La relation d’aide est au coeur de ce que nous faisons.» Un bel exercice de transparence et de pédagogie, et une démonstration de ce qu’il faut faire.

ephemeride-150x150 Revue de presse du funéraire du 17 octobre 2013

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.