Voiture Tesla : premier accident mortel pour le pilotage automatique

0
247
Une voiture Tesla Model S

Voilà qui alourdira le passif des voitures sans conducteur actif, censées être notre avenir mais sous le feu de bien des interrogations. La marque Tesla de voitures électriques a déclaré un accident mortel, intervenu le 7 mai sur une route de Floride (États-Unis), à un carrefour. Le système d’auto-conduite était alors enclenché.

Une enquête a été ouverte par les autorités américaines pour examiner comment le système Autopilot a agit. Selon l’Agence de la sécurité routière (NHTSA), « un camion a pris un tournant à gauche en face de la Tesla », se trouvant perpendiculairement. D’où l’accident à l’intersection.

La voiture, une berline « Model S », se trouvait alors sur une autoroute à double sens. Rien dans le pilotage automatique ne semble avoir détecté ce poids lourds. Les freins n’ont pas été enclenchés. L’homme à bord de la Tesla (on ne peut parler de conducteur) est mort des suites de ses blessures.

Cette berline électrique est l’un des deux modèles de la marque californienne équipés de ce système de pilotage automatique. L’agence nationale de contrôle a bien pris soin de dire que ce logiciel ni ce type de voiture n’étaient pas remis en cause. Il fallait simplement voir s’il avait eu ou non un dysfonctionnement. Selon le constructeur, alors que ses véhicules testent ce système depuis quelque 200 millions de kilomètres, il s’agit de son premier accident mortel du genre.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.