Accueil Tags Serenium

Tag: Serenium

Didier Kahlouche est nommé Directeur général de Serenium

0
Didier Kahlouche

L’opération d’acquisition de Serenium par le Groupe OGF a été finalisée ce mardi 10 mai. OGF conforte ainsi sa dynamique de croissance et se renforce dans le Grand Ouest en intégrant le numéro 3 du marché des services funéraires. Les dirigeants fondateurs de Serenium, Philippe Ortiz et Jean-Charles Florac, ainsi que les actionnaires financiers qui les accompagnent dans leur développement depuis 2014, RAISE Investissement et BNP Paribas Développement, cèdent à cette occasion leur participation.

OGF confirme sa position de leader sur le marché du funéraire en France

Philippe Lerouge, Président-directeur général d’OGF précise «Nombreuses sont les entreprises qui ont fait le choix de rejoindre le leader du marché cette année. Notre politique d’acquisition a permis d’intégrer 12 nouvelles entreprises au cours du dernier exercice. Et ce nouveau cycle s’ouvre avec deux événements majeurs : l’acquisition d’Atrium, le 1er avril dernier, numéro 3 en gestion de crématoriums et, aujourd’hui celle de Serenium, numéro 3 français du secteur qui de par sa taille, ouvre à OGF des perspectives de développement sans précédent. C’est la concrétisation d’un beau projet».

A cette occasion, Didier Kahlouche est nommé Directeur général de Serenium. Depuis 20 ans chez OGF, Didier Kahlouche a occupé divers postes, à la fois opérationnels et fonctionnels. Il s’appuiera sur les équipes en place pour piloter les activités de Serenium, filiale indépendante sur les plans juridique, opérationnel et fonctionnel.

Ce modèle de gouvernance répond au souhait d’OGF de préserver l’indépendance et l’agilité de Serenium qui, en tant que filiale, conservera son identité forte, ses équipes et ses enseignes commerciales.

Philippe Ortiz, Président de Serenium, précise à son tour « Le projet présenté par le Groupe OGF nous conforte, mes équipes et moi-même ainsi que nos actionnaires financiers, dans la pérennité du développement de la marque Serenium. Je suis convaincu que la qualité de nos équipes, auxquelles je rends une nouvelle fois hommage, assurera la réussite de ce rapprochement. »

Enfin Gonzague de Blignières, Président de RAISE Investissement, se réjouit de cette opération qui s’inscrit dans la continuité des valeurs de Serenium et de son identité.

Intervenants de l’opération

RAISE : Alexandra Dupont, Alexandre Gontcharov, Victoire Simon
BNP Développement : Frédéric Connault, Patrick Pein

Interlocuteurs Conseils sur l’opération OGF / Serenium

• Conseils acquéreur
Conseil M&A : Oddo – Raphaël Rio, Jean-Michel Moinade, Felix Roy
Due diligence financière : KPMG TS – Antoine Bernabeu, François Hiriart et Pierre Ekel
Due diligence juridique, fiscal, social : TAJ – Jérôme Gertler et Eric Hickel

• Conseils vendeur
Conseil M&A : Atout Capital – Eric Parent, Rodolphe Ossola, Charles Billiald
Conseil juridique : Cabinet Daniel-Thézard – Alexandre Daniel-Thézard, Antoine Le Roux
Conseil financier : KPMG – Olivier Provost

A propos d’OGF

OGF est le leader français des services funéraires, fort d’un savoir-faire de 170 ans, et représente le quart du marché en valeur. Le Groupe affirme son expertise sur l’ensemble des activités liées au funéraire, des services de pompes funèbres à la gestion de crématoriums, de la production de cercueils à la pose de monuments funéraires, des contrats de prévoyance à l’accompagnement après obsèques.

