Revue de presse du funéraire du 20 mai 2014

0
465
pressenationale-300x287 Revue de presse du funéraire du 20 mai 2014
Revue de presse

Hommage

Un hommage a été rendu ce lundi 19 mai à la photojournaliste angevine, Camille Lepage. Tuée par balles le 11 mai en Centrafrique. Une enquête a été ouverte.  » Le Quai d’Orsay nous a assuré qu’il nous donnerait les circonstances précises, affirme Guy Lepage, le père de Camille. Nous avons récupéré plusieurs de ses effets. Mais pas ses deux appareils photos, qui ont disparu. Ça peut être une piste retrouver les auteurs des faits. Ce sont ces hommes, bien sûr, qui sont les responsables du meurtre mais ce pays se trouve dans un tel un chaos. En dehors de tout raisonnement logique. Où l’on peut tuer le soir et venir s’excuser auprès des proches de la victime le lendemain ! Aujourd’hui, on peut en vouloir au monde entier mais cela ne nous rendra pas notre petite fille. » Et le père de Camille Lepage d’ajouter : « Je souhaite que le décès de Camille puisse être un symbole. Qui permette une prise de conscience pour que cette profession soit protégée. Je n’oublie pas les journalistes qui ont connu le même sort. » Ses obsèques ont lieu ce mardi 20 mai à 10 h à la cathédrale d’Angers.

Au delà numérique

Qu’arrive-t-il aux profils sur les réseaux sociaux, aux achats réalisés en ligne ou aux comptes courriels quand leur titulaire passe de vie à trépas ? Le Monde vous a demandé si vous aviez anticipé sur l’avenir de vos données personnelles après votre mort ou si vous aviez déjà eu à gérer ce genre de situation pour vos proches. Voilà ce que vous nous avez répondu, ici.

Au delà numérique, la loi à venir

« Des personnes interrogent souvent la Cnil pour savoir s’il est possible d’accéder au compte Facebook d’un membre de leur famille décédé », a indiqué la Commission nationale informatique et liberté (Cnil), qui faisait lundi le bilan de ses activités en 2013. Deux questions se posent en réalité : la possibilité de faire fermer le compte et la possibilité d’avoir accès aux données du défunt. « La possibilité de demande de suppression de compte est réservée à la famille proche du défunt, sur présentation d’un justificatif du lien de parenté », rappelle la Cnil. En revanche, « la famille ne peut avoir accès aux données contenues sur le compte. » La Cnil rappelle la loi française : les héritiers d’une personne décédée « peuvent exiger que le responsable d’un traitement comportant des données concernant le défunt prenne en considération le décès et procède aux mises à jour. » Cette question des données personnelles sur les réseaux sociaux, « nouvelle et de plus en plus fréquente », a convaincu la Cnil d’engager, en 2014, une reflexion sur le concept de « mort numérique ».

Nouvelles des pros

La jeune société Mazal FunérArts, spécialisée dans la fabrication de plaques et ornements funéraires design et personnalisables, connait une croissance exponentielle. Après 4 M€ de CA sur sa première année d’existence, elle vise les 16 M€ cette année.  Elle vise les 100 plaques vendues par jour d’ici à la Toussaint. Le Journal des Entreprises leur consacre un article ici.

Monstrueux

Deux hommes ont été arrêtés et inculpés de meurtre près de New York pour avoir enterré vivante une femme de 41 ans. L’un des deux hommes, un paysagiste de 36 ans, connaissait la victime, Fatima Perez, mère de deux enfants, dont les proches avaient signalé la disparition lundi soir à Camden, une petite ville de 77 000 habitants (New Jersey, sud de New York). Selon le procureur et la police de la ville, cette mère de famille venue du Nicaragua, il y a huit ans, était partie ce jour-là acheter une voiture avec 8 000 dollars (5 840 euros) en liquide. Elle était accompagnée par le paysagiste Carlos Alicea-Antonetti qui était venue la chercher. Une dispute aurait éclaté entre les deux. Fatima Perez serait tombée de la voiture. Elle y serait remontée blessée, avant que Alicea-Antonetti ne fasse monter à bord son employé, Ramon Ortiz de Pennsauken, 57 ans. Les deux hommes ont tous les deux admis que la femme avait été enterrée vivante dans un secteur boisé au sud de Camden, dans une tombe improvisée apparemment creusée par Ortiz. Les deux hommes ont sorti Fatima Perez de la voiture, l’ont attachée, ont mis du ruban adhésif sur sa bouche et bandé les yeux avant de la jeter dans la tombe. Les deux hommes ont ensuite versé de la chaux puis recouvert la tombe de branchages.

Drame

Lee Chinhyu, journaliste travaillant pour la chaîne taïwanaise Next TV News, s’est retrouvée dans une situation bien inconfortable, jeudi dernier. Alors qu’elle présentait le journal télévisé, une information de dernière minute est venue s’afficher sur son prompteur, raconte le Mirror. Eric Shih, un confrère et ami âgé de 46 ans, venait d’être retrouvé mort à son domicile. Visiblement bouleversée, la jeune femme a tout de même réussi à annoncer la nouvelle: «Information urgente. On nous apprend que le présentateur du journal télévisé de CtiTV, Eric Shih, a été retrouvé aujourd’hui chez lui. Il s’est suicidé. Il n’a pas laissé de mot. La police de Taipei City mène l’enquête, nous vous tiendrons au courant», a lu la présentatrice en retenant ses larmes.

ephemeride-150x150 Revue de presse du funéraire du 20 mai 2014

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.