Accueil Tags Bernier-Probis

Tag: Bernier-Probis

Bernier Probis vient d’acquérir F.A.M.A. en région parisienne

0

Le groupe familial spécialisé dans la fabrication des cercueils et la distribution d’articles funéraires vient d’acquérir la société F.A.M.A. Cette opération de croissance externe lui permet ainsi de s’implanter plus fortement en région parisienne.  

Bernier Probis a été créé en 1974 par Jean Pierre et Rémy Bernier. Ce sont leurs enfants respectifs Aurélie, Laurent et Olivier qui sont aujourd’hui à la tête du groupe qui emploie 80 personnes (avant rachat de F.A.M.A).

Le site de production de Saint Jory-Lasbloux en Dordogne (Nouvelle-Aquitaine)  d’une surface de 26 000 m² fabrique et commercialise chaque année 90 000 cercueils, ce qui place l’entreprise dans le trio de tête des fabricants nationaux.

L’usine de 26 000 m² est équipée des  technologies les plus modernes de fabrication, une part importante des résultats du groupe étant réinvestie chaque année dans l’outil de production,  garantissant ainsi un haut niveau de qualité. Cette politique volontariste a permis à Bernier Probis de devenir en quelques années un acteur national incontournable dans son secteur d’activité.

BERNIER PROBIS a également développé un réseau national de 10 plateformes de distribution. Ces plateformes de stockage et de distribution assurent un service à la carte et des dépannages 7j/7. L’une de ses plateformes située à Beauvais dans l’Oise permettait d’assurer la distribution et le service auprès des clients en région parisienne. Souhaitant accentuer son développement sur ce périmètre géographique, le groupe Bernier Probis vient d’acquérir la société familiale F.A.M.A dont l’implantation est forte, historique et reconnue.

La société F.A.M.A est en effet implantée sur deux sites au nord et au sud de Paris, à Aubervilliers et à Ris Orangis. A l’origine, fabricant d’accessoires pour cercueils, l’entreprise a progressivement étendu son activité à la distribution de cercueils équipés. Elle bénéficie d’une notoriété et d’une clientèle fidèle tout en s’étant attachée à développer constamment son portefeuille client.

Le rachat de F.A.M.A permet ainsi à BERNIER PROBIS de conforter significativement sa présence sur le marché francilien et de poursuivre son développement tant au niveau de la fabrication que du service dans le souci de la qualité et de l’excellence.

Source: Communiqué de presse

Contact Presse : Olivier Bernier 06 85 92 62 40 – email : olivier.bernier@bernierprobis.fr

 

Amiante, Rugby, Yanis…au menu du réveil funéraire du lundi 4 décembre 2017

0
réveil funéraire du lundi 4 décembre 2017

Amiante, Rugby, Yanis…au menu du réveil funéraire du lundi 4 décembre 2017. Dans la presse et sur le web, la revue de presse du funéraire, des pompes funèbres, des crématoriums et des thanatopracteurs dans le réveil funéraire du lundi 4 décembre 2017. Revivez l’actualité dans le réveil funéraire sur Funéraire-Info.

Amiante, les morts dissimulés

Alors que le dossier est toujours dans les mains de l’Inspection générale des affaires sociales, les ex-salariés du Tripode de Nantes, eux, réaffirment leur demande d’un «classement immédiat en site amianté» et dénoncent des décès «dissimulés». Selon une intersyndicale d’ex-fonctionnaires, les dégâts causé par l’amiante sur la santé sont encore supérieurs à ce qui avait été évalué. En effet, près de soixante agents de l’État ayant travaillé dans la tour , «perdus de vue» depuis que le bâtiment bourré d’amiante a été rasé en 2005, sont «bien morts», expliquent les syndicats.

Neige

Le week-end a été meurtrier dans le massif de la Chartreuse, en Isère, où trois randonneurs ont été retrouvés morts ce dimanche dans des « circonstances différentes ». Les corps des deux dernières victimes, deux hommes de 44 et 58 ans, ont été retrouvés vers 14 h 20 sur la commune de Saint-Christophe-sur-Guiers, à 1 800 mètres d’altitude, a indiqué à l’Agence France-Presse le chef d’escadron Patrick Poirot, commandant du peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM) de l’Isère, confirmant une information du Dauphiné libéré.

Rugby

Capitaine de l’équipe de France à XV et à XIII dans les années 50 et 60, Jean Barthe, véritable décathlonien du rugby capable d’évoluer à tous les postes du pack, est décédé ce samedi 2 décembre à Villemoustaussou (Aude) à l’âge de 85 ans.

