Revue de presse du funéraire du 2 avril 2014

0
462
pressenationale-300x287 Revue de presse du funéraire du 2 avril 2014
Revue de presse

A titre tout à fait exceptionnel, aujourd’hui, la revue de presse aura un titre. Un titre un peu long, mais explicite :

« Le cauchemar du préposé à la revue de presse chargé de démêler le vrai du canular le lendemain du premier avril ».

Hommage

Ingrid Chauvin et son compagnon Thierry Peythieu sont en deuil depuis la semaine dernière. En effet, leur petite Jade âgée de cinq mois est décédée mardi dernier. La petite fille était atteinte d’une lourde malformation cardiaque depuis sa naissance et avait subi de nombreuses opérations. L’actrice de 40 ans ne s’était pas encore exprimée suite à l’annonce du décès, ni après les funérailles qui ont eu lieu ce samedi au cimetière parisien du Père Lachaise. Pourtant aujourd’hui, l’actrice est sortie de son silence et a posté un poignant message sur sa page Facebook dans lequel elle remercie ses fans pour leur soutien et remet les choses au clair concernant ce tragique décès.
« Difficile de trouver les mots … Rien ni personne n’effacera la douleur et le manque de ma petite Jade. Les gazouillis ont laissé place à l’insoutenable silence, mais je tenais par ce message à vous remercier tous, sincèrement et du fond cœur, votre soutien et vos témoignages sont profondément émouvants et nous aident à rester debout et à être plus forts… Chacun y va de sa supposition dans les magazines sur les causes du décès de notre princesse, la presse est ainsi faite … Je ne vous en veux pas et comprends la nécessité de communiquer…
Jade n’est pas partie suite à de nombreuses opérations du cœur ou par défaillance cardiaque, son cœur demandait une réparation qui était prévue lorsqu’elle serait plus grande, […]
A cette heure encore, aucune évidence, « la mort subite du nourrisson » reste la plus probable, cela ne change en rien à ce que nous vivons aujourd’hui si ce n’est peut -être la brutalité et les questions… […]
Je vous adresse à tous d’affectueux baisers et vous remercie encore et encore…
De tout mon cœur
Ingrid » »

Inondation

À Verlinghem, les enfants Bruynooghe ne décolèrent pas : lundi, avant l’enterrement de leur père au cimetière du village, deux des frères ont découvert le caveau familial ouvert, une plaque cassée. Et surtout, le cercueil de leur mère, décédée en 2007, baignant dans l’eau. Alertées par la famille, les pompes funèbres Martin, de Marcq-en-Baroeul, chargées des obsèques, ont envoyé un employé sur place. « Ils ont enlevé l’eau au broc, mais on ne sait pas si tout a été évacué, j’étais catastrophé », ajoute Willy. À la fin de la cérémonie, les cinq enfants ont vu le maire, Jacques Houssin. « Il nous a dit que le village est en zone inondable, mais alors, pourquoi autoriser les caveaux ? Si on paie ces monuments, et des traitements spéciaux pour les corps, ce n’est pas pour que nos parents baignent ensuite dans l’eau », regrette Willy, pour qui les autres caveaux de Verlinghem pourraient être dans le même cas. Le maire de Verlinghem, qui assistait à l’enterrement, explique que « l’hiver a été très pluvieux » et ajoute : « Je n’ai jamais entendu dire que les caveaux doivent être imperméables. En quoi la responsabilité de la commune pourrait-elle être engagée ? ». Il ajoute qu’à la construction de cette extension du cimetière, la commune a reçu tous les avis positifs, mais il promet de se pencher sur la réglementation et note : « Il y a peut-être eu un problème au niveau du caveau. Je ne sais pas ». Les pompes funèbres renvoient, elles, vers la Ville pour toute question sur ce dossier et refusent d’en dire plus. Les cinq enfants ont dit vouloir porter plainte à la gendarmerie de Quesnoy-sur-Deûle. Ils réclament surtout que leurs parents « ne baignent plus dans l’eau » et soient enterrés « dignement ».

Assurance obsèques

« Parmi les différents contrats de prévoyance, il existe une formule dédiée à l’organisation des obsèques. Selon les contrats, on organise le versement d’un capital au décès de l’assuré ou un capital associé à des prestations définies. Le souscripteur peut ainsi, de son vivant, organiser tranquillement son enterrement et mettre en place son financement. » Un article dans le Figaro pour expliquer ce qu’est un contrat obsèques, non, même pas, juste pour dire que ça existe. Vingt lignes et puis s’en va. Bon, Le Figaro, on sait que ces temps-ci, il ne se passe rien nulle part et qu’il faut meubler, mais tout de même…

Et dans le vaste monde des vivants…

Michèle Delaunay ne le cache pas : l’attente de l’annonce du nouveau gouvernement est « une situation désagréable ». Après la passation de pouvoir mardi entre Jean-Marc Ayrault et Manuel Valls, le voile sera levé mercredi « dans la journée » sur la composition d’une équipe que l’entourage de Manuel Valls promet « resserrée et paritaire ». Qui restera en poste ? Qui sera poussé vers la sortie ? Et quels seront les entrants ? Mardi, Manuel Valls a enchaîné consultations et négociations. Il a notamment rencontré une délégation d’Europe-Ecologie-Les Verts, qui en fin de journée, a indiqué dans un communiqué, que le parti avait décidé de refuser de participer au gouvernement. Bref, le suspens est à son comble…

ephemeride-150x150 Revue de presse du funéraire du 2 avril 2014

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.