Accueil Tags Bière

Tag: Bière

HOMAJE, le cercueil premium au design qui conjugue élégance et innovation

0
cercueil HOMAJE

Le fabricant français Distribution Funéraire, présente aujourd’hui en avant première HOMAJE, son nouveau modèle de cercueil premium. Il est destiné aux familles souhaitant rendre un hommage particulier à leur défunt lors d’une cérémonie et recherchant un cercueil élégant et sobre.

Le groupe Distribution Funéraire lance HOMAJE, le cercueil premium au design qui conjugue élégance et innovation.

En 2015, à la suite de la reprise de la maison KRAUS, fabricant d’accessoires de cercueils, Stéphane BRET et Eric LIEBEL demandent à un designer français de leur concevoir une nouvelle gamme de produits. Ce dernier dessine alors un cercueil pour mettre en valeur ces nouveaux accessoires lors des présentations. Les clients visités s’enthousiasment : « D’où vient ce cercueil, est-il disponible ? »

Après avoir intégré les marques BOCAP (fabricant de capitons) et EUROSARCO (fabricant et distributeur de cercueils) pour acquérir le savoir-faire dans la fabrication des cercueils et des capitons, ils déposent auprès de l’INPI la marque HOMAJE, ainsi que le modèle de cercueil et le brevet de fermeture à glissière intégrée et invisible.
Il aura fallu deux ans de recherche et développement pour proposer ce produit haut de gamme, conçu et fabriqué en France. Son procédé innovant remplace les dix vis traditionnellement nécessaires par seulement deux loquets invisibles et la vis police. Ainsi le couvercle coulisse avec légèreté pour une fermeture tout en douceur.

Le capiton a été conçu spécialement pour HOMAJE par la styliste maison. La couverture écrue en harmonie avec la teinte naturelle du bois et bordée à l’intérieur du cercueil, souligne sa ligne classique et moderne.

Fabriqué en chêne français massif de qualité ébénisterie/belle menuiserie, HOMAJE est livré avec :
– un capiton posé complet avec un bac, un tour, un oreiller et une couverture,
– quatre poignées posées et une plaque en laiton massif,
– une cuvette biodégradable homologuée posée
– une vis police
Ses dimensions intérieures : 190 x 60 cm – Poids 69 kg

Proposé en distribution sélective uniquement : HOMAJE est proposé aux pompes funèbres à travers un contrat de distribution sélective. Ceci garantit aux familles d’être accompagnées dans la cérémonie avec une exigence particulière sur la qualité des prestations.

A propos de Distribution Funéraire :
Créé en 2015 par Stéphane BRET et Eric LIEBEL le groupe Distribution Funéraire a été constitué en regroupant les marques KRAUS, BOCAP et EUROSARCO. Les bureaux, les ateliers et la plateforme logistique sont situés en Bourgogne.

Distribution Funéraire sera présent à Funéraire Paris 2017.

Retrouvez nous sur www.homaje.com

Source: Communiqué de Presse Mercredi 27 septembre 2017

Apéro et rafraichissement, mise en bière sur la bière

2

Je sais pas vous, mais moi depuis qu’on a changé d’heure au mois de mars, j’en ai profité pour changer également l’heure de l’apéro. Hier a été décrétée la journée la plus chaude depuis 1945, je ne sais pas qu’elle a été votre solution pour vous rafraichir, je vous avoue que j’aurais bien troqué mon lit pour dormir à même le sol dans un parking sous-terrain mais bon ! A chaque fois que le mercure grimpe, il y a un reportage qui repasse sur les réseaux sociaux. On connaissait le marronnier de la Toussaint mais pas celui de la bière. Pourtant depuis plus de 40 ans on a définitivement opéré une mise en bière, sur la bière.

En 1991, patatra, la loi Evin arrive, exit la publicité pour les alcools, donc y compris la bière, et adieu le fameux « du vin et du boursin ». L’alcool tue, et est responsable de près de 49 000 morts par an.

Une petite mousse ?

Déjà petite j’entendais au table des cafés « une tulipe s’il vous plait » – à l’époque où l’on disait encore s’il vous plait. Et je voyais arriver les yeux tout émerveillés, ce joli breuvage jaune. Que vous la préfériez blanche, aromatisée aux fruits rouges, au rhum, blonde ou encore une jolie brune – quand même hein 😉 – la bière fleurit sur les tables françaises au moment de l’apéro. Le Nord n’est pas la seule destination préférée des amateurs de mousse, la Bretagne et l’Est de la France n’étant pas en reste.

Mise en bière sur la bière

Mais pourquoi diable cette pub repasse-t-elle ? Parce qu’elle est justement en décalage profond entre les époques. Si les différentes catégories de bières se diversifient, en revanche la consommation d’alcool est très surveillée. D’ailleurs la grande star de cette année sur les panneaux publicitaires, c’est la bière Heineken… sans alcool. La bière, au delà de sa consommation mortelle, est également responsable des accidents de la route mortels et dévastateurs.