Reprise de concessions

Bayeux : La Ville lance une procédure de reprise des sépultures abandonnées, dans les deux cimetières municipaux. Les élus procéderont au constat le mercredi 20 décembre 2017.

Nécropole souterraine

Sous les collines du plus grand cimetière juif de Jérusalem, des ouvriers creusent la pierre pour créer une vaste nécropole souterraine, mettant les technologies modernes au service des rites anciens. Le manque de place pour enterrer les morts et les exigences de la loi juive ont conduit des entrepreneurs de pompes funèbres et un spécialiste du secteur du bâtiment à s’allier pour créer un nouveau complexe souterrain.

Yanis…

Nous vous en avions parlé ici, et puis aussi iciLa mère de Yanis, retrouvé mort le 6 février dernier après une punition, a été remise en liberté et placée sous contrôle judiciaire, a annoncé le procureur de la République de Boulogne-sur-Mer. L’enfant de 5 ans avait été forcé à courir plusieurs kilomètres le long d’un canal à Aire-sur-la-Lys (Pas-de-Calais), en pleine nuit, parce qu’il avait uriné au lit. Il portait pour uniques vêtements un slip humide et une paire de chaussettes, malgré le froid de cette nuit de février.

La revue de presse vous est offerte par Les Cercueils Bernier
Crée en 1974 le groupe BERNIER PROBIS est spécialisé dans la fabrication des cercueils et dans la distribution d’articles funéraires. Attentif aux évolutions de la demande du marché, le bureau d’étude BERNIER PROBIS conçoit régulièrement de nouveaux modèles reposant sur des procédés de fabrication innovants et respectueux de l’environnement.

 

 

Pompes funèbres et marbrerie de l’Oise d’Antonio de Oliveira

0
Pompes funèbres et marbrerie de l'Oise

Antonio De Oliveira est franchisé Roc Eclerc depuis 22 ans. Il y a 11 ans, il a décidé d’acheter un terrain pour y construire sa propre chambre funéraire. En 2006 Antonio fait partie de ces dirigeants bien dans son agence. La concurrence, il la connaît, les rachats, les nouvelles agences, il a tout connu et … il est toujours là, plus que jamais concentré sur son entreprise Pompes Funèbres et Marbrerie de l’Oise- PFMO- et sur les valeurs qu’il souhaite véhiculer.

Même si ça peut paraître un peu agaçant, avec les 7 pompes funèbres qui se sont installées autour de lui, Antonio en est persuadé « il y a du travail pour tout le monde ». Sa longévité est une force, il est de ces entreprises historiques que l’on trouve dans certaines villes de france

Ne pas s’éparpiller et se concentrer sur son travail a permis à l’entreprise PFMO d’atteindre une surface de 400 m2 de magasins, 200 m2 de chambre funéraire équipée de 10 frigos, et 4 salons.

La fidélité au cœur des Pompes Funèbres et Marbrerie de l’Oise

La fidélité est le maître mot d’Antonio, qu’il voue à la fois à ses employés, mais aussi à ses partenaires de qualité comme l’entreprise Bernier Probis avec laquelle il travaille depuis ses débuts, ainsi qu’avec la société Pilato.

La marbrerie, une activité à part entière en parfaite autonomiePompes-funèbres-et-marberie-de-lOise-marberie Pompes funèbres et marbrerie de l'Oise d'Antonio de Oliveira

5 personnes sont employées pour la marbrerie, dont le fils d’Antonio, qui, il l’espère reprendra cette entreprise familiale. Sableuse, machine de découpe, c’est aussi 40 monuments, 12 modèles de cavurnes. La découpe de semelles est assurée dans des délais imbattables.  Tout est fait pour répondre aux familles dans les plus brefs délais en ayant une entreprise autonome.

Retrouvez ci après la présentation de l’entreprise d’Antonio De Olivera.

https://www.youtube.com/watch?v=-s589-N5jEw

Tauromachie, drone, Sea Shepherd…Le Réveil Funéraire du jeudi 05 octobre 2017

0

Au menu du réveil funéraire, vol au crématorium, tauromachie, pollution…Dans la presse et sur le web, la revue de presse du funéraire, des pompes funèbres, des crématoriums et des thanatopracteurs du jeudi 05 octobre 2017. Revivez l’actualité dans le réveil funéraire sur Funéraire-Info

Tauromachie

L’un des éleveurs espagnols les plus réputés, Victorino Martin, surnommé « le sorcier de Galapagar », est décédé mardi à l’âge de 88 ans des suites d’un accident cardio-vasculaire. C’est sa famille qui l’a annoncé. Ses obsèques auront lieu mercredi 5 octobre à Galapagar, près de Madrid. Des hommages ont été rendus en Espagne, En France ainsi que dans les Pays latins. 

