Revue de presse du funéraire du 21 mars 2014

0
441
pressenationale-300x287 Revue de presse du funéraire du 21 mars 2014
Revue de presse

Décès

Hilderaldo Luiz Bellini, défenseur central et capitaine de l’équipe du Brésil championne du monde en 1958, est mort à l’âge de 83 ans jeudi dans un hôpital de Sao Paulo, selon la presse brésilienne. Bellini, qui souffrait depuis plus de dix ans de la maladie d’Alzheimer et se trouvait dans une unité de soins intensifs, avait perdu l’usage de la parole il y a trois ans. Le bulletin médical de l’ancien joueur n’a pas été divulgué à la demande de sa famille. Selon le spécialiste du football brésilien Juca Kfouri, Bellini aurait été le premier capitaine à faire le geste de brandir le trophée au dessus de la tête. Il était le capitaine du premier titre mondial de l’équipe du Brésil, conquis en Suède en 1958, aux côtés du jeune Pelé, qui remportait là la première de ses trois Coupes du monde. Bellini était également présent dans la Seleçao lors de la victoire au Mondial suivant, en 1962, mais il était alors remplaçant et n’était plus le capitaine. Le joueur a joué dans les clubs de Vasco de Gama, Sao Paulo FC et Atletico Paranaense, avant d’achever sa carrière à près de 40 ans. Une statue de lui trône devant le mythique stade du Maracana à Rio de Janeiro.

Jean-Pierre Prével, ancien directeur de la photo à Ouest-France, est décédé ce jeudi à l’âge de 71 ans. « JPP », comme le surnommaient ses collègues, a succombé à un cancer. « C’est lui qui a fondé le service photo à Ouest-France, avec ses critères d’agencier. Il a vraiment construit le service au siège et dans les régions », a commenté un ancien collègue. « C’était une forte personnalité. Ca filait doux dans le service », a-t-il ajouté. Entré à l’âge de 15 ans à l’AFP, ce natif d’Évreux avait travaillé dans plusieurs bureaux, notamment au Havre et à Rennes.Au Havre, il avait ainsi couvert le lancement du paquebot France en 1960. Un de ses faits d’armes pour l’AFP avait été la couverture de la prise d’otages aux jeux Olympiques de Munich en 1972. Jean-Pierre Prével avait quitté l’AFP en 1983 pour entrer à Ouest-France en tant que chef des informations photographiques, avant de devenir directeur du visuel à partir de 1990. Le service photo d’Ouest-France compte désormais une quinzaine de personnes.Il avait pris sa retraite en 1999 et vivait depuis à Piriac-sur-Mer, en Loire-Atlantique. Funéraire Info présente ses condoléances à sa famille et à nos confrères de Ouest France.

Cercueil hors gabarit

Telle était sa volonté : se faire enterrer sur sa moto dans un cercueil transparent. Billy Standley est un passionné d’Harley Davidson; à un tel point qu’il n’imaginait pas sans elle, même au delà de sa mort. Il a donc, de son vivant, et ce depuis 18 ans préparé le moment fatidique qui l’éloignerait de ses proches. Il avait fait réaliser par ses fils un cercueil transparent qu’il gardait dans son jardin et montrait à qui voulait bien le voir. Ce cercueil était suffisamment grand pour le contenir lui, sur son engin datant de 1967. C’est donc dans ce cercueil qu’il a été inhumé suite à son décès d’un cancer du poumon à 82 ans. Des photos prises par la presse locale atteste du respect de sa dernière volonté. Paix à son âme.

Et dans le vaste monde des vivants

Il semblerait que  les réseaux sociaux aient donné naissance aux réseaux « anti-sociaux ». Dernier exemple en date : Cloak, une nouvelle application mobile conçue pour « éviter ses ex, ses collègues, ce type qui voudrait s’arrêter pour papoter, n’importe qui sur qui vous pourriez tomber par hasard ». Le croisement des données Foursquare et Instagram permet de géolocaliser la position d’une personne donnée. Le but assumé de Cloak est de « faire en sorte que les gens retrouvent un temps soit peu d’intimité », selon Chris Baker, ancien directeur artistique du site internet d’informations Buzzfeed et co-concepteur de l’application. « Personnellement, je crois que l’ère des réseaux sociaux est en train de passer. Des outils comme Twitter et Facebook sont comme de vieux ascenseurs dans lesquels les gens s’entassent. Les outils anti-sociaux se démocratisent. Prenez Snapchat et Whisper par exemple. Vous verrez de plus en plus d’outils semblables dans les mois à venir », a assuré l’Américain au Washington Post. Les développeurs ont d’ores-et-déjà annoncé que Cloak pourrait être jumelée avec d’autres bases de données dans les mois à venir. Twitter ne devrait cependant pas en faire partie. (Atlantico)

ephemeride-150x150 Revue de presse du funéraire du 21 mars 2014

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.