Accueil Tags Web

Tag: web

Comparobsèques, vers une seconde augmentation de capital

0

Comparobsèques, éditeur des sites www.comparobseques.com, www.financer-mes-obseques.com et après avoir signé un accord avec un assureur important, annonce le lancement d’une augmentation de capital d’un montant maximum de 500 000 euros après une première augmentation de 200 000 euros déjà en cours auprès d’investisseurs privés.

Indiscrétion du jour & exclusivité Funéraire info !

Compar’obsèques prévoit de consacrer 80% du produit de ces deux augmentations de capital à son nouveau plan de croissance organique « E Funeraire 2018-2021″. Les 20% restants financeront des opérations de croissance externe. Compar’obsèques souhaitent que l’essentiel de ces nouveaux actionnaires soient des entreprises de pompes funèbres privées et indépendantes pour créer une structure capable de rivaliser sur INTERNET avec les groupements les plus importants sur le marché de la prévoyance obsèques et de l’assistance funéraire en ligne.

ComparObseques_Logo Comparobsèques, vers une seconde augmentation de capitalCompar’obsèques prévoit qu’en retour les entreprises de pompes funèbres actionnaires de cette structure se verront reverser une partie des bénéfices provenant de l’activité de courtage en assurances pour plus de transparence.

« La Franchise c’est reverser de 3% à 5% de son chiffre d’affaire à une tête de réseau, Comparobsèques c’est investir pour en tirer des bénéfices le plus vite possible. En matière de prévoyance obsèques un cabinet de 3,5 à 5 millions d’euros de CA fait entre 1.5 et 2.5 millions d’€ de résultats avant impôts. 500 actionnaires peuvent se voir redistribuer tous les ans 1000 à 3000 Euros en dividende » nous a confié Olivier Hecquet, Co fondateur de Compar’obsèques.

CP3 Comparobsèques, vers une seconde augmentation de capitalDonc « opération » à suivre et si vous êtes intéressés par ce projet, ne pas hésiter à contacter olivier@comparobseques.com

Revue de presse du funéraire du 27 décembre 2016

0
revue de presse
Une aventure numérique avec Funéraire-Info

Dans la presse et sur le web, la revue de presse du funéraire, des pompes funèbres, des crématoriums et des thanatopracteurs du 27 décembre 2016. Revivez l’actualité sur Funéraire-info.

Dans la République du Centre, nos amis les bêtes

Des chevreuils sautent les barrières pour se nourrir sur les tombes du cimetière de Frédeville. De nombreuses familles ont contacté les services de la ville. Les employés municipaux s’activent à l’entretien du site paysager.

Dans la Voix du Nord, conception du parking du cimetière de Beuvry

Le groupe Union pour l’avenir de Beuvry entend dénoncer «  une erreur de conception  ». «  Le problème provient du fait que les usagers, une fois leur voiture garée, doivent emprunter la chaussée pour rejoindre l’entrée du cimetière  », la municipalité répond !

Libération, Vodka fatale

Faute de pouvoir s’offrir de l’alcool, nombre de Russes se saoulent avec des fragrances bon marché. A Irkoutsk, 75 personnes sont décédées.

L’Est Eclair, Une chambre funéraire à Nogent-sur-Seine

Les pompes funèbres Vaugelade ont lancé les travaux de leur chambre funéraire de 200 m2, à l’arrière de leur actuel magasin. Celle-ci pourrait ouvrir avant fin d’année 2017.

Le Parisien, crémation animale

Essonne : le nouveau crématorium d’animaux de Brières-les-Scellés inquiète les habitants, pétition.

RFI, Tupolev

Le Tupolev Tu-154 est-il un avion-tombeau? Il a été impliqué depuis sa mise en service dans 63 crashs au total, accident de dimanche en mer Noire compris.