Pollution

Selon l’organisme Santé Publique France, la pollution aux particules fines provoque 85 décès prématurés par an, dans la vallée de l’Arve, soit 8% des morts. Un chiffre alarmant qui a malheureusement été confirmé par les estimations. 

En plein coeur

Un homme âgé de 55 ans a été découvert mort lundi soir, à Nevers dans la Nièvre, avec une flèche d’arbalète plantée dans le coeur, rapporte le Journal du Centre. L’arme a été retrouvée à côté du corps, et aucun hypothèse n’est écartée pour tenter d’expliquer ce drame.

Sea Shepherd

La mort de l’orque Valentin avait défrayé la chronique suite au décès victime d' »une torsion de l’estomac ». Suite aux intempéries il y a deux ans dans les Alpes-MAritimes, Marineland à Antibes avait été dévasté par les inondations. Une orque et d’autres animaux sont morts juste après. Sea Shepherd accuse aussi Marineland pour « pollution volontaire » des eaux environnantes.

Couloir du Goûter

Un homme et une femme, tous deux de nationalité tchèque, ont trouvé la mort en moins de 24 heures, dans deux accidents distincts dans le Massif du Mont-Blanc. Une jeune femme de 27 ans a perdu la vie, ainsi qu’un homme de 30 ans. Toutes les deux s’étaient engagées dans le couloir du Goûter, la voie normale du Mont Blanc, chacun à une journée près.

Drone et cimetière

Afin d’élaborer un plan des plus précis, le maire de la commune de Montreuillois a utilisé un drone afin d’avoir une vue d’ensemble. Une idée simple mais grandement efficace dont l’idée intéresse désormais les villages voisins.

Détresse

À cause d‘un columbarium trop plein, et d’un chantier qui traîne, les cendres d’une défunte de 54 ans étaient entreposés au funérarium. Quatre longs mois de détresse pour la famille de la défunte mais le mal ne s’arrête pas là, la plaque n’était pas prête, pourtant commandée à l’avance, l’urne a été déposée sans aucune identification. La plaque sera finalement interdite par la commune pour cause de poids trop lourd. La gravure a finalement été faite le 18 septembre.

Vol au crématorium de Perpignan

Une famille raconte comment il y a un an, un vol a eu lieu sur leur défunte « C’est absolument scandaleux, déplore Toussainte Calabrese présidente de la SEM (société d’économie mixte) crématiste catalane. Il faut savoir que c’est un crématorium public et donc ouvert au public. À partir de 18 h, c’est fermé, mais il y a un code pour les familles afin d’accéder aux salons. Et il y a eu cette catastrophe. Ce cambriolage commis par quelqu’un qui connaît parfaitement les lieux. J’ai alerté les familles, j’ai contacté la police et j’ai déposé plainte. Ce crématorium a été mis à la disposition des pompes funèbres, c’est un vrai lieu de justice sociale.

La Mort ou le Silence de la Vie

« La Mort ou le Silence de la Vie », co-édité par les Services Funéraires CITEAU, et l’agence de communication Desjeux Créations et Graphic Impact pour l’illustration, est une bande dessinée pédagogique. Elle est à destination des parents et des enfants de 5 à 10 ans.

La revue de presse vous est offerte par Les Cercueils Bernier
Crée en 1974 le groupe BERNIER PROBIS est spécialisé dans la fabrication des cercueils et dans la distribution d’articles funéraires. Attentif aux évolutions de la demande du marché, le bureau d’étude BERNIER PROBIS conçoit régulièrement de nouveaux modèles reposant sur des procédés de fabrication innovants et respectueux de l’environnement.

 

Le grand rendez vous de l’année au salon funéraire 2017 approche

0
Salon funéraire PAris le Bouget

Comme tous les deux ans, nous voici à quelques semaines seulement du grand rendez-vous de l’année au salon funéraire de Paris, le Bourget. retrouvez ci-après la liste des exposants arrêtée au 26 juin.

