Revue de presse du funéraire du 9 janvier 2014

0
342
pressenationale-300x287 Revue de presse du funéraire du 9 janvier 2014
Revue de presse

Mort et politique

Les conseillers généraux du groupe Union@ction 62 ont marqué le coup avant l’examen vendredi du projet de redécoupage des cantons pour les élections départementales de 2015. Ils ont affiché leur hostilité à la réforme des modes de scrutin du gouvernement Ayrault en présentant un « avis de décès » des communes rurales et de leurs cantons sacrifiés. « C’est une loi ruralicide », dénonce d’abord le président de la fédération UMP du Pas-de-Calais, Daniel Fasquelle. « Elle va affaiblir le poids de la ruralité dans le département », comme l’expriment les élus de droite en publiant un vrai-faux «avis de décès des communes rurales», mais aussi de représentants de gauche dont les cantons sont engloutis dans des ensembles nettement plus grands. Cette loi initiée par la gauche s’inscrit dans la continuité de la politique de globalisation du territoire, initiée avec les métropoles par… La droite. Ping ? Pong !

Mort et rap

Un mois après la sortie de Futur 2.0, Booba annonce un nouveau morceau inédit intitulé « La Mort Leur Va Si Bien ». Son absence n’aura pas été bien longue. Booba revient aujourd’hui, en annonçant sur son compte Instagram officiel un nouveau morceau inédit. Intitulé « La Mort Leur Va Si Bien », extrait du projet de court métrage réalisé par Chris Macari, son acolyte de toujours, le titre arrivera « très prochainement » si on s’en tient aux propos de B2o. Pour cela, le célèbre rappeur nous conseille de surveiller « nos enceintes » et même nos « écrans ». On lui aurait bien fait plaisir, mais à Funéraire Info, on préfère écouter de la vraie musique.

Occasions

Actuellement, 400 procédures de reprise sont en cours dans les cimetières niortais. La Ville propose à la vente des monuments d’occasion. Vendre des monuments funéraires d’occasion, c’est autorisé depuis la publication d’une circulaire ministérielle le 28 janvier 1993. « A Niort cela existe depuis 1999, confirme Dominique Bodin, le conservateur des cimetières. Ces monuments sont réservés aux familles qui n’ont pas les moyens financiers de s’offrir une pierre tombale neuve. Elles peuvent ainsi diviser par trois leur investissement. Le premier prix de ces monuments d’occasion est de 419 € ». Le coût des obsèques constitue une des préoccupations majeures de Christophe Poirier, l’adjoint au maire chargé des Droits et des devoirs des citoyens. Néanmoins, si les ventes de monuments d’occasion réservées aux familles nécessiteuses ont la préférence de l’élu, ces ventes ne se feront jamais au détriment de ce qui constitue le patrimoine de la Ville. « Nos cimetières sont des petits Père Lachaise », estime l’élu.

Voeux des pros

« Cher(ère) adhérent(e), cher(ère) ami(e),
Nous vous adressons tous nos vœux de bonheur, santé et réussite pour l’année 2014.
Nous nous souhaitons en votre nom que la fédération soit encore plus puissante par le nombre des entreprises qui la composent, plus présente sur le terrain dans nos rencontres régionales, plus proche de vous et de vos préoccupations, que notre salon lyonnais, Funexpo, rencontre le succès grâce à un « visitorat » en hausse et de qualité les 20, 21 et 22 novembre prochains. »

C’était un extrait des vœux de la FFPF, signés Alain HOFFARTH  et Roger SCHVARTSMAN publiés hier dans Funéraire Info.

Edito

Un édito de Bernard Pivot dans le JDD sur le deuil, les livres sur le deuil, le deuil dans la littérature et le deuil de la mémoire. C’est du Pivot, l’édito de quelqu’un qui reste une référence dans son domaine et qui connaît la littérature, et c’est à lire ici.

Nouvelles des pros

Le réseau Lost Funéraire, qui se développe sous forme de franchise depuis 2010, compte aujourd’hui une dizaine d’implantations. Il propose un concept où le low cost a toute sa place, afin d’offrir des tarifs clairs aux familles endeuillées. Les conditions pour les rejoindre sont à voir ici, dans TouteLaFranchise.com

Et dans le vaste monde des vivants

Alors qu’il effectuait un tour au milieu de la foule avec sa papamobile sur la place Saint Pierre, le pape François a repéré Fabian Baez, un prêtre de son ancien diocèse à Buenos Aires. Accolade amicale entre les deux hommes et privilège accordé par le souverain pontife : Fabian Baez a eu droit de monter sur la papamobile ! Une entorse au règlement mais une image sympathique. Selon CNS, François aurait dit au père Fabian que « l’image fera le tour du monde ». Pas d’erreur, la mine radieuse de Fabian Baez, visiblement enchanté, fait actuellement un carton sur la toile.

 ephemeride-150x150 Revue de presse du funéraire du 9 janvier 2014

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.