Toussaint : revue de presse des portraits

0
97
presse papier
Presse papier en France

Dans ce chapitre, retrouvez les pompes funèbres, stars incontestables du marché. Mais le funéraire, c’est avant tout un métier de professionnels. Chaque année nous livre son lot de beaux portraits, qui sont également à découvrir ici.

Sur France Inter François Michaud-Nerard

En ce jour de la Toussaint, veille de Fête des morts, le directeur des services funéraires de la Ville de Paris rappelle que « la mort est encore un sujet tabou dans la société ». Un article à écouter et à lire ici.

Sur France Info – Les métiers du funéraire évoluent

Porteurs, chauffeurs, conseillers, les métiers du funéraire sont pourvoyeurs d’emplois et certaines entreprises permettent de tout contrôler à distance. Un article à lire ici.

Dans Ouest France – Marcel et Nicolas, de Pontivy

En voilà que la Toussaint ne déprime pas. Marcel et Nicolas, conseillers aux pompes funèbres Rouillard, de Pontivy, côtoient la mort au quotidien. Un métier qu’ils ont choisi et qu’ils apprécient. Un article à lire ici.

Dans Dici.fr – Les Pompes Funèbres Aubin de Gap

Découvrir une passion, comprendre un métier, vivre une profession, vous devez avoir le droit à la parole. Des coups de gueule, de l’émotion, des inquiétudes, chacun, dans les Alpes du Sud, doit s’exprimer. D!CI’MMERSION est là pour ça. Avec Valentin Doyen et Irénée Rostan. Dans cet épisode, plongée aux pompes funèbres, et c’est à voir ici.

Dans Nord Littoral – Ils exhument les corps

De Coquelles à Sangatte, en passant par Vieille-Église ou Ardres, le problème des places dans les cimetières touche de nombreuses communes. Dans ce cas, les mairies font souvent appel à des entreprises pour qu’elles procèdent à des exhumations de corps. Nord Littoral se penche sur ces travailleurs de la mort ici.

Sur France Bleu – Les pompes funèbres Duluard

Le PDG des pompes funèbres Duluard, Christophe Nail etait l’invité de France Bleu Maine ce mardi. Etat des lieux des inhumations des crémations en Sarthe. C’est à lire ici.

Dans Ouest France – Un nouveau concept à la maison funéraire de Flers

À Flers, il n’existe pas de lieu neutre où les familles des défunts peuvent se retrouver pour une cérémonie d’hommage. Sébastien Peschet souhaite répondre à cette demande. Un article à lire ici.

Dans Vosges Matin – Bernard Didier, croque-morts Vosgien

Depuis 30 ans, Bernard Didier tient le magasin de pompes funèbres de la cité. Un choix qui ne doit rien au hasard et qu’il assume parfaitement au service des familles endeuillées. Un article à lire ici.

Dans Le Courrier Picard – Confidences de pompes funèbres

Romain Warluzelle, 27 ans, est la troisième génération de l’entreprise des pompes funèbres éponyme, rue de la Troisième-D.I. (cimetière Saint-Acheul). Arnaud Carbonnier, 25 ans, est la cinquième génération à Friville-Escarbotin et travaille aussi à Amiens. Ils racontent, et c’est à lire ici.

Dans Nord Littoral – Pierre Rabin

«  C’est difficile de dire qu’on s’endurcit avec le temps. On ne peut pas être insensible  », reconnaît Pierre Rabin. Il y a 54 ans, il a commencé à travailler dans les pompes funèbres. «  Si je suis entré dans le métier, c’est pour le contact humain, raconte-t-il. Car en dehors du côté commercial, on est une aide de passage. On est là pour aider les familles à franchir un cap. » Un portrait à lire ici.

Dans Ouest France – Livreurs de fleurs

De génération en génération, l’entreprise familiale d’Anthony Mauger et Cédric Hay propose à ses clients de livrer des pots de fleurs directement sur les tombes lors de la Toussaint. Un article à lire ici.

Dans Vosges Matin – L’homme de l’Art

Bernard Didier n’a rien de sinistre, c’est plutôt un boute-en-train qui croque la vie ! Depuis 30 ans, il tient le magasin de pompes funèbres géromois avec un sens de l’empathie et de l’écoute envers les familles endeuillées. Ce fringant sexagénaire est Gérômois depuis plus de trois générations. « Je suis fils, frère et petit-fils de boulanger, en bas des Xettes, rue de Liézey » , explique-t-il fièrement. Son portrait est à lire ici.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.