A.M. Moulage d’art, A.T.M.B., Acanterra, ADF, Aja Confection, Alife, Anubis International Assistance, Arche Diffusion, Arlequin, Association pour l’Entretien des Monuments et Sépultures, Ati, Atlantic, Autos Concept, Baheux Fleurs, Barthélémy Bronze, Bernardaud, Bernier Probis, Besson, Billet Funéraire, Bragard, Braumat, Canard, Capitonnages de l’Ouest Sa Leclerc, Carbone 14, Carles, Carrier Feige Renaud, Castillo Valere, Caveaux Passier, Cefag, Céramiques de France-Souveneo, C’fac, CJMD, Coffinobois, Collet Funéraires, CPFM-Confédération des Professionnels du Funéraire et de la Marbrerie, Decorte Graphics, Degami, Delfosse, Derognat, Desplanches, Distribution Funéraire : Kraus-Bocap-Eurosarco, Ducarme, Dussaux-Souveneo, Eclip’s, Ecole de Funétique, Eco-urne, Effa, Eihf Isofroid, Ellena, Emanuel Correia, Empreintes-Vivre son Deuil IDF, En Sa Mémoire, Enaos, Eurogranit, Facultative Technologies, Fape Obsèques, Fédération Française de Crémation, FGS, Fimo, Flandres Granit, Fonda-Pieux, Fra. Sa, France Funéraire-Funepro, Frima Funéraire, Funarte, Funeglas-Chrisofleurs, Funelib’, Funeplus, Funéraire Magazine-Pierre Actual, Funéraire-Info, Funeral Stores, Funeranor, Funerarts-Mazal, Funéria, Funeris, Funero, Funeurop, Funico, Gap Productions, Generali Assurances, Gif-Day’s, Gofi, Goldmann, Granits Michel Maffre, Gravograph, Guide Piron, Guisnel Location, Hao Xiang, Heiso, Hiab France, Hochart Créations-Souveneo, Home Vidéo Concept, Houssard Mobilier, Hydrosystem, Hygeco International Produits, Hygeco Post Mortem Assistance, Hyodall, IFFPF, Imagine, Inov’72, Institut Français de Thanatopraxie, Isuzu trucks, La Ciergerie Desfossés-Efflam, La Générale du Granit, La Maison des Obsèques, La Mémoire Nécropolitaine, Lafont, Larbaletier, Le Choix Funéraire, Le Vœu, Leonor Coëffin, Les Amis du Musée Funéraire National, Les Menuiseries Ariégeoises, Lomaco, M2F, Mahieu-Souveneo, Manzini, Massima, Mastaba, Memograv-Funepro, Mobi Data, Mondino, Monustone, MPV Import, Nova Formation, Orthometals B.V., Pack Obsèques, Palfinger, Pelmat Est, Pilato, Pilla, Plein Bronzes, Pludra, Pompes Funèbres de France, Pompes Funèbres Pascal Leclerc, Previseo, Promoflora, RCI Group, Rebillon Granits, Résonance Funéraire, Rivaud, Roc-Eclerc, Roc-Eclerc Académie, SAPI, SCR Informatiques, SDFF, Sigmund Produkt Design, Simo Funéraire, Solas, Stonest, Strassacker Fonderie d‘Art, Suli Prévoyance Obsèques, Teckna, Tellement là, Thanys, Thermobrass, Thibaut, Thomas, UPFP-Union du Pôle Funéraire Public, Uternel, Vocation Formations Fg, Völsing, West Memory, Xiamen Justhigh Imp. & Exp.

Au cours de ces prochaines semaines vous aurez des précisions sur chacun de ces exposants, leur vécu du salon et leur histoire. Un évènement va également être créé sur la page Facebook de Funéraire Info où vous pourrez dire ce que vous attendez de ce grand rendez-vous et organiser votre déplacement.

Cercueils Bernier : Innovation et croissance en 2017

0
Olivier Bernier
Olivier Bernier chez l'un de ses clients partenaires, les pompes funèbres Robert à Pont à Mousson

Ce qui est chouette avec Olivier Bernier, c’est qu’il est plein de surprise. À Funéraire Info on aime être sur le terrain parce que c’est dans l’échange avec vous, professionnels du secteur que l’on est à même de comprendre votre travail, vos difficultés et vos ambitions. C’est pourquoi jeudi 2 févrer, j’ai rencontré Olivier Bernier chez l’un de ses clients partenaires, les Pompes Funèbres Robert à Pont-à-Mousson. – qui feront l’objet d’un autre article très prochainement -.

Et si l’on expliquait ?

Vous le savez, l’entreprise Bernier figure parmi les entreprises préférées des professionnels du secteur. Et la raison est toute simple, elle tient à la qualité non seulement des produits mais aussi de l’image de son co-directeur.

Et si l’on s’unissait ?

Olivier Bernier a su relever le défi en accompagnant jour après jour ses clients et en répondant au plus près de leurs attentes et de leurs requêtes. C’est parce qu’il va à leur rencontre qu’il peut comprendre les besoins de ses clients.