Chiffres clés (hors Serenium)

■ 551 millions d’euros de chiffre d’affaires sur le dernier exercice clos au 31 mars 2016
■ Plus de 111 000 obsèques organisées sur le dernier exercice
■ Plus de 1 000 agences partout en France (sous les enseignes PFG, Roblot, Henri de Borniol ou des marques locales principalement sous le label Dignité Funéraire)
■ 5 661 collaborateurs
■ Près de 500 maisons funéraires
■ 70 crématoriums en exploitation ou en construction (la moitié du parc privé), soit 66.000 crémations par an.
■ Plus de 400 000 contrats de prévoyance en portefeuille
■ Près de 30 000 nouveaux contrats de prévoyance sur le dernier exercice
■ Près de 136 000 cercueils produits sur le dernier exercice
■ Près de 13 000 monuments posés l’an dernier dans les cimetières français
■ 50 000 familles qui répondent aux enquêtes de satisfaction du Groupe avec un taux global de recommandation de 97%.

A propos de Serenium

Serenium, créé en 2006 par Philippe Ortiz et Jean Charles Florac, dispose aujourd’hui d’une position de numéro 3 français sur le marché des services funéraires. Le réseau Sérenium est présent dans tout le Grand Ouest de la France, et plus spécifiquement dans les régions Pays de la Loire, Bretagne et Normandie.

Serenium en chiffres :
■ Plus de 45 Millions d’euros de chiffres d’affaires
■ Plus de 500 collaborateurs
■ Près de 100 agences et marbreries funéraires
■ Près de 60 maisons funéraires
■ 2 crématoriums dont 1 en cours de construction

A propos de Raise Investissement

Fondé en 2013 par Gonzague de Blignières et Clara Gaymard, Raise s’organise autour de deux entités complémentaires. D’une part Raise Investissement, une société de capital développement ciblant les ETI à fort potentiel de croissance et prenant des participations minoritaires comprises entre 10 et 40M€ ; et d’autre part le Fonds de Dotation Raise, une structure philanthropique permettant d’accompagner, de financer et d’améliorer la visibilité des jeunes entrepreneurs de croissance afin de les aider à bâtir des entreprises pérennes.

Raise repose sur un financement unique puisque l’équipe d’investissement renonce à 50% de son intéressement sur les plus-values réalisées afin de financer le Fonds de Dotation Raise. Ce dispositif pionnier en France permet de créer un écosystème vertueux, en mêlant les grands groupes actionnaires, les ETI dont Raise Investissement est lui – même actionnaire minoritaire et les Jeunes Entreprises de Croissance accompagnées par le Fonds de Dotation.

A propos de BNP Paribas Développement

Société d’investissement, filiale à 100% du groupe BNP Paribas, dont la double spécificité est d’investir sur ses fonds propres et de prendre des participations minoritaires au capital de PME et ETI françaises en croissance et performantes, dans tous les secteurs de la vie économique française. Le portefeuille est aujourd’hui composé de plus de 345 participations pour plus de 643 M€ investis.

BNP Paribas Développement a mis en place un positionnement de proximité, en étant implanté dans toutes les grandes métropoles françaises, afin d’être au plus proche des entreprises et de bénéficier d’une bonne connaissance de leur tissu local : Paris, Lille, Nancy, Lyon, Marseille, Toulouse, Bordeaux, Nantes et Rennes.

Contacts Presse

Pour OGF : Jean Ruellan, Directeur du Marketing et de la Communication
31, Rue de Cambrai – 75019 Paris
Jean.ruellan@ogf.fr
Tél : 01.55.26.57.19

Agence Point Virgule – Sophie Faroux
sfaroux@pointvirgule.com
Tel : 01 73 79 50 76

Pour RAISE : Charlotte Doyen, Responsable Communication
138 bis, rue de Grenelle 75007 Paris
charlotte.doyen@raisefrance.com
Tél : 06.74.79.18.46

Source Communiqué de Presse du 10 mai 2016

OGF et Serenium se rapprochent

0
Rapprochement OGF et Serenium

OGF et Serenium sont heureux d’annoncer la signature d’un accord marquant leur projet de rapprochement. L’opération, qui pourrait être finalisée au plus tard mi-mai, permettrait à OGF de conforter durablement sa position de leader français du funéraire.

