Accueil Tags Navarro

Tag: Navarro

Le père de « Navarro », Pierre Grimblat est mort

0
Pierre Grimblat est mort

Le réalisateur et producteur de nombreuses séries comme « L’Instit » ou « Navarro », Pierre Grimblat est mort dans la soirée du vendredi 3 juin 2016, à Paris, à l’âge de 93 ans.

Une amie de Pierre Grimblat, la productrice Véra Belmont a annoncé à l’AFP qu’il est mort à Paris et qu’il a beaucoup apportée à la télévision aujourd’hui. C’était un innovateur génial ajoute-t-elle. Plusieurs proches comme la journaliste Michèle Cotta et Nicolas Traube, le producteur ont confirmé le décès du producteur réalisateur.

S’il a produit avec sa société Hamster, quelques-unes des plus célèbres des séries de TF1 et France 2, comme Navarro, l’Instit, Série noire, Le Château des Oliviers, le Tuteur, Les Allumettes Suédoises ou les Cœurs brûlés entre autres, Pierre Grimblat  n’était pas très connu du grand public. Ce résistant, fils d’immigrés juifs, né en 1922, a pendant la guerre connu la prison. Boris Vian l’a remarqué à la Libération, en déclamant ses propres poèmes à Saint-Germain-des-Prés, dans la rue. Il est devenu l’assistant de Francis Blanche après son entrée à la radio. Hélas, la mort l’a emporté à l’âge de 93 ans.

Jean-Luc Azoulay, le producteur qui avait racheté en 1996, sa société Hamster a révélé à l’AFP que c’était un homme très prolixe, extraordinaire, un self-made-man qui avait fait tous les métiers autour du spectacle. Il a été chanteur de rues et avait fait la radio entre autres, ajouta-t-il. C’était un artiste, un merveilleux créateur de fictions et il a apporté une modernité continua-t-il.

En 2005, Pierre Grimblat a plaisanté dans une interview à France Soir que le ministre de l’Intérieur lui avait félicité de redorer l’image des flics, pour « Navarro ». Et le recrutement avait augmenté d’après Jack Lang quand il a fait « L’Instit ». Il a partagé en 2006 au Parisien qu’il est un Parisien issu d’un milieu populaire et il veut remercier son public en lui donnant des raisons d’être heureux, exactement comme proposer des soirées télé à un public qui a passé une journée difficile.

Jim Morrison, Joe Dassin, Coluche : c’est l’été à la télé

0

Les vacances se poursuivent. L’occasion de prendre le temps. Celui  notamment de retrouver les vedettes populaires aujourd’hui disparues, au gré des films et des documentaires que les chaines de télévision vont (re)diffuser pendant l’été. Petit guide, au fil des jours (du 19 au 21 août).

Mercredi 19 août. Il faudra se lever tôt (5h15) pour voir sur Arte « The Doors, feast of friends », le documentaire tourné par le groupe mythique de Jim Morrison sur lui-même. Autre genre : la chaîne Numéro 23 propose à 20h45 dans son magazine Dossiers surnaturels d’écouter le témoignage de ces gens « revenus de la mort » après un accident de la route, une opération chirurgicale ou un infarctus… Yasser Arafat, lui, est bien décédé, mais le mystère de cette mort sera peut-être éclairci. C’est ce que raconte un documentaire de France 3 (23h20).

Jeudi 20 août. Ancien présentateur du 20h sur la Deux, Bernard Rapp a aussi réalisé quelques films. NRJ12 diffuse ce soir (20h50) l’un d’eux, « Un petit jeu sans conséquence » (2004), avec Sandrine Kiberlain et Yvan Attal.  Sur HD1 tard (0h35), l’unique film réalisé en 1977 par le roi des jeux télé Guy Lux s’appelle  « Drôles de zèbres ». On y parle beaucoup de courses hippiques et on y revoit nombre d’acteurs français de comédies aujourd’hui disparus : Sim, Alice Sapritch, Corinne Le Poulain, Jacques Legras, Patrick Topaloff, mais aussi Léon Zitrone, Coluche et Guy Lux lui-même. Une époque.

Vendredi 21 août. Sa vie n’a été qu’été indien, rêve américain et pains au chocolat : France 3 fait revivre la carrière de Joe Dassin (20h50) dans un documentaire sans surprises. HD1 préfère à partir de 20h50 le monde merveilleux de Tintin et Milou, joyeux personnages du dessinateur Hergé. A la suite, donc, une soirée de dessins animés (« Coke en stock », « L’affaire Tournesol »… Les nostalgiques du comédien Daniel Rialet (Navarro, Les Monos, Mademoiselle Joubert) auront plaisir à le revoir dans la série « Père et maire » à 20h55 sur D8.