Après plus de quarante années d’existence le défi n’était pas simple. Rester dans une ligne de production qui a fait toute sa réputation tout en s’adaptant à un marché en constante évolution. Le secret ? Il tient en une formule : La famille. C’est grâce à la redistribution des parts de l’entreprise entre sa sœur Aurélie, son cousin Laurent et lui-même, qu’Olivier a su garder l’ingrédient principal d’une entreprise qui fonctionne.

Et si l’on avançait ?

C’est aussi en prenant des risques que l’on réussit à innover. C’est pourquoi Olivier revendique le côté jeune, et moderne de sa gamme et de sa ligne directrice. Loin d’être un effet mode, l’entreprise est surtout pérenne avec ses 10 implantations dans toute la France.

Résolument dynamique, il entend bien le discours des familles qui commencent à changer en faveur d’une personnalisation. Cette demande est présente aujourd’hui et c’est pourquoi il a conclu un partenariat il y a peu avec l’entreprise FunérArts qui habille les cercueils des entreprises. Une personnalisation toute en douceur mais à la fois qui laisse la place aux familles dans leurs choix. Encore une fois, une décision à l’image de l’entreprise qui allie le savoir des besoins fondamentaux des familles au moment des obsèques, aux demandes particulières de chacune d’elles.

Et si l’on se mettait au vert ?

Là encore c’est la sagesse qui parle pour ne pas tomber dans un effet de mode dévastateur. Appliquer l’écologie au funéraire est une belle idée comme elle l’est pour n’importe quel domaine de la vie. Oui, mais pas n’importe comment et c’est en privilégiant des vernis naturels et sans additif que – sur certains modèles– les cercueils de l’entreprise Bernier Probis peuvent être un gage de qualité et d’éco responsabilité.

Et si l’on s’asseyait ?

Pas le temps pour ça ! Le salon du funéraire arrive plus vite qu’on ne le pense, mais Oliver a déjà de belles idées à vous montrer, ah oui parce que je ne vous l’ai pas dit mais il possède aussi l’art du teasing.

Avec une croissance fiable, Olivier n’exclut pas l’agrandissement de sa société notamment par le biais de la croissance externe, et atteindre ainsi ses objectifs. De quoi rassurer des clients qui peuvent dormir sur leurs deux oreilles. L’entreprise Bernier s’occupe de tout.

Et si l’on se donnait rendez-vous ?

Olivier sera là, comme tous les professionnels du secteur au grand rendez-vous à ne pas manquer du 23 au 25 Novembre prochain au Parc des Expositions Paris le Bourget

Cette année nous vous avons parlé … cercueils

0

Cette année, à Funéraire-Info, nous vous avons parlé, cercueils. Enfin d’après mes recherches, surtout Guillaume, je vais finir par le soupçonner de fétichiste des planches en bois. En attendant il parle mieux que quiconque de vos entreprises, mais des drames aussi survenus cette année. Revue de détails de l’objet central des obsèques.

Dès le mois de Janvier, Guillaume faisait le point sur les innovations qui touchaient tout le secteur du funéraire y compris celui des cercueils. Il a mis en lumière la société Éco-Cerc/Artcoffins qui distribuent des cercueils réalisés en cellulose à structure alvéolée, comprenez, des fibres végétales recyclées. Cela correspond à une alternative au carton tout en restant sans polluant. Parfaitement adapté à la crémation, les cercueils sont conformes à la norme AFNOR NFD 80 001.

En Février, focus de l’autre côté de l’Atlantique où la société américaine Clear View Caskets à Miami fabrique des cercueils en plexiglas. La transparence comme moyen de se distinguer de la concurrence. Vous retrouverez dans l’article une vidéo de présentation.

En Mars, nous vous parlions d’ABCrémation, la société de fabrique et de distribution du cercueil en carton. Le site faisait peau neuve en diversifiant sa gamme et en faisant preuve de transparence sur sa fabrication mais aussi sur ses tarifs. Adepte de l’alternative carton ou non, le site vaut le détour avec ses explications claires et détaillées.

Personifia, c’est l’entreprise qui personnalise vos cercueils, mais pas que. Serge Clapier PDG de Personifia a des idées plein la tête, et frappe un grand coup avec ces nouveaux cercueils entièrement personnalisés. Les thèmes sont vastes et le produit plait tant et si bien qu’il fait son apparition dans les contrats de prévoyance.

Au mois de mai fait ce qu’il te plait, pause détente devant le jeu vidéo Coffin dodgers, où des résidents de maison de retraite font la course pour échapper à la mort. Beaucoup d’humoir noir et du cynisme comme on l’aime où les gagnants restent en vie et les autres finissent avec leur âme confisquée.

C’est une triste nouvelle que nous vous apprenions au mois de juin, le décès de Jean-Pierre Bernier, le co-fondateur de Bernier-Probis, figure centrale de la fabrication de cercueils en France.