Bon et puis de manière plus légère, la bière, ça fait gonfler le ventre, soyons honnêtes, et ça nous donne l’envie d’aller aux toilettes toutes les 5 secondes, demandez un peu aux métalleux du Hellfest qui ont battus le record cette année. Alors imaginez un peu dans la vidéo on vous conseillait de boire 1,5 litres de bière par jour, RIP votre vessie.

Vous avez tous été pour la plupart au salon du funéraire, dégustation de vin, champagne, Ricard, on sait recevoir dans le milieu funéraire, MAIS ! toujours en mesure, toujours en professionnel et toujours avec parcimonie. Alors ce soir à l’heure de l’apéro, quand vous ouvrirez votre cubanisto pensez à moi qui vous surveille ! Partagez des moments avec vos proches, mais soyez raisonnables, retenez ceux et celles que vous aimez, et même ceux que vous n’aimez pas. Ne partez en convoi que si vous avez bu de l’eau. La prévention ça n’est pas que le 31 décembre c’est toute l’année.

Je vous mettrais bien la pub Perrier, mais elle était un peu osée si vous vous en souvenez, je vais me faire disputer…Je vous mets la pub Évian, tiens ça va vous calmer. En plus vous allez avoir envie de danser. Merci Sarah !

https://www.youtube.com/watch?v=Y6gHMwdD9T0

Les fabuleux cercueils taillés sur mesures du Ghana

0
Les cercueils personnalisés du Ghana

Depuis près d’un siècle, les Ga du Ghana fabriquent des cercueils personnalisés que les Européens appellent cercueils de fantaisie, cercueils proverbiales (abebuu adekai), Crazy Coffins en Angleterre ou encore cercueils fantastiques.

En alliant sculpture, mémoire des morts et art, les artistes ghanéens poussent à son summum la création artistique. La sépulture que les Ga fabriquent caractérise le défunt. Ils font selon les choix de la famille du défunt, des cercueils en forme de bateau, poisson, chaussure, voiture ou encore fruit, qui symbolisent généralement ce qui a marqué sa vie. Ces œuvres que nombreux artisans construisent dans l’industrie traditionnelle ont trouvé dans des musées hors du continent, leurs places.

En symbolisant l’activité terrestre du défunt qui fut sa renommée, les cercueils du Ghana, qualifiés par la presse d’Outre-Manche de Crazy coffins, ont pour objectif d’honorer sa mémoire. Ces sépultures restent très populaires dans tout le pays même si elles sont réservées à une élite ghanéenne. Au départ, c’est une poignée de privilégiés qui jouissaient de ce privilège.

Certains menuisiers de talent dans le sud du Ghana dans la région du Grand Accra ont fait ces cercueils figuratifs et colorés qui sont aussi des véritables œuvres d’art. La forme de la bière qui est un indice de poids, peut donner à un badaud l’impression de connaitre celui qui vient de décéder, s’il a la même passion ou le même rêve que lui.

Sur le plan international, cet art est reconnu et même exposé dans de nombreuses galeries d’art et musées à travers le monde. Les traditions anglo-saxonnes ont même été bousculées par cette nouvelle lubie. En 1989, ces bières ont été montrés au Musée National d’Art Moderne de Paris, au Centre Pompidou, à l’exposition « Les Magiciens de la terre » à un large public occidental pour la première fois. Les sept cercueils réalisés par Kane Kwei, de 1922 à 1992 et par Paa Joe, son ancien assistant, en 1947, ont été exposés en 1989.

Munich, le corbillard et le corps disparaissent, abus de bière?

1
biere ou cercueil

Le conducteur faisait du transport de corps longue distance entre l’Italie et la Pologne, petite escale technique à Munich en Allemagne, capitale de la bière, pour une pause technique sans doute un peu arrosé. Le conducteur n’a pas retrouvé son corbillard et sa passagère défunte, il ne pouvait pas se rappeler où il avait garé la voiture et de son contenu.

C’est le Spiegel qui rapporte ce fait divers, le conducteur de 24 ans d’un corbillard transportant un corps entre l’Italie et la Pologne a perdu dimanche son véhicule à proximité de la Gare de Munich.

Le conducteur a finalement contacté l’entreprise de pompes funèbres polonaise qui a alerté la police. La police a demandé l’aide de la population et des passants ont repéré la voiture environ 12 heures plus tard.

Le porte-parole de la police a indiqué que le conducteur «est sans doute aller manger», «est peut-être boire» et était dans l’incapacité de retrouver son véhicule ensuite…

La bière est bonne à Munich, mais la famille polonaise risque de ne pas gouter à la plaisanterie … Et merci à Jean-René de nous avoir signalé cette boulette!

