Wisconsin : des tournesols contre le cancer

1
274
Babbette Jaquish en 2014 (capture Facebook)

La floraison est terminée, la récolte arrive. C’est ce que Don Jaquish a indiqué sur Facebook le week-end dernier. Une étape importante pour cet Américain du Wisconsin. Après le décès de sa femme, il lui a rendu hommage en plantant 160 hectares de tournesols. Avec une idée : vendre les graines au profit de la recherche contre le cancer.

Babbette, discrète frêle femme à lunettes, a succombé à la maladie en novembre dernier, âgée de 66 ans. Un tonnerre pour Don, son mari agriculteur, 65 ans, chanceux d’avoir été choisi par celle qui faisait fondre ceux qui l’approchaient. Ils se sont mariés en 2000, en secondes noces tous deux, très épris l’un de l’autre.

En 2006, le bonheur vacille. Elle est diagnostiquée. Don, grand gaillard aux cheveux blancs,  la soutient autant qu’il peut. Ensemble, ils plantent des tournesols sur leurs terres, la fleur préférée de Babbette, avec une idée : vendre les graines et soutenir des organismes de recherche médicale. Au fil des essais cliniques, son espérance de vie augmente avec au bout l’espoir d’une médication. Mais malgré 22 traitements reçus, elle meurt.

Don aimait décidément Babbette. En sa mémoire, pour continuer son combat, l’agriculteur a planté 160 hectares de cette plante jaune en juin dernier, une bande de sept kilomètres le long de la route 85 qui dessert sa ville d’Eau Claire. 75 jours plus tard, les fleurs rayonnaient, offrant le spectacle de leur beauté. Avec Jenny, la fille de son épouse, il a créé une fondation : « Babbette’s seeds for hope », qui commercialise les graines. Sur les paquets, une photo de la défunte. Histoire de rendre son combat bien vivant.

1 commentaire

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.