Point de vue ! Face à la possibilité d’acheter son cercueil en ligne grâce au géant de la distribution Costco aux Etats-Unis et dans certaines parties du Canada, interrogeons-nous. Si c’est possible là-bas et ce avec l’économie très libérale que nous connaissons, cela peut-il arriver en France avec des cercueils vendus sur Amazon, qui défieraient toutes concurrences ?

Et oui nous sommes déjà au salon Funexpo ou l’on vous met en lumière l’entreprise FunérArts qui personnalise à sa manière les cercueils. Leur force ? Fédérer un projet avec des acteurs concurrents en personnalisant les cercueils en partenariat avec les entreprise Bernis Probis, Funico Cercueil du Nord.

Je vous présentais également à l’occasion de ce salon Funexpo, l’incontournable entreprise de cercueils Canard SAS et Sefic. Une entreprise familiale pérenne de plus de cinquante ans d’existence et qui possèdent aujourd’hui près de 20% du marché national.

En octobre c’est un drame qui touchait une autre entreprise clé du marché du cercueil en France. Les cercueils SAPI de l’usine de Menuiseries Ariégeoises a été ravé par un incendi. Malgré cet énorme coup et à quelques jours de la Toussaint, cette entreprise familiale ne s’est pas laissée abattre et à repris immédiatement le travail afin de ne pas léser ses clients.

En novembre l’outil de personnalisation de FunérArts pour habiller les cercueils de Bernis Probis et Funico est en ligne, une révolution 2.0.

Je clos cette revue de détails avec le témoignage de Cyril commercial, vendeur de cercueils.

Merci à toutes vos entreprises pour la qualité de votre travail, l’assiduité, la pérennité d’affaires familiales et l’innovation dont vous faites preuves en permanence afin de vous renouveler et d’être au plus près des attentes des entreprises de pompes funèbres et des familles que vous servez.

Tour d’horizons des plus jolis cercueils de France et du monde.

FunerArts habille et personnalise les cercueils Bernier et FUNICO

0

L’Outil de Personnalisation de Cercueil de FunerArts est en ligne depuis aujourd’hui. Sensation de Funexpo, il a subi quelques aménagements pour tenir compte des retours des pompes funèbres. En route pour la personnalisation 2.0.

La personnalisation de cercueils vue par Funerarts

Funerarts_cerc_bernierprobis-BDEF-300x224 FunerArts habille et personnalise les cercueils Bernier et FUNICOL’idée que propose FunerArts, consiste à apposer des plaques sur des modèles précis de cercueils, entièrement personnalisables et sur toutes les parties visible de ceux-ci « Nous travaillons avec les Cercueils Bernier et FUNICO – Cercueils du Nord, qui ont l’exclusivité jusqu’en 2017. » explique Cristelle, de Funerarts. Un certain nombre de cercueils est proposé sur l’outil de personnalisation du site de FunerArts « Ce ne sont pas moins de 70 modèles de cercueils qui sont proposés, dans plusieurs gammes, inhumation, crémation, écologiques, et enfants. Ce qui offre un panel important, en terme de formes, d’essences de bois, de couleurs… »

Donc, FunerArts a sélectionné des cercueils « Non, ce sont les fabricants » souligne Cristelle « Nous avons demandé à chacun d’eux de faire une sélection dans leur gamme de leurs cercueils les plus vendus, de ceux qui avaient le plus de succès auprès des familles ». Donc, il faut avoir un cercueil Bernier ou FUNICO – Cercueils du Nord ? « Oui, nous ne proposons le produit qu’aux pompes funèbres apparaissant dans la base d’un des deux fabricants ».

Ceci pour garantir, également, la qualité du produit « Nous avons travaillé en étroite collaboration avec les deux fabricants de cercueil pour fabriquer nos plaques en fonction des côtes exactes du cercueil, et ce, sur les quatre côtés et le dessus, pour chacun des modèles ».

Facilité d’utilisation

funerarts_cerc_funico-300x224 FunerArts habille et personnalise les cercueils Bernier et FUNICOLa pompe funèbres, avec la famille, arrive sur l’outil de personnalisation. Ensemble, ils choisissent un modèle de cercueil, puis un thème, avant de sélectionner l’habillage, juste le dessus, juste les côtés, ou l’ensemble. Enfin, ils peuvent personnaliser chaque plaque, individuellement « Nous avons fait ce choix » explique Cristelle « Parce que les familles, au début, sont souvent hésitantes, n’ont pas trop d’idées de ce qu’elles veulent. En leur proposant de choisir d’abord un thème, elles visualisent mieux, ce qui leur facilite la personnalisation. En la matière, tout est possible, garder le thème et y ajouter ou modifier les inscriptions, ou remplacer l’image par une photo fournie par la famille. Ce pour chaque plaque, individuellement ». Effectivement, l’outil est intuitif et souple, et permet de personnaliser tout ou partie.