La revue de presse du funéraire vous est offerte par les pompes funèbres Berthelot

Les conseillers du Groupe PFM Berthelot, professionnels reconnus, sont à même de faire en votre nom toutes les formalités pour permettre l’inhumation et la crémation. Ils vous guideront dans votre choix pour vous permettre de rendre le meilleur hommage à votre défunt.

pressenationale3 Revue de presse du funéraire du 27 décembre 2016

L’appli Funéraire-info dans votre poche pour FUNEXPO

0
appli funéraire-info

FUNEXPO approche et va ouvrir dans 3 heures. L’innovation sera présente chez les exposants, et chez nous aussi… Si je vous disais qu’à Funéraire Info, nous avons très envie de nous glisser dans votre poche.

C’est maintenant possible ! Retrouvez désormais Funéraire-info, votre journal du funéraire en application pour tablettes et smartphones.

Parce qu’on sait que vous êtes des professionnels occupés, nous décryptons et analysons pour vous l’actualité du funéraire. Nouveautés, innovations, inaugurations, vous saurez tout sur les professionnels du secteur sur Funéraire-Info.

Les applications évoquant le funéraire en France sont encore rares, mais nous pouvons retrouver Roc-Eclerc sur le Store Apple, les Pompes funèbres KRYSZKE appartenant au réseau Choix funéraire ou les Pompes Funèbres Tixier Chavaroux, présentes sur les plateformes Apple et Android. Gageons que dans quelques mois cela va se développer chez les gros et petits opérateurs de pompes funèbres et les fournisseurs de l’industrie funéraire !

Bon c’est la V1, nous avons encore du travail à faire pour améliorer la navigation et le contenu, et nous sommes d’ailleurs à l’écoute de vos retours.

Nous travaillons tous les jours à l’amélioration de l’application afin de faciliter votre visite, une rubrique CGCT va arriver rapidement, sans oublier quelques autres innovations. Avec funéraire-info, l’industrie funéraire dispose d’un média résolument moderne, tourné vers le XXIème siècle.

Vous êtes fiers de votre métier et nous sommes fiers d’en parler.

Dans un monde ultra-connecté, les applications sont des outils toujours mieux conçus pour vous faciliter le quotidien. Les articles sont mis à jour en temps réel, un agenda est présent pour ne rien louper des évènements importants.

Retrouvez également l’ensemble des publications Facebook sans avoir besoin de passer par le réseau social.

Simple d’utilisation et facile d’accès, l’application Funéraire-Info vous permettra d’être parfaitement informés et de ne rien rater des temps forts du secteur funéraire.

Plus intimiste que les navigateurs web, partagez notre univers et emmenez-nous partout avec vous. Nous sommes prêts !

Disponible gratuitement sur Google Play et sur l’Apple Store !

Funéraire-info utilise la technologie AMP pour plus de visibilité

1
AMP funeraire-info

Sundar Pichai, PDG de Google, a annoncé que la technologie Accelerated Mobile Page (AMP), est officiellement en cours de déploiement lors d’une conférence donnée à Sciences Po à Paris mercredi dernier. Funeraire-info, premier site d’informations du secteur a intégré cette technologie pour vous donner plus de visibilité!

Le projet AMP est évoqué par Google depuis octobre dernier, Mountain View annonçait son ambition de lancer les Accelered Mobile Pages pour le début de l’année 2016. cette technologie qui permet un affichage des articles dans Google quatre fois plus rapide sur les terminaux mobiles en utilisant dix fois moins de données.
Le format AMP permet aussi d’afficher, dans les résultats de recherche de Google, une sélection de résultats présentés sous forme de « carrousel » horizontal. Ces articles au format AMP seront ainsi mieux mis en avant, un avantage pour les sites qui utilisent ce format.

AMP, parlons technique

Un plugin et le tour est joué pour ajouter le /amp/ derrière l’URL de la page, mais le respect de la norme est strict et s’il y a un seul problème détecté par Google, alors il n’y a pas d’indexation de la page. Par tâtonnement, il faut corriger, tester, supprimer des extensions, modifier les pages et attendre que le robot d’indexation repasse pour vérifier…  Et les micro-données tels que Schema.org sont obligatoires… Il faut aussi utiliser Chrome ou Firefox en mode développement pour tester le code et atteindre le « AMP validation successful ». Ensuite il faut intégrer les codes de tracking analytics pour ne pas perdre ses visiteurs en route.
Dans le même temps nous avons demandé à intégrer le programme Instant Articles de Facebook et notre page Facebook vient d’être certifiée par Facebook ce qui va entrainer une meilleur visibilité de nos publications sur le réseau social.

