Un corbillard Pilato à Aix en Provence

0
621
Un corbillard, tout particulièrement une limousine, est un investissement conséquent dont on n’est jamais absolument certain. Anthony Pueyo a longuement hésité avant d’acquérir sa Pilato, et depuis, n’a qu’un seul regret…
Elégie de la Pilato

Anthony Pueyo a un seul regret après quelques mois de mise en service de sa limousine Pilato « Ne pas l’avoir achetée plus tôt ». Le directeur d’Aix Funéraire ne cache pas sa satisfaction.

Le directeur a une longue expérience du funéraire « J’ai repris la direction de la société il y a 15 ans, et c’est mon père qui l’a créée il y a 25 ans. Nous sommes une entreprise familiale qui réalise l’intégralité des prestations : marbrerie, thanatopraxie… » L’ensemble pour environ 450 décès par an.

Anthony cherche avant tout des professionnels « Notre philosophie est toute simple, en donner aux gens pour leur argent. Nous devons leur garantir que tout sera parfait. Par exemple, nos porteurs sont surveillés. Je en vous parle pas de flicage, bien sûr, mais durant les cérémonies, je ne veux voir personne envoyer des textos ou fumer sa clope devant l’église. Notre métier est basé sur l’attente, c’est vrai, on attend beaucoup, mais ce n’est pas une raison pour faire n’importe quoi. »

Une exigence qui pourra étonner certains jeunes, mais qui ne semble pas déplaire aux employés de la société, tous expérimentés, et fidèles « Le plus âgé a 74 ans, il s’occupe tout particulièrement de la communauté musulmane de la ville. Il adore son travail, et ne songe pas à partir. »

C’est dans cette logique que Anthony Pueyo a acquis une limousine Pilato.

Lire aussi :  Lyon, OGF et la FRAPNA signent une convention biodiversité sur les cimetières
Le luxe démocratique

C’est d’ailleurs une longue histoire « Je connaissais déjà l’oncle d’Olivier Defrancq, l’importateur de Pilato, et j’ai rencontré Olivier sur un salon. On a beaucoup discuté, il m’a montré sa limousine, et l’idée a fait son chemin. » Mais Anthony ne laisse rien au hasard « J’ai fait le tour de beaucoup de distributeurs de corbillards limousines, sans qu’aucun n’arrive à ma convaincre autant que Pilato. Après avoir longuement pesé le pour et le contre, la décision a été prise, et nous avons acheté notre première limousine, une occasion ». Première ? « Oui, il y en aura une seconde à terme. Une neuve, cette fois-ci, sans doute. »

Et Anthony Pueyo insiste bien sur un point « Ma limousine a une particularité » laquelle ? « Elle est offerte. Nous la proposons aux familles au même prix que le corbillard standard. » pourtant, Anthony n’est pas dans une démarche low cost « C’est une chose en laquelle je ne crois pas. On pratique des tarifs raisonnables, c’est tout. Et il arrive, alors qu’on fait un devis pour des prestations simple, qu’on soit moins cher que certains qui se revendiquent low cost. » sourit-il.

Mais sur la Limousine en elle-même ? « En terme d’image, ça change tout. Et en terme de travail, aussi : quand vous arrivez en convoi en limousine, vous faites attention à ce que votre costume soit impeccable, vos chaussures cirées, pas de pétales qui traînent dans le catafalque, la voiture doit être toujours propre, sinon ça amplifie. Elle nous pousse à travailler mieux. »

Et Anthony ne tarit pas d’éloge sur sa voiture « Je n’ai que du bien à en dire, à l’usage, mais aussi après l’avoir comparée à toutes ses concurrentes ».

Lire aussi :  Lyon, OGF et la FRAPNA signent une convention biodiversité sur les cimetières
A la FFPF

Anthony Pueyo est aussi actif à la Fédération Française des Professionnels du Funéraire, la FFPF, dont il est administrateur national et vice-président « Ce en quoi je crois, pour l’avenir de la profession, c’est une réussite collective. Notre objectif, c’est de faire avancer la profession. J’essaie juste d’apporter ma pierre à l’édifice ». Il est très axé sur les nouvelles technologies « Il y a des moyens modernes d’information, aujourd’hui, le numérique prend une part importante. Il faut nous en servir ».

Anthony Pueyo confesse pour finir que la gratuité de sa limousine n’est pas innocente « Quand vous l’offrez, vous vous faites aussi plaisir ».

 

Propose recueillis par Guillaume Bailly

Contacts :

Aix Funéraire                         Pilato

Site Internet : www.aix-funeraire.com/              Site Internet : www.pilato-spa.it

10, rue des Cordeliers                                        Concessionnaire France :
13100 Aix en Provence                                      Olivier Defrancq

T. 04 42 96 12 94                                               Tel: 04 42 17 10 80

contact@aix-funeraire.com                               pilato.france@gmail.com

Fédération Française de Pompes Funèbres

Site Web : www.federationpompesfunebres.com/

 

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.