Pourquoi avoir fait le choix de proposer plusieurs choix d’habillage, par exemple juste les côtés ? « Pour s’adapter aux choix de la famille. Par exemple, ils peuvent vouloir personnaliser les côtés du cercueil, et laisser le dessus vide pour y disposer des fleurs. »

En combien de temps c’est livré ? « Si la commande est passée avant midi, c’est en J+2, sinon, c’est J+3. » reste ensuite à la pompe funèbre à l’installer « C’est très facile, ça se fait en quelques secondes. Nous avons installé un dispositif adhésif, qui permet de fixer rapidement les plaques, et de les ôter aussi rapidement si besoin ». L’ensemble est adapté tant à l’inhumation qu’à la crémation.

Des possibilités infinies

L’outil offre donc des possibilités infinies. Les plaques peuvent être inhumées, où sont retirées en quelques secondes juste avant le départ en crémation et sont soit rendues à la famille, soit recyclées. « Certaines pompes funèbres ont acquis plusieurs jeux de plaques à thèmes pour leurs cercueils les plus choisis par les familles, et proposent de la location pour ces modèles thématiques non personnalisés. »

C’est de la personnalisation 2.0. qui plaît tant aux familles qu’aux fabricants, Bernier et Cercueils du Nord « Oui, parce que nous habillons le cercueil, nous ne le recouvrons pas. Le cercueil reste visible, donc le travail que réalisent ces sociétés. » Cristelle insiste sur le partenariat avec Cercueils du Nord et Bernier « Nous ne sommes pas fabricants, ce n’est pas notre volonté. Nous habillons les cercueils de nos partenaires ».

Une personnalisation à la carte, respectueuse du cercueil, qui offre autant de souplesse aux familles qu’aux pompes funèbres, FunerArts a à nouveau franchi un cap, après avoir révolutionné les plaques funéraires et les inters. On attend la suite avec impatience.

Le site de FunerArts : www.funerarts-express.com

L’outil de personnalisation FunerArts : ocp.funerarts-express.com

Le site de Bernier-Probis : www.bernierprobis.fr

Le site de Cercueils du Nord : www.cercueilsdunord.com

COMM_enfance-BDEF FunerArts habille et personnalise les cercueils Bernier et FUNICO

Décès de Jean-Pierre Bernier, co-fondateur des Cercueils Bernier

0

C’est avec une grande tristesse que nous avons appris le décès à 63 ans de Jean-Pierre Bernier. Co-fondateur de Bernier-Probis, géant de la fabrication de cercueils en France, il était le dernier représentant de la première génération des créateurs de la marque.

Jean-Pierre et son frère Rémi Bernier avaient créé leur entreprise en 1974. Les deux frères de 20 et 19 ans, tous deux fraîchement diplômés en menuiserie et employés alors dans une fabrique de meubles, avaient pris leur décision : ils seraient à leur compte.

C’est dans la grange prêtée par leur grand-mère que la micro entreprise a d’abord vu le jour. Les deux frères y réalisent des travaux de menuiserie et fabriquent des horloges comtoises. C’est en discutant avec un voisin menuisier que Jean-Pierre et Rémi ont l’idée de fabriquer un cercueil, premier d’une longue lignée.

Leur première commande viendra d’un client de la commune de Villars. Les deux frères n’ont pas ménagé leur peine : ils ont fait le tour de toutes les quincailleries du secteur pour y déposer leur carte de visite. La suite est une croissance qui ne s’est jamais arrêtée : fabrication d’un premier stock de six cercueils, puis premiers revendeurs d’un réseau qui allait finir par couvrir la France entière.

Puis viendront la première usine à Saint Jory Lasbloux, au début des années 1990. Alors que l’époque voit de grands bouleversement dans les milieux du funéraire, les frères Bernier investissent dans leur entreprise, assurant son succès.

Jean-Pierre Bernier, comme son frère Rémi, n’a jamais dévié de la ligne qu’il s’était tracée : une foi indéfectible en son entreprise, et la fidélité à sa région. Epoux comblé, père aimant et grand père fier de ses cinq petits-enfants, Jean-Pierre s’est éteint des suites d’une longue maladie, quatre ans après le décès de son frère dans un tragique accident.

Avec lui, c’est une part de l’histoire du funéraire Français qui s’en va.