Visualisation de cet article avec la technologie AMP pour tester la rapidité

La preuve en image:

Accelerated-Mobile-Page-AMP-1024x466 Funéraire-info utilise la technologie AMP pour plus de visibilité

A lire : Sifurep, les enjeux numériques du funéraire

0
De gauche à droite : Loïc Damiani (Fontenay-sous-Bois), Danielle da Palma (avocate), Sandrine Abecassis (OGF), Catherine Dumas (SIFUREP), Tanguy Châtel (sociologue), François Michaud-Nérard (services funéraires Paris)et Eric Fauveau (Afterweb-Venture).

La révolution numérique a déjà impacté le petit monde des pompes funèbres, et cela ne fait que commencer. Tenter de mesurer ces bouleversements : c’était en octobre dernier l’ambition du huitième colloque annuel du Sifurep.

Le Syndicat intercommunal funéraire de la région parisienne (Sifurep donc) en publie aujourd’hui un compte-rendu en ligne. Professionnels, usagers, services publics… Garant de la qualité du service public, il s’est donc plongé dans les usages d’internet et les nouvelles offres de services générées dans ce secteur. Avis de décès et de condoléances en ligne, comparateurs de devis d’obsèques, retransmission de cérémonies, création de mémoriaux virtuels : même les sociétés de pompes funèbres classiques ne peuvent plus aujourd’hui faire l’économie d’un site web, plus ou moins complet, accessible d’un clic. Au minimum la vitrine de son activité. Au mieux un éventail de l’offre, jusqu’à la personnalisation de plaques ou la livraison de fleurs.

Ce secteur émergeant bouscule le rapport à la mort, au deuil, malmène aussi les réglementations, pose nombre de questions éthiques et redéfinit en quelque sorte un nouvel équilibre de la profession.

Acteurs historiques du funéraire et nouvelles sociétés de service ont livré lors de ce colloque quelques clés pour appréhender les bouleversements en cours. Outre Eric Fauveau (président d’Afterweb-venture, éditant Funéraire Info) et les organisateurs du Sifurep, étaient présents à la tribune François Michaud Nérard (directeur général services funéraires de Paris), Sandrine Abécassis (directrice digitale à OGF), Tanguy Châtel (sociologue), Danielle da Palma (avocate) et Loïc Damiani-Aboulkheir (maire-adjoint de Fontenay-sous-Bois, 94).

Villepinte : Solocal Services, une première au salon

0

Connecter les familles aux entreprises funéraires via le référencement internet (Pages Jaunes, Mappy, Google), les sites internet (création, hébergement et référencement), la publicité, les devis en ligne et le marketing direct : Solocal Services présentera son offre au salon de Villepinte sur le stand D39.

Funéraire-Info : Pouvez-vous tout d’abord nous présenter votre société ?

Solocal Services, issu de Solocal Group (leader européen de la communication digitale locale), est la division dédiée à l’accompagnement des entreprises de services (funéraire, commerce et entretien auto-moto, immobilier, services aux particuliers, banques et assurances, etc.) avec des solutions de communication et marketing digital performantes. Grâce à la puissance de son réseau de conseillers en communication locale et de ses marques (PagesJaunes, Mappy, OOreka…), Solocal Services accompagne les entreprises en leur proposant d’améliorer l’accessibilité et la visibilité de leurs services auprès de leurs clients et futurs clients, de valoriser et promouvoir leur expertise sur Internet grâce à des solutions de référencement, de création de sites internet et de marketing direct. Solocal Services, c’est 4,8 millions de recherches concernant le funéraire sur PagesJaunes.fr, dont 20% sur mobile.

F.I. : Vous participez au Salon Funéraire Paris 2015, est-ce votre première participation ou êtes-vous un habitué ? Comment définiriez-vous ce rendez-vous du marché du funéraire ?

