Revue de presse du funéraire du 6 septembre 2013

2
613
pressenationale Revue de presse du funéraire du 6 septembre 2013
Revue de presse

Obsèques

Les obsèques de l’actrice Valérie Benguigui auront lieu ce vendredi 6 septembre dans la plus stricte intimité… L’actrice française s’est éteinte ce 3 septembre, succombant, après une lutte acharnée, à uèn cancer du sein. L’ancienne élève du cours Florent avait été césarisée pour son rôle d’Elizabeth dans le film Le Prénom en 2011, mais avant cela, elle était apparue au casting de grands films français tels que la saga La vérité si je ment ou encore Comme t’y es belle

Deuil et recueillement

Pendant qu’on planifie la reconstruction du centre-ville de Lac-Mégantic, deux mois après le passage d’un train fou, l’ambiance est au deuil, à l’incertitude, mais aussi à l’espoir. « La première neige va faire mal », anticipe le Méganticois Jean Gauthier. Ces jours-ci, les funérailles se succèdent au rythme où le coroner rend les corps des victimes aux familles. Les deuils, nombreux, se cristallisent. L’horreur fait place à la réalité. « On va fréquenter pas mal le salon funéraire. Il va faire noir à quatre heures. On va devoir passer au travers », constate Bernard Lacroix, le directeur général de la Commission scolaire des Hauts-Cantons, Méganticois lui aussi. (Le Devoir)

Les vrais charognards

Il y aurait de plus en plus de vols d’habitation pendant les funérailles. C’est le groupe Sud Presse qui en parle, ce mardi matin. Un cambriolage a eu lieu il y a quelques jours à Beez, dans l’habitation d’une personne âgée qui venait de décéder. Le vol a été perpétré en plein pendant l’enterrement… D’après la police de Namur, il s’agit souvent de bandes organisées. Loin de la petite criminalité, ce serait un travail de professionnels avec plusieurs démarches : il faut d’abord éplucher les journaux pour constater les avis de décès. Ensuite, il y a le repérage de la maison et enfin le cambriolage en lui-même, précise au quotidien, Thierry Duchâtelet du centre d’information et de communication de la police de Namur. La police demande aux familles d’être vigilantes, les jours qui suivent le décès. Il est recommandé de prévoir une personne pour garder la maison du défunt lors des visites au funérarium ou le jour des funérailles. (rtbf.Info)

Lire aussi :  Homophobie, cimetière, école pompes funèbres... L’actualité du 19 juin 2018

Déshéritage des héritages

Un nouveau texte sur les héritages va être imposé par Bruxelles pour les européens qui va changer beaucoup de choses. Le texte qui entre en application le 17 août 2015 révolutionne en effet les régimes de succession des 28 pays de l’Union Européenne. Il prévoit qu’au décès d’un citoyen de l’UE, les règles qui encadrent une succession soit celle de l’Etat où il résidait et non celle de son pays d’origine. Et cette mesure révolutionnaire concernera tous ses biens. De quoi changer la donne pour les millions d’Européens qui se sont expatriés dans un autre pays de l’UE. D’ores et déjà, on recense 450.000 successions internationales à l’intérieur de l’Union. Et on peut parier que ce chiffre va encore progresser avec tous ceux -plus nombreux qu’on ne le croit- qui souhaitent déshériter des enfants avec lesquels ils sont brouillés ou qui veulent pouvoir léguer l’intégralité de leur fortune à une cause qui leur est chère. En revanche, les héritiers putatifs ne remercieront pas les fonctionnaires non élu de la commission européenne qui imposent des règles au mépris du droit et de la souveraineté des états démocratiques.

Conférence de presse

Le 3 septembre dernier, il y avait la conférence de presse de Memoria Expo 2013, organisé par la  Fiera di Brescia, le salon le plus important de l’industrie funéraire dans la péninsule réservée exclusivement aux producteurs italiens. Après l’expérience positive de l’édition 2010 , avec la participation de milliers d’opérateurs professionnels, Memoria Expo 2013 sera un rendez-vous encore plus riche d’exposants, tous rigoureusement conscient des normes de haute qualité italienne. (hier dans Funéraire Info)

Lire aussi :  Décès de Philip Roth, cleptomane au cimetière, les news du 23 mai

ephemeride Revue de presse du funéraire du 6 septembre 2013

 

2 COMMENTAIRES

  1. Je ne vois pas pourquoi les gens qui choisissent d’habiter un pays plutôt qu’un autre en Europe ne relèveraient pas de sa législation pour les impôts, l’héritage, le mariage, le code de la route, l’usage des stupéfiants… Votre commentaire sur le désir de déshériter sa descendance,il ne concerne que les personnes qui s’exilent dans ce seul but. Notez qu’il faut vraiment y tenir, car il existe bien d’autres moyens de parvenir à cette fin, au moins partiellemet. Pour ceux qui choisissent un pays pour y vivre et non dans la seule perspective d’y casser sa pipe, c’est un jeu à somme nulle : certains vont quitter un pays où déshériter est plus difficile, d’autres y perdront ce privilège. Donc, je ne vois pas l’intérêt du commentaire europhobe dont on ne sait s’il est de votre fait ou de la source que vous ne citez pas, bizarrement dans une revue de presse….
    Bien amicalement

  2. Monsieur bonjour
    vous avez raison pour la source c’est Challenge, nous aurions du la citer et une revue de presse n’empêche pas de faire un commentaire. Quand la pompe funèbre polonaise pourra exercer en France seront nous europhobe ou europhile? il me semble que certaines décisions européennes nous semblent surréalistes. Je vous conseille le papier de Pierre Haski sur Rue89, site que nous ne pouvons pas taxer d’europhobe…(http://www.rue89.com/2013/09/05/quand-bruxelles-permet-francais-desheriter-leurs-enfants-245463)
    En vous souhaitant un bon WE
    Eric

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here