En effet, fort de sa dynamique de croissance des derniers mois, à la fois organique et externe, OGF franchirait ainsi une nouvelle étape importante de son développement en procédant à l’acquisition de Serenium, le numéro 3 français du secteur. Les dirigeants fondateurs de Serenium, Philippe Ortiz et Jean-Charles Florac, ainsi que les actionnaires financiers qui les accompagnent dans leur développement depuis 2014, RAISE Investissement et BNP Paribas Développement, cèderaient à cette occasion leur participation.

Dans un contexte de mutation du marché funéraire français marqué par l’arrivée de nouveaux acteurs de poids et l’augmentation du nombre de structures d’accueil, un phénomène de concentration s’accélère depuis plusieurs années. Grâce à son plan d’entreprise « Dynamic 2020 » qui place la croissance externe au cœur de sa stratégie, OGF n’est pas en reste et conforte sa place de n°1 sur tous ses marchés (services funéraires, gestion de crématoriums ou encore prévoyance funéraire). Le groupe, qui dispose d’un maillage important avec plus de 1000 agences exploitées sous une diversité de marques, souhaite ainsi continuer à renforcer sa présence opérationnelle sur des territoires où sa couverture est moins dense.

Solidement implanté dans le Grand Ouest de la France et fort de plus de 45 M€ de chiffre d’affaires, le Groupe Serenium est aujourd’hui un acteur incontournable des services funéraires. Avec plus de 500 collaborateurs, une centaine d’agences, un crématorium en activité et un portefeuille de marques variées, le Groupe dispose de sérieux atouts qui lui ont permis de délivrer une croissance soutenue depuis sa création.

OGF pourrait ainsi s’appuyer sur une structure efficiente qui lui permettrait non seulement de conserver l’identité de Serenium, de ses équipes et de ses enseignes commerciales, mais également de maintenir son fonctionnement actuel, qui resterait ainsi indépendant de l’organisation traditionnelle d’OGF.

A cette occasion, Philippe Lerouge, Président-directeur général d’OGF précise : « Je suis enthousiasmé par cette opération. Serenium a démontré ces dernières années un véritable savoirfaire et une capacité à se développer sur différents segments du marché. Je souhaite préserver ce modèle vertueux qui va apporter à OGF un relais de croissance de plus de 45 millions d’euros de chiffre d’affaires ».

Philippe Ortiz, Président de Serenium, précise à son tour « Nous avons fait un vrai choix, avec nos actionnaires financiers, en faveur du meilleur projet qui nous a été présenté. La qualité de l’offre d’OGF et des discussions de ces dernières semaines avec nos interlocuteurs nous donnent confiance quant à la continuité du développement de la marque Serenium avec l’appui de l’ensemble de nos équipes auxquelles je rends hommage. »

Enfin Gonzague de Blignières, Président de RAISE Investissement, se réjouit de cette opération qui s’inscrit dans la continuité des valeurs de Serenium et pérennise son identité.

A propos d’OGF

OGF est le leader français des services funéraires, fort d’un savoir-faire de 170 ans, et représente le quart du marché en valeur. Le Groupe affirme son expertise sur l’ensemble des activités liées au funéraire, des services de pompes funèbres à la gestion de crématoriums, de la production de cercueils à la pose de monuments funéraires, des contrats de prévoyance à l’accompagnement après obsèques.

550 millions d’euros de chiffre d’affaires sur le dernier exercice clos au 31 mars 2016

■ Plus de 111 000 obsèques organisées sur le dernier exercice

■ Plus de 1 000 agences partout en France (sous les enseignes PFG, Roblot, Henri de Borniol ou des marques locales principalement sous le label Dignité Funéraire)

5 500 collaborateurs

■ Près de 500 maisons funéraires

70 crématoriums en exploitation ou en construction (soit la moitié du parc privé)     qui réalisent 66.000 crémations par an.

■ Près de 400 000 contrats de prévoyance en portefeuille

Près de 30 000 nouveaux contrats de prévoyance sur le dernier exercice

Près de 136 000 cercueils produits sur le dernier exercice

Près de 13 000 monuments posés l’an dernier dans les cimetières français

50 000 familles qui répondent aux enquêtes de satisfaction du Groupe avec un taux global de recommandation de 97%.