C’est la première fois que nous participons à ce salon. C’est l’occasion pour nous d’aller à la rencontre de nos clients et prospects, d’échanger avec eux sur leur quotidien et de les aider à répondre à leurs enjeux en matière de communication : faire connaître la gamme de leurs prestations et services, développer leur notoriété sur le web, être les premiers à être contactés pour répondre aux demandes urgentes des clients…

F.I. : Qu’allez-vous présenter sur votre stand ? Tout particulièrement, quelles nouveautés, quels produits phares ?

Nous proposerons aux visiteurs un diagnostic personnalisé gratuit de leur site internet et de leur présence sur le web. Nous animerons aussi des ateliers pour les aider à attirer de nouveaux clients en développant leur empreinte digitale. Les entreprises de pompes funèbres ont souvent peu de temps à consacrer à la gestion de leur communication, un facteur pourtant essentiel de leur développement. Nous avons donc lancé l’offre Accompagnement Confort, qui leur permet de bénéficier des conseils d’un spécialiste pour l’animation de leur plan de communication. L’autre produit phare que nous présenterons pendant le salon, c’est ADhesive, une offre de retargeting publicitaire particulièrement adaptée aux entreprises proposant des contrats obsèques.

F.I. : Un célèbre publicitaire aurait dit « Si tu n’as pas de Rolex à 50 ans, tu as raté ta vie. ». Pour quelle raison pourriez-vous dire « Un visiteur qui n’est pas passé par mon stand a raté son salon » ?

Dans le secteur funéraire comme sur d’autres marchés, les clients utilisent désormais internet pour s’informer ou rechercher un professionnel. Il est primordial que les visiteurs prennent en compte cette dimension digitale, incontournable dans leur communication.

Ne pas oublier :

 

Google phantom hante les sites (internet) des pompes funèbres ?

0

Google  a confirmé le 20 mai 2015, que son algorithme avait été mis à jour, principalement dans « la manière dont la qualité du contenu est évaluée« .

Des modifications dans les SERPS, semblaient avoir touché de nombreux sites web entre fin avril et début mai. Les analystes confirment aujourd’hui que l’algorithme de classement  a été  touché et modifié par ce « Quality Update« . Les sites à « faible contenu » semble  touchées plus particulièrement…
Avec tous les ponts du mois de mai, il est difficile de confirmer l’effet de cette nouveauté pour le moment chez nous, et chez vous?

«Mortus Corporatus», la faucheuse à l’affiche

0
mortus corporatus faucheuse à l'affiche

Mortus Corporatus, web série française, est en passe de devenir un phénomène. Rien de plus normal : non seulement, les moyens ont été mis, mais de surcroît, le résultat est exceptionnel.

A Funéraire Info, on aime beaucoup les séries. Et on aime encore plus lorsqu’on nous fournit un prétexte pour les regarder sur notre temps de travail. Rien que pour ça, nous adressons toute notre gratitude à l’équipe de Mortus Corporatus.

Il s’agit d’une web-série, à savoir une histoire racontée en chapitres très courts, diffusés sur le web. Nombre sont apparues ces dernières années, avec plus ou moins de succès. Les plus grands s’en sont emparés : il existe des mini-séries en marge de The Walking Dead réalisées par l’équipe apportant des compléments à l’histoire…

Mortus Corporatus, qu’est-ce donc ?

De mort, il en est aussi question dans Mortus Corporatus. De La Mort, plus précisément, une confrérie de faucheurs, en réalité, qui occupent cet emploi particuliers après leur mort pour espérer gagner leur place au Paradis.

On s’attache donc aux pas de Gaspard, l’un d’entre eux. Souci : Gaspard est définitivement et irrémédiablement nul. A sa maladresse naturelle s’ajoute un manque de motivation patent. Plutôt que de le sanctionner, son supérieur, Mr Blandin, décide de lui attribuer un apprenti.

A quoi ça ressemble ?

Ce qui surprend, c’est que le rendu est très pro, pour une websérie. En examinant le site web, ce qui frappe, c’est le nombre des acteurs, des partenaires. Financé grâce à Ulule, site participatif, l’équipe a su aussi impliquer des entreprises, des banques… Dans une opération de mécénat.

