Accueil Tags Léon Zitrone

Tag: Léon Zitrone

Décès un 25 novembre, éphéméride

0
(capture Youtube)
Aujourd’hui :

C’est la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes.

Défunts du jour :

2005. George Best (59 ans) était un footballeur nord-irlandais, considéré comme l’un des plus grands attaquants de l’histoire, dribbleur exceptionnel. Il a joué de 1961 à 1984, terminant sa carrière en touriste aux Etats-Unis et en Australie. Il a connu sa période faste dans la grande équipe de Manchester United (avec Bobby Charlton), meilleur buteur de la formation six ans de suite, remportant le ballon d’or 1968. Première pop-star du foot, idole de Diego Maradona, reconnu comme son égal par Pelé, il était réputé pour les frasques de sa vie privée. Il jouait au casino, buvait beaucoup, faisait la fête. Le bad boy, qui a connu la prison pour ivresse, jouait aussi des poings. Illustration du personnage : « En 1969, j’ai arrêté les femmes et l’alcool, ça a été les 20 minutes les plus dures de ma vie. » 300.000 personnes ont suivi son enterrement à Belfast, dont l’aéroport porte son nom.

Zitrone-252x300 Décès un 25 novembre, éphéméride1995 : Léon Zitrone, journaliste français. Né en Russie, Léon Zitrone, qui a longtemps menti sur son âge exact, arrive en France à l’âge de 6 ans, avec sa famille fuyant le communisme. Il effectue d’abord des études scientifiques, mais sa maîtrise du russe, du français, de l’anglais et de l’allemand lui ouvre en 1948 les portes de la Radiodiffusion française au service des émissions vers l’étranger. Il est diplômé de l’École supérieure de journalisme de Paris. En 1953, il rejoint l’activité télévision de la RTF, Radiodiffusion-télévision française. À partir de 1958, il devient présentateur du journal télévisé, fonction qu’il exercera au total plus de 20 ans. Mais la célébrité de Léon Zitrone est surtout due aux émissions qu’il animera ou coanimera. Il est ainsi coanimateur du jeu télévisé Intervilles avec Guy Lux, commente par 6 fois le Tour de France cycliste, où l’on se souviendra de sa prodigieuse mémoire des noms des coureurs. Il assure aussi la présentation des Jeux olympiques à 8 reprises et présente 16 défilés militaires du 14 juillet. Après avoir commenté à plusieurs reprises le Concours Eurovision de la chanson, il assure la présentation en anglais de l’édition 1978 aux côtés de Denise Fabre. Mais surtout, il est le commentateur-clé des grands événements, notamment les mariages, décès et investitures des grands de ce monde, une trentaine dans sa carrière. Il est également passionné de chevaux et imprime sa marque au commentaire hippique. À la radio sur RTL en 1976, il présente l’émission « Appelez, on est là » et participe de nombreuses années aux Grosses Têtes. « La popularité, c’est d’éternuer à l’écran et de recevoir le lendemain des centaines de cartes postales avec écrit : « À vos souhaits. » »

Burgess Décès un 25 novembre, éphéméride1993 : Anthony Burgess, écrivain et linguiste britannique. Il étudie la linguistique et la littérature. De 1940 à 1946, il sert dans l’armée britannique. Il a été enseignant en Angleterre mais aussi en Malaisie, mais il a d’abord été compositeur : il a écrit 2 symphonies, des sonates, et des concertos. Il ne se tourne que plus tard vers l’écriture. En 1956, il écrit une trilogie satirique sur le colonialisme, inspirée par sa vie en Malaisie. En 1959, les médecins croient qu’il a une tumeur au cerveau, ce qui le fait travailler plus. En une année, il publie 5 romans, et écrira très souvent à partir de cette époque. Il écrit énormément de critiques littéraires, des essais sur Shakespeare et Joyce, des articles de journaux, une vingtaine de romans souvent cruels et caustiques. Il mourra en 1993. Il a également créé l’Ulam, langage préhistorique fictif, pour le film La Guerre du feu (1981). Anthony Burgess restera surtout connu comme l’auteur de L’Orange Mécanique (1962), inquiétant et prémonitoire roman d’anticipation sur la violence de la jeunesse dans une société future corrompue et cynique, porté à l’écran en 1971 par Stanley Kubrick.

 

Jim Morrison, Joe Dassin, Coluche : c’est l’été à la télé

0

Les vacances se poursuivent. L’occasion de prendre le temps. Celui  notamment de retrouver les vedettes populaires aujourd’hui disparues, au gré des films et des documentaires que les chaines de télévision vont (re)diffuser pendant l’été. Petit guide, au fil des jours (du 19 au 21 août).

Mercredi 19 août. Il faudra se lever tôt (5h15) pour voir sur Arte « The Doors, feast of friends », le documentaire tourné par le groupe mythique de Jim Morrison sur lui-même. Autre genre : la chaîne Numéro 23 propose à 20h45 dans son magazine Dossiers surnaturels d’écouter le témoignage de ces gens « revenus de la mort » après un accident de la route, une opération chirurgicale ou un infarctus… Yasser Arafat, lui, est bien décédé, mais le mystère de cette mort sera peut-être éclairci. C’est ce que raconte un documentaire de France 3 (23h20).

Jeudi 20 août. Ancien présentateur du 20h sur la Deux, Bernard Rapp a aussi réalisé quelques films. NRJ12 diffuse ce soir (20h50) l’un d’eux, « Un petit jeu sans conséquence » (2004), avec Sandrine Kiberlain et Yvan Attal.  Sur HD1 tard (0h35), l’unique film réalisé en 1977 par le roi des jeux télé Guy Lux s’appelle  « Drôles de zèbres ». On y parle beaucoup de courses hippiques et on y revoit nombre d’acteurs français de comédies aujourd’hui disparus : Sim, Alice Sapritch, Corinne Le Poulain, Jacques Legras, Patrick Topaloff, mais aussi Léon Zitrone, Coluche et Guy Lux lui-même. Une époque.

Vendredi 21 août. Sa vie n’a été qu’été indien, rêve américain et pains au chocolat : France 3 fait revivre la carrière de Joe Dassin (20h50) dans un documentaire sans surprises. HD1 préfère à partir de 20h50 le monde merveilleux de Tintin et Milou, joyeux personnages du dessinateur Hergé. A la suite, donc, une soirée de dessins animés (« Coke en stock », « L’affaire Tournesol »… Les nostalgiques du comédien Daniel Rialet (Navarro, Les Monos, Mademoiselle Joubert) auront plaisir à le revoir dans la série « Père et maire » à 20h55 sur D8.