Texas : des détenus s’évadent pour sauver un gardien cardiaque

0
307
(capture Youtube)

Ils auraient pu en profiter pour tenter une évasion. Mais manifestement ce n’était pas leur préoccupation, selon la chaine américaine WFAA. Attendant de passer en jugement devant un tribunal du Texas, huit détenus ont forcé leur cellule du palais de justice… pour sauver un gardien en plein malaise cardiaque.

Sur les images de télésurveillance diffusées à l’antenne ce week-end, on se replonge dans la journée du 23 juin au tribunal du comté de Parker. Un groupe de prisonniers, habillés pour beaucoup en tenue rayée, mains entravées, attend assis dans une cellule grillagée. Certains ont été arrêtés pour des crimes violents. Face à eux, on distingue un gardien assis sur une chaise près d’une table. Il porte une arme et les clés des lieux, précise le média.

Soudain, le garde est pris d’agitation. Les prisonniers se lèvent, appellent visiblement à l’aide et décident d’intervenir en enfonçant la porte. Ils s’agglutinent alors près de l’homme en grande difficulté pour évaluer son état de santé.

L’agitation alerte les collègues de la victime. Un fonctionnaire renvoie sans encombre les prisonniers dans la cellule. On voit un policier composer un numéro sur son téléphone. Un massage cardiaque est ensuite pratiqué sur le gardien à terre. Puis une équipe de secouristes arrive. Les prisonniers, eux, ne ratent rien de la scène.

Comme le racontent les médias américains, les surveillants intervenus ont d’abord cru à une bagarre, avant de convenir que l’intervention bruyante des captifs a sans doute sauvé la vie de leur collègue. Ce dernier a finalement pu être sauvé et hospitalisé. Il pourra prochainement reprendre son travail.

Interrogés par WFAA, des détenus ont assuré ne pas avoir hésité sur la conduite à tenir. Et qu’importe, selon eux, que la victime porte un badge et une arme. Les responsables de cette prison du Texas ont malgré tout renforcé les serrures de la cellule.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.