Les moyens ont donc été mis. Les acteurs sont tous très pros, excellents, la série est très bien écrite, très bien réalisée… On se dit que tout cela ne dépareillerait pas sur une télévision, entre Caméra Café et Kaamelot.

Et donc ?

Donc, c’est drôle. A mourir de rire (ça, c’est fait). L’aspect court du métrage lui donne un rythme dynamique, et même si le temps est compté pour développer l’environnement et le caractère des personnages, on saisit rapidement qui est qui, la psychologie des protagonistes faisant la part belle à une caricature assumée.

Une série que nous allons suivre de près, donc, et avec grand plaisir. Il est assez amusant de constater que la mort semble être un sujet à la mode, aussi bien en France qu’en Europe. Mortus Corporatus s’empare d’emblée d’une place sur le podium.

Guillaume Bailly

Le premier épisode :

Le site internet de Mortus Corporatus

E-ternity.com soulage les familles endeuillées

0

La perte d’un être cher est toujours une épreuve. Émotions, souvenirs, obligations et contraintes logistiques se bousculent dans l’esprit des proches qui peuvent facilement perdre leurs repères.

C’est à ce moment précis que commence la mission des équipes d’e-ternity.com : se mettre « au service de ceux qui restent ».

En proposant aujourd’hui davantage de services concrets, online et offline, la plateforme web e-ternity.com s’enrichit et s’adapte aux besoins réels des familles, au moment d’un décès et sur le long terme.

Au moment du décès :

De la comparaison en ligne de devis personnalisés de pompes-funèbres à la gestion des démarches administratives en passant par la personnalisation de la cérémonie de funérailles, e-ternity.com propose un panel de services clés en main pour soulager les familles endeuillées et leur permettre de se concentrer sur l’essentiel.

Après le décès :

Après le obsèques, e-ternity.com continue d’accompagner les proches du défunt avec des services à forte valeur ajoutée pour leur permettre de se souvenir en toute sérénité. La création d’un espace souvenir, cœur de métier d’e-ternity.com, permet par exemple aux internautes de regrouper, de partager et de transmettre leur souvenirs de famille (photos, vidéos, biographies, anecdotes…) au fil des générations.
e-ternity.com prend également en charge la numérisation de leurs archives familiales ou encore l’entretien de leurs sépultures à distance.

Arnault-de-Menou E-ternity.com soulage les familles endeuilléesContact Presse

Arnault de Menou

Mail: arnault[at]e-ternity.com

Bien vendre sur le Web

0

Le succès du e-commerce n’est aujourd’hui plus à démontrer car nous sommes très nombreux à utiliser des sites de petites annonces ou des grands du e-commerce pour effectuer nos achats.

Et de ce succès vous vous-êtes sûrement déjà demandés « Pourquoi je ne profiterai pas de ce succès en montant moi-même mon business sur le net ? ». De là vous avez différentes solutions pour proposer à la vente en ligne vos services et vos produits (neufs ou d’occasion).

Soit vous optez pour un site de petites annonces gratuites en ligne comme « leboncoin.fr », ce qui a effectivement l’avantage d’être gratuit mais vous recevrez beaucoup d’appels, d’emails pour vendre un unique produit ce qui peut être rapidement rébarbatif, d’autant plus qu’il faudra vous mettre d’accord sur un rendez vous ou négocier un paiement à l’avance par chèque ou virement et envoyer la marchandise. Beaucoup d’organisation et de logistique en somme pour vendre un unique produit ou service.