A propos de Serenium

Serenium, créé en 2006 par Philippe Ortiz et Jean Charles Florac, dispose aujourd’hui d’une position de numéro 3 français sur le marché des services funéraires. Le réseau Sérenium est présent dans tout le Grand Ouest de la France, et plus spécifiquement dans les régions Pays de la Loire, Bretagne et Normandie.

Serenium en chiffres :

■ Plus de 45 Millions d’euros de chiffres d’affaires

■ Plus de 500 collaborateurs

110 agences et marbreries funéraires positionnées sur la Loire atlantique, le Maine et Loire, la Mayenne, l’Eure, le Cotentin…

2 crématoriums dont 1 en cours de construction

A propos de Raise Investissement

Fondé en par Clara Gaymard et Gonzague de Blignières, RAISE s’organise autour de deux entités complémentaires. D’une part RAISE investissement, une société de capital développement ciblant les ETI à fort potentiel de croissance et prenant des participations minoritaires comprises entre 10 et 40 M€ ; et d’autre part le Fonds de dotation RAISE, une structure philanthropique permettant d’accompagner, de financer et d’améliorer la visibilité des jeunes entrepreneurs de croissance afin de les aider à bâtir des entreprises pérennes.
RAISE repose sur un financement unique puisque l’équipe d’investissement de RAISE Investissement renonce à 50% de son intéressement sur les plus-values réalisées afin de financer le Fonds de Dotation RAISE. Ce dispositif pionnier en France permet de créer un écosystème vertueux, en mêlant les grands groupes actionnaires, les ETI dont RAISE Investissement est lui-même actionnaire minoritaire et les Jeunes Entreprises de Croissance accompagnées par le Fonds de Dotation.

Pour en savoir plus : http://www.raisefrance.com/

A propos de BNP Paribas Développement

Société d’investissement, filiale à   100 % du groupe BNP PARIBAS, dont la double spécificité est d’investir sur ses fonds propres et de prendre des participations minoritaires au capital de PME et ETI françaises en croissance et performantes, dans tous les secteurs de la vie économique française. Le portefeuille est aujourd’hui composé de plus de 45 participations pour plus de 643 M€ investis.

BNP PARIBAS DEVELOPPEMENT a mis en place un positionnement de proximité, en étant implanté dans toutes les grandes métropoles françaises, afin d’être au plus proche des entreprises et de bénéficier d’une bonne connaissance de leur tissu local : Paris, Lille, Nancy, Lyon, Marseille, Toulouse, Bordeaux, Nantes et Rennes.

Contacts Presse

Pour OGF : Jean Ruellan                                                     Pour RAISE : Charlotte Doyen

Tél : 01.55.26.57.19                                                                Tél : 06.74.79.18.46

Jean.ruellan@ogf.fr                                                     charlotte.doyen@raisefrance.com

Source : communiqué de presse du 21 avril 2016

Revue de presse du funéraire du 7 janvier 2015

0

Décès dans Le Monde

Le motard polonais Michal Hernik, porteur du dossard 82, a trouvé la mort mardi 6 janvier sur la 3e étape du rallye Dakar 2015, entre Villa Carlos Paz et Chilecito, en Argentine. Les causes de sa mort restent encore inconnues. Le pilote KTM a été retrouvé sans vie à 300 mètres de la piste, à 16 h 03, a précisé un communiqué de l’organisation de l’événement. Il ne portait apparement pas son casque. Le directeur de l’épreuve, Etienne Lavigne, a également souligné devant la presse que sa moto ne présentait pas de traces de choc.

Nouvelles de la presse dans Résonance

L’année funéraire 2015 commence et l’actualité du secteur redémarre avec le sommaire de Résonance n° 106 de janvier 2015. Trois articles à ne pas rater, trois interviews! Bonne lecture et bonne année 2015.