La rédaction et les lecteurs de Funéraire Info présentent leurs plus sincères condoléances à sa famille et à ses proches.

Les obsèques religieuses de Monsieur Jean-Pierre Bernier seront célébrées le mardi 7 juin 2016, à 14 h 30, en l’église d’Excideuil, suivies de l’inhumation au cimetière de Saint-Jory-las-Bloux.

Bernier-Probis

Avez vous essayé votre cercueil au bloody week-end?

0
cercueil bloody week-end

Le Bloody week-end, le festival international du film fantastique, se tenait la semaine dernière à la Filature d’Audincourt dans l’Est de la France. Claire Sarazin et Sébastien Boukhalo, thanatopracteurs, proposaient une animation mise en bière, un cercueil customisé pour la manifestation dans lequel les visiteurs aimant les sensations fortes étaient invités à reposer.

Lorsque nous avons eu l’idée de proposer une animation « mise en bière », dans un vrai cercueil, au bloody week-end, festival et convention de film de genre dont nous sommes des habitués, Sébastien et moi étions loin de nous douter du succès que nous allions rencontrer. A l’ouverture de notre stand, les volontaires se pressaient déjà derrière le rideau.

Nous avions aménagé une sorte de petit salon funéraire, avec un authentique cercueil. Ce dernier avait été généreusement offert par un fabriquant bien connu et plein d’humour et customisé à la mode « vampire », que nous affectionnons tant. Il était placé sur une petite estrade et il fallait grimper une marche pour venir s’étendre dans le capiton vermeil.

Le but principal était de provoquer chez nos visiteurs le doux frisson d’horreur recherché par les amateurs de ce genre de manifestations. Il aurait été bien-sûr hors de question pour nous de présenter ce type d’animation dans un autre cadre. Pour être honnête, j’étais un peu inquiète des réactions que nous allions susciter.

Nous avions formé une petite équipe de véritables croque-morts, embaumeurs en l’occurrence. Postée devant le stand avec un mètre, je faisais mine de mesurer les passants avant d’entourer leurs épaules avec ma cape de vampire et de les attirer à l’intérieur. La plupart d’entre eux me suivaient volontiers, sourire aux lèvres, mais certains prenaient tout de même leurs jambes à leur cou et un festivalier couvert de tatouages « têtes de mort » a pris un air révulsé pour me dire qu’il trouvait ça « morbide ».

De notre côté, l’aventure a été vécue comme une récréation qui a même tourné plus d’une fois à la franche rigolade. Une occasion pour nous de recueillir, pour une fois, les impressions des personnes que nous mettons en bière et cela s’est avéré très instructif. Ainsi, nous avons découvert que contrairement aux idées reçues, il fait chaud dans un cercueil et aussi que c’est extrêmement confortable. Certains… Non, la majorité, après avoir hésité à y entrer, ne voulait plus en ressortir.

Cercueil-bloody-WE-1024x576 Avez vous essayé votre cercueil au bloody week-end?

La fermeture du couvercle était proposée en option, mais là encore, la quasi totalité des participants a poussé l’expérience jusqu’au bout. Avant cela, nous prenions le temps de peaufiner les détails de la présentation, exactement comme avec nos « clients » habituels, sauf que nous avions le plaisir de pouvoir échanger avec eux, ce qui a été pour nous aussi une occasion unique. Nous avons aussi eu l’honneur de pouvoir mettre en bière des personnalités, ce qui ne nous arrive pas tous les jours, en tant que petits Thanatopracteurs de province : Entre autre, Freddy, le clown Ça, Michael Myers, Dexter, Alex d’Orange mécanique, Marty McFly sous les yeux du doc éploré, quelques affreux lézard de la série V, de magnifiques zombies, un somptueux Nosferatu et la mort elle-même, avec sa faux entre les mains.

L’animation était déconseillée aux enfants, ce qui n’a pas arrêté deux intrépides fillettes, que nous n’avons pas réussi à déloger et qui possédaient déjà de bonnes références en termes de cinéma fantastique. Cela ne m’a pas choquée outre-mesure puisque j’avais moi-même déjà vu les grands classiques du genre à leur âge. Au contraire, leur joie de vivre et leur bonne humeur m’ont rassurée sur le bien fondé de notre démarche.

Finalement, nous qui y sommes confrontés quotidiennement, cela nous a fait un bien fou de pouvoir démystifier la mort et d’en rire, en particulier avec des personnes étrangères au milieu funéraire, à qui nous avons eu l’occasion de montrer que les croque-morts savent aussi rigoler.

Cercueil Avez vous essayé votre cercueil au bloody week-end?Par Claire Sarazin ( pour voir les photos, suivre ce lien)