Sinon, vous avez la possibilité d’utiliser un marketplace comme amazon, priceminister ou ebay. Ici c’est plus simple, vous mettez votre produit à la vente et c’est le marketplace qui se charge de collecter le paiement et vous le restituera lorsque vous aurez effectué votre vente. Le problème de ces services et qu’ils prennent souvent des fortes commissions ! Ce qui rend la vente de vos produits peu rentable …

Bien mieux, vous avez la possibilité de monter vous même un site e-commerce pour réaliser la vente de vos produits et services. Aujourd’hui des solutions « Open Source » sont disponibles sur le marché comme WordPress / WooCommerce ou Prestashop qui sont des packages logiciels qui vous permettent de monter votre boutique en ligne quasi gratuitement si vous avez quelques compétences. Mais si vous n’en avez pas, pas de panique, il est facile aujourd’hui de trouver ce qu’on appelle un intégrateur web, qui se chargera pour vous du montage de votre site e-commerce de A à Z. Nous vous conseillons aujourd’hui l’un d’entre eux, très compétitif, avec lequel nous avons déjà pu travailler pour la mise en place de Netcropole : QD Sols. Ce dernier pourra par ailleurs vous aiguiller pour monter un statut d’entreprise, si vous en êtes au stade « projet ».

logo_qd_sols Bien vendre sur le Web

Cela dit, si vous optez pour la solution du montage de votre site e-commerce, vous allez forcément vous poser la sacro-sainte question « Comment accepter la CB pour le paiement de mes clients sur mon site ? ». Il existe plusieurs solutions, plus ou moins pratiques, plus ou moins chères. Accepter les paiements en ligne c’est se soumettre à des frais bancaires, et ces frais sont variables suivant le prestataires monétique que vous utilisez…

Vous vous orienterez sans doute dans un premier temps vers votre banque classique, qui vous proposera ce qu’on appelle un « contrat monétique / VAD » et cela s’avérera rapidement rébarbatif. En effet, ceux-ci exigeront de vous de donner un CA prévisionnel, des frais d’ouverture de compte (pouvant aller jusqu’à 300€), un abonnement mensuel ou trimestriel (pouvant aller jusqu’à 120€ par trimestre) plus un frais fixe sur chaque paiement plus un frais variable ! Très compliqué lorsqu’on a peu de moyens pour se lancer !

Une autre solution existe, très connue et elle s’appelle Paypal ! Paypal, au moins il n’y a pas de frais d’ouverture ni de tenue pour un compte professionnel mais il y a 4 inconvénients majeurs :

  1. Le premier c’est que lorsqu’un client souhaite utiliser Paypal pour vous payer par CB, il est redirigé vers la plateforme Paypal qui est très lourde et qui propose la création d’un compte Paypal s’il n’est pas inscrit … Il faut alors cliquer sur un onglet peu visible pour payer directement par CB sans inscription, de quoi avoir beaucoup de paniers abandonnés !
  2. Le deuxième inconvénient majeur, c’est que Paypal n’offre pas 3D Secure, ce service qui permets de valider le paiement par en recevant un code par SMS. L’utilisation de 3D Secure permets au vendeur de se couvrir contre les paiements frauduleux (les cartes bleues volées), car dans la loi européenne, c’est le vendeur qui doit rembourser si le paiement est frauduleux…
  3. Le troisième inconvénient majeur de Paypal, ce sont ses frais dignes de la grille de l’impôt sur le revenu, en mode encore plus compliqué … Sur chaque transactions vous payerez 25 centimes puis sur votre volume mensuel de 0 à 2500€ vous payerez 3,4 % puis de 2500,01 à 10 000 € la commission sera de 2 % etc … Il y a 5 paliers !
  4. Enfin, et non des moindres, beaucoup d’entre nous sont allergiques à Paypal, parce que Paypal hérite d’une très mauvaise réputation compte tenu des nombreuses arnaques Paypal qui ont pu exister !

En ce qui nous concerne, nous avons trouvé une solution qui permet d’accepter les paiements CB à moindre coût et en se passant des inconvénients des deux solutions précédentes. Elle s’appelle « Payplug » et a pour avantage :

  1. Une ouverture et une tenue de compte gratuite.
  2. Une interface de paiement sobre et simple.
  3. L’acceptation de 3D Secure.
  4. Des frais sur transactions moins cher de Paypal pour les frais variables et calculés sur l’ensemble de votre module mensuel. Les frais fixes, eux, sont identiques à Paypal.

Choisissez les bonnes pratiques pour votre business e-commerce, faites appel à un bon intégrateur web et choisissez Payplug  pour les paiements CB !

 

Payplug Bien vendre sur le Web