Résonance Revue de presse du funéraire du 7 janvier 2015

Argentan, un crématorium, flash Funéraire Info sur Facebook
La construction d’un crématorium, aux abords du cimetière, initialement prévue pour le dernier trimestre 2013, a été repoussée. La mairie a donc reconduit le permis de construire pour un an. « Les travaux démarreront dans le courant de l’été », assure Franck Haution, directeur délégué du groupe Sérénium services funéraires, constructeur du crématorium. L’entrée en fonction du 2e crématorium de l’Orne, après celui de Sées, est désormais attendue pour le printemps 2016.

Euthanasie-peine de mort dans Le Monde

Retournement de situation pour le meurtrier belge Frank Van Den Bleeken, cinq jours avant la date prévue de son euthanasie. Ses médecins ont « décidé de ne plus continuer la procédure d’euthanasie », qui devait avoir lieu dimanche, a annoncé le ministre de la justice belge, Koen Geens, mardi 6 janvier.

Emprisonné depuis vingt-six ans — essentiellement dans des institutions psychiatriques — pour un assassinat en 1989 et de multiples viols, Frank Van Den Bleeken, 52 ans, avait demandé à bénéficier de la loi belge de 2002 autorisant l’euthanasie en raison de souffrances psychiques. Un droit à mourir que lui avait accordé la Cour d’appel de Bruxelles en septembre.

Frank Van Den Bleeken sera finalement transféré dans un centre psychiatrique spécialisé ouvert en novembre à Gand (Ouest), a précisé le ministre dans un communiqué. Le ministre n’a fourni aucune précision sur les motifs de ce revirement, indiquant seulement que « les motivations personnelles de cette décision relèvent du secret médical ».

[quote_box_center]

La revue de presse vous est offerte par Solution Funéraire.
Créée en 2013 et basée à Agen dans le Lot-Et-Garonne, Solution Funéraire est une agence Web spécialisée dans le domaine des pompes funèbres.
Face à une augmentation croissante des services en ligne et l’intégration d’internet dans tous les domaines de la vie sociale et économique, nous proposons des outils et une équipe pour accompagner les professionnels des services funéraires dans leur développement sur internet.

[/quote_box_center]

Fin de vie dans l’Express

La Cour européenne des droits de l’homme examine ce mercredi le cas de Vincent Lambert, un jeune homme en état végétatif. L’UNAFTC sera présente, en tant que tiers intervenante. Philippe Petit est médecin et administrateur à l’association. Interview.
En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/actualite/societe/affaire-vincent-lambert-il-est-devenu-indecent-de-parler-du-droit-a-la-vie_1637028.html#dXxKRPzADC4MAOJ8.99

Sondage

« Dans le cadre de notre Ecole de Commerce (EGC), nous réalisons une étude de marché sur les entreprises funéraires. Nous aimerions connaître votre ressenti et vos attentes dans ce domaine.
Les réponses sont confidentielles et elles seront utilisées uniquement dans le cadre d’un dossier d’étude. »
C’est ici

Petits arrangements dans Sud Ouest

Des sociétés se disputent l’exclusivité de la réception des personnes décédées en maison de retraite. Exemple dans l’agglomération bordelaise. A lire ici (article payant)

Flash dans Funéraire Info

Les gendarmes du peloton motorisé de Malataverne ont flashé et intercepté le conducteur d’un corbillard circulant entre Marseille et Antony sur l’A7, la cérémonie devant avoir lieu mercredi matin.

Le jeune conducteur de 25 ans détenteur d’un permis de conduire probatoire roulait sur l’A7 à 159 km/h au lieu des 110 autorisés. Son permis lui a été retiré et il a dû appeler son entreprise de pompes funèbres (nous ne connaissons pas encore le nom) pour que son véhicule, un Renault trafic arrive à destination dans la soirée avec le cercueil.

Voeux

unnamed Revue de presse du funéraire du 7 janvier 2015

Archéologie dans NL Rennes

Sur le chantier de la seconde ligne du métro, place Saint-Germain, à Rennes, les archéologues de l’Inrap (Institut national de recherches archéologiques préventives) multiplient les découvertes.

Après avoir trouvé des objets datant de la seconde Guerre Mondiale, les archéologues exhument actuellement des squelettes.

