Un québécois en phase terminale prépare son hommage lui-même

0
332
hommage Michel Lavardière

Nous ne sommes jamais mieux servis que par nous-mêmes. C’est bien connu et ça n’est pas Michel Laverdière qui disait le contraire. Atteint d’un cancer en phase terminale ce québécois de 49 ans a tenu à s’occuper lui-même de son avis de décès et de son hommage. Drôle ? Touchant ? En tout cas ça n’est pas banal.

Il nous a quitté le 18 mars, chez lui à Shawiningan, au Québec. Son dernier hommage ? Se le faire à lui-même ! C’est sous la forme d’un poème qu’il se lance à la poursuite des grandes lignes de sa vie afin de la résumer parfaitement dans un encadré qui tiendra dans la rubrique nécrologique le lendemain de son décès. L’essentiel ? La vie résolument, devant le cancer et l’amour qu’il porte à son épouse et à ses trois enfants, Xavier, Sébastien et Flavie. Un poème touchant rempli de promesse et d’espoir avec une phrase qui, même si elle sera lue par des milliers de personnes depuis, s’adresse à sa famille : « Je serai là ».

Loin d’être fataliste il reste cependant très terre-à-terre quant à l’arrivée du cancer qui est venu « s’inviter » comme il le dit lui-même en contre carrant tous ses plans d’avenir et de voyage. Michel à pensé à tout et même au lieu et heure de la cérémonie qu’il a également préparée via une présentation audio-visuelle.

Une cérémonie définitivement pas comme les autres ou frontière entre la vie et la mort devient floue. Une manière intéressante d’appréhender d’un côté le palliatif et la maladie et de l’autre le début du travail de deuil en s’accompagnant l’un et l’autre.

Une manière aussi de faire un pied de nez à la maladie en faisant preuve de beaucoup d’humour. Dédramatiser la mort pour mieux appréhender la vie. D’ailleurs c’est ce qu’il demande à ses proches, de ne pas s’apitoyer ou se lancer dans une cause qui ne serait pas la leur, de profiter du bon temps ensemble et de partager.

 

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.