Accueil Tags Sim

Tag: Sim

Jim Morrison, Joe Dassin, Coluche : c’est l’été à la télé

0

Les vacances se poursuivent. L’occasion de prendre le temps. Celui  notamment de retrouver les vedettes populaires aujourd’hui disparues, au gré des films et des documentaires que les chaines de télévision vont (re)diffuser pendant l’été. Petit guide, au fil des jours (du 19 au 21 août).

Mercredi 19 août. Il faudra se lever tôt (5h15) pour voir sur Arte « The Doors, feast of friends », le documentaire tourné par le groupe mythique de Jim Morrison sur lui-même. Autre genre : la chaîne Numéro 23 propose à 20h45 dans son magazine Dossiers surnaturels d’écouter le témoignage de ces gens « revenus de la mort » après un accident de la route, une opération chirurgicale ou un infarctus… Yasser Arafat, lui, est bien décédé, mais le mystère de cette mort sera peut-être éclairci. C’est ce que raconte un documentaire de France 3 (23h20).

Jeudi 20 août. Ancien présentateur du 20h sur la Deux, Bernard Rapp a aussi réalisé quelques films. NRJ12 diffuse ce soir (20h50) l’un d’eux, « Un petit jeu sans conséquence » (2004), avec Sandrine Kiberlain et Yvan Attal.  Sur HD1 tard (0h35), l’unique film réalisé en 1977 par le roi des jeux télé Guy Lux s’appelle  « Drôles de zèbres ». On y parle beaucoup de courses hippiques et on y revoit nombre d’acteurs français de comédies aujourd’hui disparus : Sim, Alice Sapritch, Corinne Le Poulain, Jacques Legras, Patrick Topaloff, mais aussi Léon Zitrone, Coluche et Guy Lux lui-même. Une époque.

Vendredi 21 août. Sa vie n’a été qu’été indien, rêve américain et pains au chocolat : France 3 fait revivre la carrière de Joe Dassin (20h50) dans un documentaire sans surprises. HD1 préfère à partir de 20h50 le monde merveilleux de Tintin et Milou, joyeux personnages du dessinateur Hergé. A la suite, donc, une soirée de dessins animés (« Coke en stock », « L’affaire Tournesol »… Les nostalgiques du comédien Daniel Rialet (Navarro, Les Monos, Mademoiselle Joubert) auront plaisir à le revoir dans la série « Père et maire » à 20h55 sur D8.

Ephéméride du 6 septembre

0

Pas de journée internationale répertoriée

Ils nous on quittés un 6 septembre :

sim01-238x300 Ephéméride du 6 septembreEn 2009 disparaissait Sim. De son vrai nom Simon Jacques Eugène Berryer, il était un acteur, humoriste, chanteur, parolier et écrivain français, connu entre autres pour sa participation à l’émission radiophonique Les Grosses Têtes. A l’origine couvreur, il se lance dans un tour de chant comique, souvent habillé en travesti. Repéré par plusieurs producteurs, il apparaît régulièrement au cinéma, à la télévision, et participe aux Grosses Têtes dès leur création. Ses dernières apparitions sont dans le feuilleton Louis la Brocante, dont il coécrivait les scénarii.

pavarotti460-300x195 Ephéméride du 6 septembre
Luciano Pavarotti

En 2007 s’éteignait le ténor Luciano Pavarotti. Souvent cité comme le plus grand et le plus populaire chanteur d’opéra depuis Enrico Caruso, il a chanté les plus grands airs du bel canto, notamment Verdi et Puccini, et a également collaboré avec des artistes venus de divers univers musicaux, comme Eros Ramazzotti, Mariah Carey, Jon Bon Jovi, Eric Clapton, Queen, Florent Pagny, U2, Sting, Elton John, Céline Dion, Michael Jackson, Barry White, James Brown, Zucchero, Dolores O’Riordan, ou encore les Spice Girls. En plus de quarante ans de carrière, il a contribué à populariser la musique classique au cours de nombreux concerts télévisés, particulièrement lors des séries de représentations des Trois Ténors (avec Plácido Domingo et José Carreras). Le nombre total de ses albums vendus est estimé à environ cent millions. Pavarotti a également usé de sa popularité pour le succès d’actions de charité, à l’occasion de concerts à l’issue desquels sont récoltés des fonds (aide aux réfugiés et à la Croix-Rouge).

220px-Akira_Kurosawa-219x300 Ephéméride du 6 septembre
AKira Kurosawa

En 1998 disparaissait AKira Kurosawa. Réalisateur, producteur, scénariste et monteur, il est considéré comme le cinéaste japonais le plus célèbre et le plus influent de l’histoire. En 57 ans de carrière cinématographique, il réalisa pas moins de 30 films. Avec « Rashōmon », dont la première eu lieu à Tokyo en août 1950, Akira Kurosawa reçu en 1951 le Lion d’Or de la Mostra de Venise. Le succès de ce film auprès du public et de la presse ouvrit alors les portes de l’Occident au cinéma japonais et permit de forger la réputation internationale de nombreux artistes japonais. Des années 1950 au début des années 1960, Kurosawa réalisa environ un film par an, dont « Vivre », « Les Sept Samouraïs » et « Yojimbo ». Par la suite, sa carrière est moins prolifique, mais ses derniers travaux – dont « Kagemusha, l’ombre du guerrier » et « Ran » – lui permettent de remporter de nouvelles récompenses, notamment la Palme d’or pour « Kagemusha, l’ombre du guerrier ».

Tom-Fogerty-300x271 Ephéméride du 6 septembre
Tom Fogerty

En 1990 s’éteignait Tom Fogerty. Guitariste, il était, avec son frère John Fogerty, le créateur du groupe Creedence Clearwater Revival. Après la dissolution du groupe, il s’était lancé dans une carrière solo, obtenant quelques petits succès. Il meurt du SIDA, contracté lors d’une transfusion de sang.