Low cost helvétique

Le Conseil d’Etat veut mettre de l’ordre dans les pompes funèbres. Face à l’arrivée d’un nouvel opérateur sur le marché genevois, il estime «nécessaire de se doter des moyens permettant de mieux cadrer l’activité» de ces entreprises. L’Exécutif a déposé un projet de modification de la Loi sur les cimetières, qui introduit notamment le principe d’une autorisation d’exploiter, l’obligation de respecter les règles et usages professionnels, et la possibilité de prononcer des sanctions en cas d’infraction.

Si le Conseil d’Etat a décidé de durcir la législation, c’est que les choses se sont rapidement gâtées avec ces nouvelles pompes funèbres. Moins d’un an après leur arrivée, la Ville de Genève et Plan-les-Ouates leur ont interdit l’accès à leurs infrastructures, dont le crématoire de Saint-Georges. Motif : les prestations de l’Autre Rive laisseraient à désirer.

Surprise dans Le Monde

Le mardi 9 décembre, au fond du cimetière de Longué-Jumelles, non loin des cyprès longilignes, les employés de l’entreprise locale de pompes funèbres s’activent pour exhumer des corps d’un caveau familial.

Ils creusent et, très vite, tombent nez à nez avec un cadavre. Qui se trouve, non pas dans la tombe, mais à côté. Sans cercueil. Cette dépouille n’avait rien à faire à cet endroit, à l’extérieur d’un caveau, jugent les employés. Un mystère !

La gendarmerie, à qui été confié l’enquête, attend les résultats des expertises. « Nous ne disposons pas des éléments pour privilégier une hypothèse ou une autre », affirme un enquêteur.

Cinéma dans Funéraire Info

Xavier Beauvois aime le fait divers. Déjà auteur du remarquable film «Des hommes et des dieux » sur l’assassinat en Algérie des moines de Tibhirine,  le réalisateur sort demain mercredi une comédie intitulée « La rançon de la gloire ». L’histoire vraie du kidnapping du cercueil de Charlie Chaplin, en 1978.

Sérénium Funéraire remanie son capital

0

Fruit d’un build-up initié en 2006 avec l’acquisition d’un premier opérateur implanté en Mayenne, SERENIUM est aujourd’hui un acteur incontournable des services funéraires dans le nord-ouest de la France. Piloté par ses deux fondateurs, Philippe ORTIZ et Jean-Charles FLORAC, le Groupe réalise plus de 8 000 convois par an pour un chiffre d’affaires qui avoisinera 50 M€ en 2014.

SERENIUM s’est également récemment position née comme opérateur de crématoriums afin de parfaire son offre de services. Solidement implanté, tant en milieu urbain dans des villes moyennes que dans des zones plus rurales où la notoriété locale de ses enseignes est forte, le réseau compte une centaine d’implantations (agences, chambres funéraires et marbreries) qui rayonnent sur une dizaine de départements. ATOUT CAPITAL a conseillé SERENIUM ainsi que ses actionnaires pour une opération de recomposition de son capital et de levée de fonds. D’un montant supérieure à 15,0 M€ cette opération marque la sortie de SODEROGESTION qui épaulait les fondateurs depuis l’origine, ainsi que l’entrée en minoritaires de RAISE et de BNP PARIBAS DEVELOPPEMENT. Bpifrance a également été sollicitée pour refinancer la dette mezzanine mise en place en 2011 et 2013et pour consentir une ligne de capex, pour un montant global de 10M€.

Serenium Funéraire, emploie 500 salariés et possède 115 agences et chambres funéraires en Bretagne, dans les Pays de la Loire et en Basse-Normandie.

A l’issue de cette opération, SERENIUM dispose des ressources nécessaires à la poursuite de sa stratégie d’expansion. Le Groupe vise à densifier son maillage du territoire et à investir de nouvelles régions, en ayant essentiellement recours à des opérations de croissance externe. L’objectif du management est ainsi de doubler le chiffre d’affaires à l’horizon 2018.

Pour en savoir plus:

Groupe SERENIUM SERVICES FUNERAIRES

1 place des Ifs
72000 LE MANS
site: www.serenium-funeraire.fr