Plainte déposée contre un fossoyeur par une famille varoise

1
Illustration tombes profanées

Une famille a porté plainte contre le fossoyeur qui a fait preuve d’une imprudence sordide avec sa tractopelle en éventrant un cercueil de la famille lors d’un enterrement en septembre 2013.

Dès le début de la cérémonie, le comportement du fossoyeur qui s’est affalé sur un banc, en fumant une cigarette et en portant un short à fleurs, a interpellé la famille. Vu qu’il y a un peu de retard, il a s’est même énervé.

En septembre 2013, la famille de Sanary-sur-Mer qui est revenue dans la soirée sur la tombe du défunt, qui venait d’être mis en bière, pour se recueillir, est abasourdie. Les proches du défunt ont subi une vision épouvantable en constatant de la terre, des ossements éparpillés de l’épouse du défunt morte 28 ans plus tôt, jusque dans les allées du cimetière et le cercueil saccagé et en morceaux, probablement à cause de la tractopelle du fossoyeur qui a creusé trop profondément. Il s’agit d’une profanation volontaire de tombe tout simplement, selon la famille qui a constaté la disparition des poignets en cuivre des cercueils, les croix et des objets personnels des défunts.

Après avoir été scandalisées et traumatisées par cette histoire épouvantable, Me Frédéric Casanova, avocat, a été mandaté par la fille et les petites-filles des défunts, pour un dépôt de plainte au pénal contre X, le fossoyeur et l’entreprise de pompes funèbres, pour une profanation de sépulture. La petite-fille des défunts, Karelle Reffray a raconté sur France Bleu Provence ce lundi que sa sœur et sa mère ont été terriblement choquées en voyant la tombe qui ressemble à une décharge. Il y a des morceaux de tissus, de la terre sale et de papier ajoute-t-elle. L’une des sœurs aurait même écrasé une vertèbre.

La société de Pompes funèbres, selon l’information que la famille a reçue, a fait appel à ce fossoyeur, terrassier de formation, qui est un sous-traitant. Ayant une très mauvaise réputation, le fossoyeur qui n’a jamais réparé son erreur, est en tout cas interdit d’exercer dans d’autres cimetières de la localité toulousaine. Certains ossements ont dû être ramassés par la famille avant l’arrivée d’une autre entreprise qui ne s’est intervenue que 15 jours plus tard. Pour qu’une deuxième entreprise de pompes funèbres, que la famille a sollicitée pour l’exhumation des corps dans les règles de l’art et pour la récupération des ossements, un arrêté municipal, plus d’un mois après, eût dû être prise.

A lire en suivant le lien  de France Bleu

Bière

0

cercueil-300x212 BièreLa bière est l’autre mot qui désigne le cercueil. Le cercueil est une boîte généralement en bois ou l’on installe le défunt.

Origines du mot et usage

Bière vient du vieux Français « bera », qui lui-même vient du latin. A l’origine, il désignait un brancard. C’est durant les grandes épidémies de peste que le nom « bera » a été donné aux charrettes sur lesquelles l’on entassait les morts afin de les conduire au bûcher ou à la fosse commune. Par extension, l’on a parlé de « mise en bière » lord du dépôt du corps sur un catafalque, puis « bière », en tout dernier lieu a fini par désigner le cercueil.

L’on appelle généralement un cercueil « cercueil » mais il n’est pas inadéquat de l’appeler « bière », même si cette désignation appartient au registre plus soutenu. La « mise en bière » correspond donc au moment ou l’on installe le corps dans le cercueil.

La bière, avant l’usage généralisé et obligatoire du cercueil, désignait le linceul.

cercueil2-207x300 BièreCe mot n’a absolument aucun rapport avec le houblon.

Pratique

09041918B500cercueil-300x225 BièreLe cercueil est obligatoire en France, et la mise en bière correspond au moment ou le défunt est installé à l’intérieur. Il est possible de procéder à un recueillement en cercueil ouvert, mais interdit de transporter ainsi le défunt. Celui-ci devra âtre déplacé soit en civière, avant mise en bière, soit en cercueil, après la fermeture de celui-ci.

Une fois le cercueil fermé, il est interdit de le rouvrir pendant cinq ans, sauf réquisition donnée par le procureur de la république.

Le moment ou le cercueil est amené par les pompes funèbres du lieu de fermeture au véhicule de convoi est appelé « levée de corps ». Ce même terme a un autre usage en médecine légale, puisqu’il désigne l’entame d’une autopsie.

Il est à noter que vous pouvez demander une bière dans une échoppe de pompes funèbres ou dans un estaminet. L’on ne vous servira pas le même produit. Si l’usage immodéré de la bière peut vous mener à la bière, se trouver en bière vous ôtera la possibilité d’en consommer.